HomeNon classéCours de Virologie Grands Syndromes

Cours de Virologie Grands Syndromes

Publié le

spot_img

DERMATOSES VIRALES

Ery­thèmes

Ery­thèmes morbilliformes

. Rou­geole

* Virus responsable : Virus de la rougeole,
Famille : Para­myxo­vi­ri­dae
Genre Mor­billi­vi­rus.
* Cli­nique :
Incu­ba­tion : 10 jours
Inva­sion : 4 jours.

 

Evo­lu­tion des mani­fes­ta­tions cli­niques au cours de la rougeole.

Catarrhe ocu­lo-res­pi­ra­toire avec conjonc­ti­vite, rhi­nite, toux.

Cli­chés : CDC
http://www.immunize.org
http://www.immunize.org

 

Enan­thème avec signe de Koplik, tem­pé­ra­ture à 38–40°.

Cli­ché : CDC
http://www.immunize.org

 

Exan­thème maculopapuleux :

Quelques mil­li­mètres avec inter­valles de peau saine.
Débute sur le visage, der­rière les oreilles, autour de la bouche puis atteint tout le corps en 3 à 4 jours.

Cli­ché : Pro­fes­seur Lam­bert, ser­vice de Dermatologie,
CHU de DIJON

Cli­ché : Depart­ment of Der­ma­to­lo­gy, Uni­ver­si­ty of Erlan­gen, http://www.dermis.net/doia/

http://www.dermis.net/bilder

 

* Diag­nos­tic viro­lo­gique : inutile si la forme est typique et non compliquée.

. Mono­nu­cléose infectieuse

* Virus responsable : Epstein-Barr (Her­pes­vi­ri­dae, Gam­ma­her­pes­vi­ri­nae, Lymphocryptovirus)
mais aus­si :
Cyto­mé­ga­lo­vi­rus, (Her­pes­vi­ri­dae, Beta­her­pes­vi­ri­nae, Cytomegalovirus)
HHV‑6, HHV‑7, (Her­pes­vi­ri­dae, Beta­her­pes­vi­ri­nae, Roseolovirus)
Par­vo­vi­rus B19, (Par­vo­vi­ri­dae)
et virus de la rubéole (Toga­vi­ri­dae, Rubivirus).

* Cli­nique :
Incu­ba­tion : 15 à 60 jours chez adolescent.
Symptomatologie :

 

Angine avec fièvre à 38°C
Splé­no­mé­ga­lie, baisse de l’é­tat général.
Un rash appa­raît constam­ment en 48 h, si le patient prend de l’ampicilline.

Cli­ché : Pro­fes­seur Lam­bert, ser­vice de Dermatologie,
CHU de DIJON


. Ery­thème à entérovirus

* Virus responsable : Ente­ro­vi­rus humain Bsur­tout écho­vi­rus 9
Famille : Picor­na­vi­ri­dae
Genre : Ente­ro­vi­rus
* Cli­nique :
Incu­ba­tion : 2 à 7 jours.
Symptomatologie :
  • Fièvre,
  • Cépha­lées,
  • Rhi­no­pha­ryn­gite,
  • Ano­rexie, adé­no­pa­thies et gastroentérite.
  • Ery­thème récur­rent avec fièvre bi ou triphasique.

 

* Un bilan viro­lo­gique s’impose uni­que­ment si la forme cli­nique est sévère : durée de la symp­to­ma­to­lo­gie supé­rieure à 7 jours, mau­vais état géné­ral (ictère), atteinte vis­cé­rale, baisse de l’immunité, ou s’il y a une femme enceinte dans l’entourage

Haut

Exan­thèmes roséoliformes

. Rubéole

* Virus responsable : virus de la rubéole
Famille : Toga­vi­ri­dae.
Genre : Rubi­vi­rus,

* Virose fré­quente chez l’en­fant de 4 à 9 ans.
* Cli­nique :
Conta­gio­si­té : 10 jours avant et après l’éruption.
(Forme congé­ni­tale : 4 à 6 mois)
Incu­ba­tion de 2 à 3 semaines.

Symp­to­ma­to­lo­gie :

http://www.immunizationed.org

Exan­thème macu­leux au début, des­cen­dant avec trois aspects :
  • Le 1er jour évoque la rougeole,
  • le 2ème jour la scarlatine
  • et le 3ème jour poly­morphe avant des­qua­ma­tion furfuracée.

http://www.nsknet.or.jp/

http://www.immunizationed.org/

  • Adé­no­pa­thies sont sur­tout cer­vi­cales postérieures.
  • Splé­no­mé­ga­lie est modérée,
  • Fièvre peu élevée.

