HomeNon classéle M. P. S. E. syndrome Moi Pas Savoir Exactement

le M. P. S. E. syndrome Moi Pas Savoir Exactement

Publié le

spot_img

Dr H. Raybaud

Le MPSE syn­drome est un des motifs de consul­ta­tions trés sou­vent ren­con­tré en méde­cine générale.
Selon notre « béta-ana­lyse » il peut attendre 22 % des consul­tants (17 – 24 %) et néces­si­te­rait une remise en ques­tion des don­nées de l’E.B.M (Evi­dence Based Medecine).

Les ser­vices hos­pi­ta­liers des grands centres (comme les CHU) sont plus rare­ment impli­qués dans l’é­tude du MPSE syn­drome qui demeure ain­si le parent pauvre – pour ne pas dire incon­nu – des études médi­cales universitaires.

SEMIOLOGIE

Comme dans la spas­mo­phi­lie ou la fibro­my­al­gie, la sémio­lo­gie du MPSE est riche et variée mais doit impé­ra­ti­ve­ment être dif­fé­ren­tiée de l’exo­bo­bo­lo­gie

  • Asthé­nie 86 %
  • Troubles diges­tifs : dys­pe­sie 67 %; troubles du tran­sit 63 %
  • Pal­pi­ta­tions 66 %
  • Myla­gies 56 %
  • Cépha­lées para­doxales 55 %
  • Troubles du som­meil 49 %
  • Dou­leurs arti­cu­laires mobiles 43 %
  • Etc…

BIOLOGIE

Le bilan san­guin n’est pas indis­pen­sable en pre­mière intention
Nfs, VS, CRP, Iono­gramme sanguin
Pro­fil enzy­ma­tique hépatique
Gly­cé­mie, TG, cholestérol
T4, TSH

IMAGERIE

Radio, scan­ner, IRM.… sont peu contri­bu­tifs c’est à dire com­plé­te­ment inutiles

CAT et TRAITEMENT

La pre­mière et seule dif­fi­cul­té est d’an­non­cer avec tact et pré­cau­tion cette forme fré­quente de troubles.
Il est par­fois pré­fé­rable qu’un proche soit pré­sent et de faire payer la consul­ta­tion avant d’en infor­mer le patient
L’empathie à double sens demeure nécessaire

  • Le doc­teur
     » Chère Madame ou Cher Mon­sieur, D’a­bord je dois vous ras­su­rer : pro­ba­ble­ment rien de bien grave
    Vous êtes atteint(e) du MPSE syndrome »
  • Le patient
    « Euh, Doc­teur, le PSPE symptome ??? »
  • Le doc­teur
    « Non, pas le PSPE mais MPSE syn­drome : M…P…S…E…SYNDROME »
  • Le patient(e)
    MMMPPPSSS­SEEEuhhhh. Vous pou­vez m’expliquer ??? »
  • Le doc­teur
    « Bien sur, le MPSE syn­drome est trés fréquent.
    Son nom exact est « Moi pas savoir exactement »
    Il peut par­fois se com­pli­quer du MPALMI ou « Moi pas avoir la moindre idée » syndrome. »
  • Le patient
    Ahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh

Voir éga­le­ment L’exo­bo­bo­lo­gie

Derniers articles

Pasteurellose pasteurella multocida : symptômes, diagnostic et traitement

La pasteurellose est une maladie infectieuse assez fréquente qui se retrouve chez les animaux...

Paludisme : agent infectieux, clinique, personnes à risque

Le paludisme, maladie humaine évitable, mais potentiellement mortelle, est un mal fréquent. Dans le...

Phimosis : causes, symptômes, complications et traitements

Le phimosis est une pathologie qui touche particulièrement le sexe masculin à la naissance...

Le pied douloureux de l’adulte : causes, symptômes, diagnostic, traitements

De multiples facteurs peuvent causer des douleurs au niveau du pied. Celles-ci peuvent invalider...

Pour aller plus loin

Pasteurellose pasteurella multocida : symptômes, diagnostic et traitement

La pasteurellose est une maladie infectieuse assez fréquente qui se retrouve chez les animaux...

Paludisme : agent infectieux, clinique, personnes à risque

Le paludisme, maladie humaine évitable, mais potentiellement mortelle, est un mal fréquent. Dans le...

Phimosis : causes, symptômes, complications et traitements

Le phimosis est une pathologie qui touche particulièrement le sexe masculin à la naissance...