HomeNon classéLevemir ® Flexpen ° dans le diabète de type 2

Levemir ® Flexpen ° dans le diabète de type 2

Published on

spot_img

Insuline détémir
 

En cas d’insuffisance de résultat (HbA1C) du traitement per os +++ HbA1C > 8%
RECOMMANDATION PROFESSIONNELLE HAS AFSSAPS
Septembre 2006
[Texte complet] (pdf)

Echec de la bithérapie : l’HbA1c dépasse 7 % après 6 mois ou plus de bithérapie
Il est alors recommandé :

  • soit un essai d’une trithérapie orale : metformine + insulinosécréteur + glitazone bien que cette association demande à être évaluée dans la durée. L’objectif est d’obtenir une HbA1c inférieure à 7 %.
  • Soit d’opter d’emblée (hors bithérapie incluant une glitazone) pour l’adjonction d’insuline, injection unique d’une insuline intermédiaire (NPH) ou d’un analogue lent le soir. L’autosurveillance glycémique devra alors être introduite pour les patients qui ne la pratiquaient pas jusqu’alors.

– Echec de la trithérapie : HbA1c > 8%

Si après plus de 6 mois de trithérapie orale maximale bien conduite l’HbA1c reste supérieure ou égale à 8 %, il conviendra d’interrompre les glitazones et d’assurer le passage à l’insuline.

– Insulinothérapie du diabète de type 2

Il est recommandé en première intention l’adjonction à une bithérapie orale d’une insuline au coucher, soit une insuline intermédiaire (NPH) soit un analogue lent, en respectant la contreindication de l’association des glitazones et de l’insuline (?)

. A l’étape de l’insulinothérapie du diabétique de type 2, le recours à l’expertise du diabétologue, débouchant sur une prise en charge coordonnée médecin généralistediabétologue, doit être considéré en particulier si des difficultés sont rencontrées. A l’étape de l’insulinothérapie fractionnée (>1 injection), ce recours devient indispensable.

INSULINOTHERAPIE

  • Maintenir les ADO (sauf glitazone ???)
  • Une injection unique d’une insuline intermédiaire ou d’un analogue lent comme Levemir ° le soir
  • Dose initiale : 10 UI ou 0,1 à 0,2 U/kg
  • OBJECTIFS
    • Glycémie à jeun 0,8 à 1,2 g/l
    • HbA1C < 7%
  • AJUSTEMENTS
      Sur glycémies à jeun moyenne sur 3 jours

    • 1,09 – 144 gl/l —–>> + 2 U
    • 1,45 – 1,62 g/l —–>> + 4 U
    • 1,62 – 1,80 g/l —–>> + 6 U
    • Sup à 1,80 g/l —–>> + 8 U
    • 0,56 – 0,72 g/l —–>> – 2 U
    • infer à 0,56 g/l—–>> – 4 U

Latest articles

NACO – ANTICOAGULANTS ORAUX NON ANTIVITAMINE K

Les anticoagulants sont des médicaments dont la fonction première est relative au sang. De...

Puberté précoce : âge, signes, diagnostic, causes, solutions

La maturation sexuelle est un phénomène physiologique tout à fait normal dont le début...

NEPHROHUS : causes, symptômes, diagnostics, traitements

Les insuffisances rénales sont dues à une destruction progressive des reins. Plus qu’on ne...

Hyperthyroïdie : causes, symptômes, traitement et prévention

Bien que le corps humain soit une formidable machine dont les rouages sont parfaitement...

More like this

NACO – ANTICOAGULANTS ORAUX NON ANTIVITAMINE K

Les anticoagulants sont des médicaments dont la fonction première est relative au sang. De...

Puberté précoce : âge, signes, diagnostic, causes, solutions

La maturation sexuelle est un phénomène physiologique tout à fait normal dont le début...

NEPHROHUS : causes, symptômes, diagnostics, traitements

Les insuffisances rénales sont dues à une destruction progressive des reins. Plus qu’on ne...