HomeNon classéHYPOTHYROIDIE

HYPOTHYROIDIE

Published on

spot_img

Source : documentation des Laboratoires MERCK-CLEVENOT

Voir également : Bilan thyroïdien : quelques pièges
Voir également : CAT nodule de la thyroïde
Voir également : Diagnostic et surveillance biologiques de l’hypothyroïdie de l’adulte ++++ (ANAES)
Voir également : les hypothyroïdies frustres +++

SEMIOLOGIE GENERALE
Asthénie – ++ personne agée ou les signes sont frustres et déroutants ++ si tassement vertébral
Ralentissement psycho-moteur (mémoire, idéation ) voire dépression
Prise de poids – Constipation – Frilosité – Crampes.- $ du canal carpien
Bradycardie
Peau pâle, froide, sèche, infiltrée, visage ” bouffi”, chute de cheveux. Vitiligo.
Voie rauque, hypoacousie, ronflements
Troubles des régles ( aménorrhée, spanioménorrhée, oligoménorrhée)
Voir également Grossesse et Thyroïde
SIGNES ou CIRCONSTANCES EVOCATEURS
Insuffisance coronarienne
Goître – Loge thyroïdienne vide.
Traitement par l’amiodarone, le lithium, interféron-alpha
Cas particulier du Post Partum
Une hépatite C peut être impliquée ( thyroïdite )
Toute pathologie auto-immune : diabète insulino-dépendant (DID), maladie de Biermer, vitiligo, polyarthrite rhumatoïde, maladie d’Addison, $ de Gougerot-Sjögren, thrombocytopénie, anémie hémolytique, dermatomyosite, polymyosite, lupus, myasthénie, maladie coeliaque, stérilité masculaine avec AAC antu-sperme, certaines glomérulonéphrites,
TROUBLES BIOLOGIQUES
Hypercholestérolémie
CPK augmentée
Hyponatrémie – monocytose sanguine – anémie

Bilan biologique et orientation diagnostique

Le bilan initial comprend TSH et T4L et AC anti TG et anti TPO .
Recommandations et références médicales Diagnostic et surveillance biologiques de l’hypothyroïdie de l’adulte – ANAES [Lire]

TSH AUGMENTEE
T4L normale : hypothyroïdie frustre ou débutante – Refaire l’analyse et voir risque iatrogène.
T4L basse : hypothyroïdie franche

  • Goître ou loge thyroïdienne vide
  • Amiodarone, Chirurgie thyroïdienne, Trt par iode 131, post-partum
  • Thyroïdite de Hashimoto et post-partum ( AC anti TG et anti TPO positifs)
  • Myxoedème atrophiques (AC positifs ou négatifs)
  • En cas de surcharge iodée, il faudra rechercher en plus une augmentation des iodémie et iodurie mais elle peut egalement se rencontrer dans une hyperthyroïdie ( non basedowienne)
TSH NORMALE ou BASSE
T4L normale : stop sauf signes thyroïdiens locaux ( nodule, goître,..).
T4L basse : Hypothyroïdie centrale

  • Test au TRH négatif : insuffisance hypophysaire
  • Test au TRH positif : insuffisance hypothalamique.

Bilan complémentaire

Biologie suivant le contexte
Nfs, exploration anomalie lipidique, profil enzymatique hépatique
Hépatite C, Lupus, Polyarthrite rhumatoïde at autres pathologies auto-immunes ( si Hashimoto).
Imagerie suivant le contexte
Echographie – Scanner –
Scintigraphie thyroïdienne

Traitement et Surveillance

Les moyens : la LT4 per os
Lévothyrorox cp 25, 50, 75, 100 et 150 µg
L thyroxine
Rediscuter le traitement par amiodarone ou lithium
Les posologies
Dose initiale faible (12,5, 25 à 50 µg), en particulier chez la personne agée et en cas d’atteinte cardio-vasculaire. Eventuellement en milieu hospitalier pour les coronariens.
Aumentation par paliers de 8 à 15 jours voire plus suivant la clinique et/ou la TSH (cf infra).
Posologie d’entretien moyenne : 1 à 2 µg kg /j en une prise matinale unique
Surveillance
TSH seulement aprés 6 semaines. En effet la 1/2 vie de la T4 est de 7 jours, le dosage de la THS aprés instauration ou modification du traitement ne sera significatif qu’aprés 5 à 6 semaines
Clinique et ECG
Surveillance à long terme : clinique et biologique tous les 6 mois

Pour en savoir plus Recommandations et références médicales Diagnostic et surveillance biologiques de l’hypothyroïdie de l’adulte – Agence Nationale d’Accréditation et d’Evaluation en Santé [Lire]

Latest articles

Syndrome de Guillain Barré

Source : NEUROPATHIES PERIPHERIQUES Pr. Gilles Edan, CHU de Rennes (FRANCE) Le $ de Guillain-Barré...

MEGALERYTHEME – 5ème Maladie

Source : Bulletin Epidémiologie Hebdomadaire - BEH Le parvovirus B19 , agent du mégalérythème épidémique ou...

MYCOSES – CANDIDOSES VULVO­VAGINALES RECIDIVANTES (MVVR)

MAJ 11/2006 DEFINITION Quatre récidives cliniques par an pour la plupart des auteurs et avec preuves...

SIGMOÏDITE DIVERTICULITE AIGUË

- représente la complication aiguë d'une diverticulose connue ou non. Elle touche environ 12 à...

More like this

Syndrome de Guillain Barré

Source : NEUROPATHIES PERIPHERIQUES Pr. Gilles Edan, CHU de Rennes (FRANCE) Le $ de Guillain-Barré...

MEGALERYTHEME – 5ème Maladie

Source : Bulletin Epidémiologie Hebdomadaire - BEH Le parvovirus B19 , agent du mégalérythème épidémique ou...

MYCOSES – CANDIDOSES VULVO­VAGINALES RECIDIVANTES (MVVR)

MAJ 11/2006 DEFINITION Quatre récidives cliniques par an pour la plupart des auteurs et avec preuves...