HomeNon classéL'INCONTINENCE URINAIRE FEMININE ADULTE

L’INCONTINENCE URINAIRE FEMININE ADULTE

Publié le

spot_img

Trouble sur­tout fémi­nin, il est sous esti­mé car il per­siste une nette réti­cence à l’ex­pri­mer ou un fatalisme ?
Toute femme méno­pau­sée doit donc être intér­ro­gée à ce sujet car les pos­si­bi­li­tés thé­ra­peu­tiques sont bonnes.
La pré­ven­tion par la réédu­ca­tion péri­néale voire le simple  » pipi-stop  » en post-par­tum est un élé­ment essen­tiel de la prise en charge (sans excès…).
Incon­ti­nence uri­naire fémi­nine : Les exer­cices Kegel [Lire]

A véri­fier : Iatro­gène, Dia­bète, Créa­ti­ni­né­mie, clai­rance, CBU, patho­lo­gie gynécologique
Rare : neu­ro­pa­thies, canal lom­baire étroit, herpes…

L’in­con­ti­nence mas­cu­line est trai­tée par ailleurs
— Sur Adé­nome de la Pros­tate : 
La ques­tion sera trai­tée par ailleurs (cf Som­maire FMC/urologie )
— Aprés trai­te­ment d’un adé­nome ou can­cer de la pros­tate : une stra­té­gie à mettre en oeuvre

L’E­nu­ré­sie de l’en­fant : 
est trai­tée ( ICI )

Une asso­cia­tion : ONDINE – Pr Leriche. 4 rue de Dide­rot – 92150 SURESNES

INCONTINENCE D’EFFORT ISOLEE

SEMIOLOGIE.
—- Fuite uri­naire à la toux, le rire, éter­nue­ment, effort, etc…sans dysurie
—- Il n’existe pas de dif­fi­cul­té à se rete­nir càd pas de fuite par mic­tion impérieuse.
—- ATCD chi­ru­gi­caux, pro­lap­sus, gros­sesses, âge.

TRAITEMENT.
—- Trt oes­tro­gè­nique local ou THS général.
—- Réédu­ca­tion péri­néale avec bio­feed back et élec­tro­sti­mu­la­tion par sage-femme dans les 3 mois qui suivent l’ac­cou­chemnt ou plus tard kiné­si­thé­ra­peute ( + appren­tis­sage d’au­to-réédu­ca­tion à pra­ti­quer tous les jours.
—- Incon­ti­nence uri­naire fémi­nine : Les exer­cices Kegel [Lire]
—- Phé­nyl­pro­pa­no­ma­mine (DENORAL, HUMEX, RINUTAN, RINUREL, TRAIMINIC) 25 à 75 mg x 2/jour.
—- OLMIFON ago­niste alpha adrénergique.
—- Ten­sion­free Vagi­nal Tape : un geste chi­rur­gi­cal simple
—- La ban­de­lette trans­ob­tu­ra­tri­ce­TOT une amé­lio­ra­tion du TVT (2004)

INCONTINENCE PAR INSTABILITE URETRALE

Elle cor­res­pond à une hyper­ac­ti­vi­té du détru­sor ( para­sym­pa­tique ) et imma­tu­ri­té vési­cale chez l’en­fant : ( [Enu­ré­sie de l’en­fant] ).

SEMIOLOGIE
—- Impé­rio­si­té mic­tion­nelle non douloureuse.
—- Pol­la­kyu­rie diurne voire nocturne.
—- Fuites par urgence mic­tio­nelles ( mais pas d’effort ).

TRAITEMENT.
—- Anti­cho­li­ner­gique ( ++ CI / EI ) : DITROPAN – DRIPTANE ( oxybutynine ).
—- DICETEL (pina­ve­rium) : par action sur les trans­ferts intra­cel­lu­laires de cal­cium il pos­sède une effi­ca­ci­té sur l’hy­per­ac­ti­vi­té du détru­sor. Pas d’ef­fet anti­cho­li­ner­giques et peut donc être pres­crits en cas de glau­come et avec peu d’ef­fets secondaires.
—- CERIS ° à base de chlo­rure de trospium

CAS PARTICULIER des insta­bi­li­tés uré­trales sur adé­nome de la pros­tate : alpha blo­quant à visée pros­ta­tique type XATRAL, URION, etc…

NB : L’ins­ta­bi­li­té vési­cale est une mau­vaise indi­ca­tion du TVT ou TOT [Lire]

LES FORMES MIXTES

—- Incon­ti­nence uri­naire fémi­nine : Les exer­cices Kegel [Lire]
—- Le bilan uro­dy­nam­qiue est indi­qué et indis­pen­sable en cas de chirurgie.
—- Avis du gyné­co­logue et/ou chi­rur­gien s’il exist un prolapsus.
—- Oes­tro­gé­nie sys­té­ma­tique en cas de ménopause.

Pour en savoir plus : L’in­con­ti­nence uri­naire de la femme en 1994 J. F. Her­mieu, C. Schatz, L. Boccon­ Gibod (Lien Gyneweb)
Un site par une kiné­si­thé­ra­peute en uro-gyné­co­lo­gie FSOR
AAPI Asso­cia­tion d’Aide aux Per­sonnes Incontinentes

Derniers articles

Le pied douloureux de l’adulte : causes, symptômes, diagnostic, traitements

De multiples facteurs peuvent causer des douleurs au niveau du pied. Celles-ci peuvent invalider...

Mycoplasma pneumoniae : maladies caractéristiques, traitements

Les maladies infectieuses constituent un problème de santé majeur et figurent parmi les dix...

Paralysie faciale a frigore : causes, symptômes, diagnostic et traitement

La paralysie faciale a frigore (PFF) est l’une des formes les plus fréquentes des...

Ostéopénie : clinique, physiopathologie, étiologies, traitement

L’ostéopénie est un état de fragilité osseuse fréquent à partir de 50 ans. Elle est...

Pour aller plus loin

Le pied douloureux de l’adulte : causes, symptômes, diagnostic, traitements

De multiples facteurs peuvent causer des douleurs au niveau du pied. Celles-ci peuvent invalider...

Mycoplasma pneumoniae : maladies caractéristiques, traitements

Les maladies infectieuses constituent un problème de santé majeur et figurent parmi les dix...

Paralysie faciale a frigore : causes, symptômes, diagnostic et traitement

La paralysie faciale a frigore (PFF) est l’une des formes les plus fréquentes des...