* Diag­nos­tic viro­lo­gique : séro­con­ver­sion avec IgM spé­ci­fiques (ELISA) ;

* Vac­ci­na­tion : ROR

. Exan­thème subit ou 6ème mala­die (encore appe­lé roséole infantile)

* Virus responsable : HHV‑6
Famille : Her­pes­vi­ri­dae
Sous-famille : Beta­her­pes­vi­ri­nae
Genre : Roseo­lo­vi­rus

* Nour­ris­sons entre 6 mois et 2 ans.
* Cli­nique :
Incu­ba­tion : 5 à 15 jours
Symptomatologie :
  • Fièvre (39–40°C) iso­lée pen­dant 3 à 5 jours, relayée par
  • Exan­thème : petites macules ou macu­lo­pa­pules rosées pré­do­mi­nant sur le tronc, l’ab­do­men puis s’é­ten­dant au visage et aux membres supé­rieurs durant 24 à 48 heures.
Cli­ché : Pro­fes­seur Lam­bert, ser­vice de Dermatologie,
CHU de DIJON
  • Adé­no­pa­thies cervicales.

* Diag­nos­tic viro­lo­gique : la séro­lo­gie (IF ou ELISA) n’est pas néces­saire dans la forme bénigne de la maladie.

Ery­thèmes de topo­gra­phie particulière

. Méga­lé­ry­thème épidémique :

* Virus responsable : Par­vo­vi­rus B19,
Famille : Parvoviridae
* Sur­vient chez les enfants de 3 à 12 ans par petites épidémies.
* Cli­nique :
Ery­thème avec joues souf­fle­tées (en paire de claques), 2 à 3 jours, macules roses des membres et des fesses. En ara­besque, en guir­lande, c’est un éry­thème figu­ré. Il n’y a pas d’énanthème
 
Cli­chés : Pro­fes­seur Lam­bert, ser­vice de Dermatologie,
CHU de DIJON
Cli­ché : Doc­teur Chris­tine Janin, ser­vice de Dermatologie,
CHU de DIJON

La gué­ri­son sur­vient en 10 jours.

Le par­vo­vi­rus B19 peut aus­si être res­pon­sable de

  • vas­cu­la­rites,
  • pur­pu­ra

Cli­ché : Pro­fes­seur Lam­bert, Ser­vice de Der­ma­to­lo­gie, CHU de DIJON

* Le diag­nos­tic viro­lo­gique : néces­saire chez la femme enceinte (un risque d’a­vor­te­ment, d’anasarque fœto­pla­cen­taire) et s’il y a une ané­mie hémo­ly­tique (risque de crise erythroblastopénique).

. Exan­thème uni­la­té­ral thoracique

* Virus responsable : Par­vo­vi­rus B19 (?) ou autres virus.

* 1 à 4 ans, mais aus­si adulte.
* Cli­nique :
  • Début axil­laire avec pla­cards ery­thé­ma­to-papu­leux d’é­vo­lu­tion cen­tri­fuge, eczé­ma­ti­forme, scarlatiforme.
  • En 8 jours, exan­thème hémi­cor­po­rel res­pec­tant visage, paumes, plantes.
  • Peut deve­nir bila­té­ral en un 2ème temps.
  • Gué­ri­son en 3 à 6 semaines.
  • Par­fois gan­glions régio­naux, fièvre, otite, diarrhée.
Cli­chés : Doc­teur Beer, ser­vice de Der­ma­to­lo­gie, CHU de DIJON

* Diag­nos­tic dif­fé­ren­tiel avec Lyme, Pity­ria­sis rosé de Gil­bert, eczé­ma de contact.

* Diag­nos­tic viro­lo­gique : inutile

. Syn­drome en gants et chaussettes

* Virus responsable : Par­vo­vi­rus B19 et autres virus.

* Cli­nique :
Erup­tion pur­pu­rique des extré­mi­tés lors de pri­mo-infec­tion par par­vo­vi­rus B19 mais aus­si d’autres virus. Sur­vient chez les grands enfants et les adultes
Cli­ché : Pro­fes­seur Lam­bert, ser­vice de Der­ma­to­lo­gie, CHU de DIJON

. Pur­pu­ra à par­vo­vi­rus B19

Cli­ché : Pro­fes­seur Lam­bert, ser­vice de Der­ma­to­lo­gie, CHU de DIJON

. Pity­ria­sis rosé de Gilbert

* Virus responsable : HHV‑7 (cha­pitre 44)
Famille : Her­pes­vi­ri­dae
Sous-famille : Beta­her­pes­vi­ri­nae
Genre : Roseo­lo­vi­rus

* Cli­nique :
Médaillons éry­thè­ma­to-squa­meux non ou peu pru­ri­gi­neux, d’abord iso­lés puis plu­sieurs vagues d’élé­ments de 1 à 2 cm de dia­mètre. Rare­ment fébrile. Gué­rit en 6 à 8 semaines par­fois plu­sieurs mois.

