HomeNon classéSyndrome Confusionnel d'installation rapide chez le sujet agé

Syndrome Confusionnel d’installation rapide chez le sujet agé

Published on

spot_img

Problème assez fréquent et étiologies possibles nombreuses.
Une question essentielle : le cerveau est-il victime ou responsable ?
Un élément important : l’installation rapide des troubles. qques heures à qques jours
Dans le cas contraire une démence dégénérative sera évoquée
L’interrogatoire de l’entourage précise les ATCD, le trt habituel ( BZP ++ ), le risque d’erreur et les circonstances d’apparition ( pathologie intercurente, modification thérapeutique, etc….

Les étiologies les plus fréquentes sont ioniques – iatrogènes – mais toute pathologie intercurente suffit à ” basculer ” un patient fragile : infection bronchopulmonaire, virose, infection urinaire.etc..
Voir Etiologies organiques de troubles psychiatriques

L’ IDM à bas bruit, un trouble du ryhtme peuvent également être impliqués .
La difficulté de pratiquer le bilan en ville peut justifier une hospitalisation rapide

SEMIOLOGIE
En l’abscence de signes neurologiques focalisés ( AVC ), installation rapide d’un tableau clinique associant :
—- Désorientation temporo-spatiale
—- Obnubilation, baisse de la vigilance voire hallucinations,
—- Troubles du comportement, de la tenue vestimentaire, de la reconnaissance des proches
—- Troubles émotionnels : excitation ou au contraire apathie.
Cas particulier de l’ictus amnésique
Le piège d’une affection dépression, psychose, démence, .

EXAMEN CLINIQUE
Complet, minutieux à la recherche d’une pathologie intercurente, de signes de localisation, déshydratation, etc…

BILAN INITIAL
—- Nfs,VS, CRP, iono, créatininémie, glycémie, transaminases.
—- Calcémie systématique.
—- ECG +++
—- ECBU
—- Scanner en urgence doit être discuté.

ETIOLOGIES
—- hyper- ou hypohydratation
—- désordres ioniques (hyponatrémie, hypercalcémie ++)
—- Dysglycémies : Acidocétose
—- Coma hyperosmolaire
—- Hypoglycémie
· Origine iatrogène ++
– antiparkinsoniens – anxiolytiques, antidépresseurs, neuroleptiques – Sulfamides ++ – – anticomitiaux – corticoïdes – antihypertenseurs – certains antibiotique
· Toute Infection fébrile
· Troubles endocriniens
—- hyperparathyroïdie
—- hyperthyroïdie
—- DID et DNID
· Causes neurologiques
—- accident vasculaire cébébral
—- hématome sous-dural
—- méningite
—- hémorragie méningée
—- épilepsie
· Causes psychiatriques
—- dépression
. Liste non limitative….

Latest articles

Syndrome de Guillain Barré

Source : NEUROPATHIES PERIPHERIQUES Pr. Gilles Edan, CHU de Rennes (FRANCE) Le $ de Guillain-Barré...

MEGALERYTHEME – 5ème Maladie

Source : Bulletin Epidémiologie Hebdomadaire - BEH Le parvovirus B19 , agent du mégalérythème épidémique ou...

MYCOSES – CANDIDOSES VULVO­VAGINALES RECIDIVANTES (MVVR)

MAJ 11/2006 DEFINITION Quatre récidives cliniques par an pour la plupart des auteurs et avec preuves...

SIGMOÏDITE DIVERTICULITE AIGUË

- représente la complication aiguë d'une diverticulose connue ou non. Elle touche environ 12 à...

More like this

Syndrome de Guillain Barré

Source : NEUROPATHIES PERIPHERIQUES Pr. Gilles Edan, CHU de Rennes (FRANCE) Le $ de Guillain-Barré...

MEGALERYTHEME – 5ème Maladie

Source : Bulletin Epidémiologie Hebdomadaire - BEH Le parvovirus B19 , agent du mégalérythème épidémique ou...

MYCOSES – CANDIDOSES VULVO­VAGINALES RECIDIVANTES (MVVR)

MAJ 11/2006 DEFINITION Quatre récidives cliniques par an pour la plupart des auteurs et avec preuves...