Cli­ché : Pro­fes­seur Lam­bert, ser­vice de Der­ma­to­lo­gie, CHU de DIJON

. Syn­drome de Gianotti-Crosti

* Virus responsable : sur­tout le virus de l’Hépatite B,
virus de l’hépatite A,
EBV, CMV, HHV‑6,
cox­sa­kie­vi­rus, échovirus,
adénovirus,
virus parainfluenzae,
HIV,
toxo­plas­mose.

Le virus de l’Hé­pa­tite B est aus­si res­pon­sable d’ur­ti­caire, pur­pu­ra et de la péri­ar­thrite noueuse.
* Cli­nique :
Sur­vient chez des enfants de 2 à 6 ans.
Fébri­cule, bon état géné­ral, splé­no­mé­ga­lie, adénopathies.

Ery­thème avec papules rouges ou nor­males iso­lées et confluentes, peu de pru­rit, loca­li­sa­tion aux membres infé­rieurs, fesses, joues (acro­der­ma­tite papu­leuse). La régres­sion sur­vient en 3 semaines par­fois 6, des­qua­ma­tion furfuracée.

Cli­chés : Doc­teur Beer et Pro­fes­seur Lam­bert, ser­vice de Der­ma­to­lo­gie, CHU de DIJON

* Sur le plan bio­lo­gique : Syn­drome mono­nu­cléo­sique, lym­pho­cy­tose et hyperbasophilie.

* Diag­nos­tic viro­lo­gique : la séro­lo­gie hépa­tite B doit être systématique.

Sites à consulter :

Atlas tuni­sien de der­ma­to­lo­gie on line :
http://www.atlas-dermato.org/
Drs F. Breuillard, F. Cau­chie, B. Mae­rens, M. Maer­tens et E. Pierard
site FMC de Dermatologie :
http://dermatologie.free.fr/index.htm
Pr Jef­frey L. Mel­ton, Loyo­la Uni­ver­si­ty, Der­ma­to­lo­gy Medi­cal Edu­ca­tion : http://www.meddean.luc.edu/lumen/MedEd/medicine/dermatology/
Depart­ment of Der­ma­to­lo­gy, Uni­ver­si­ty of Iowa :
http://tray.dermatology.uiowa.edu//
Pr Michael Fin­kel­stein, Uni­ver­si­ty of Iowa Col­lege of Den­tis­try : http://www.uiowa.edu/~oprm/AtlasWIN/AtlasIndex.html
Depart­ment of Der­ma­to­lo­gy, Uni­ver­si­ty of Erlangen :
http://www.dermis.net/doia/
Johns Hop­kins Uni­ver­si­ty, School of Medicine :
http://dermatlas.med.jhmi.edu/derm/menu.htm

Pour plus de pré­ci­sion, lire les cha­pitres cor­res­pon­dants de l’ou­vrage « Viro­lo­gie médi­cale » A. Mam­mette, Col­lec­tion AZAY, Presses Uni­ver­si­taires de Lyon. 2002, 80 Bou­le­vard de la Croix Rousse, BP 4371, 69242 LYON 04

Ce cours a été pré­pa­ré par le Pr. P. Pothier (Labo­ra­toire de Viro­lo­gie) et le Pro­fes­seur D. Lam­bert (Facul­té de Méde­cine Dijon, Uni­ver­si­té de Bourgogne.).

Derniers articles

Pasteurellose pasteurella multocida : symptômes, diagnostic et traitement

La pasteurellose est une maladie infectieuse assez fréquente qui se retrouve chez les animaux...

Paludisme : agent infectieux, clinique, personnes à risque

Le paludisme, maladie humaine évitable, mais potentiellement mortelle, est un mal fréquent. Dans le...

Phimosis : causes, symptômes, complications et traitements

Le phimosis est une pathologie qui touche particulièrement le sexe masculin à la naissance...

Le pied douloureux de l’adulte : causes, symptômes, diagnostic, traitements

De multiples facteurs peuvent causer des douleurs au niveau du pied. Celles-ci peuvent invalider...

Pour aller plus loin

Pasteurellose pasteurella multocida : symptômes, diagnostic et traitement

La pasteurellose est une maladie infectieuse assez fréquente qui se retrouve chez les animaux...

Paludisme : agent infectieux, clinique, personnes à risque

Le paludisme, maladie humaine évitable, mais potentiellement mortelle, est un mal fréquent. Dans le...

Phimosis : causes, symptômes, complications et traitements

Le phimosis est une pathologie qui touche particulièrement le sexe masculin à la naissance...