HomeNon classéCHARLATAN.COM

CHARLATAN.COM

Published on

spot_img

Source : http://etiopathie.com

Angine de poitrine

Cette affection est caractérisée par un état pathologique installé progressivement, parfois depuis des années, et résultant de problèmes mécaniques intéressant la colonne dorsale et la cage thoracique, ainsi que la charnière cervico-dorsale, laquelle se trouve en relation avec une innervation régulatrice du rythme cardiaque. La réduction de ces lésions permet, tout comme la libération fonctionnelle du diaphragme, de soulager considérablement le travail mécanique du cœur, tout en normalisant sa régulation nerveuse. L’étiopathie aide considérablement à l’amélioration de l’état du malade. Le traitement est en général de longue durée

Hépatite

On distingue ici deux types cliniques d’hépatite: celle dite “fulminante” qui conduit malheureusement, en l’état actuel de la science, au décès fréquent du malade; et celle dite “commune” présentant des retombées chroniques multiples atteignant gravement le patient et constituant pour lui un handicap considérable dans sa vie professionnelle et familiale. Le traitement étiopathique amène pourtant une solution radicale en supprimant les problèmes existant au niveau du duodénum (voir “ duodénite ”), de l’ampoule de Vater, du sphincter d’Oddi et du bas cholédoque. Les résultats sont obtenus avec une constance absolue après six à huit interventions. Aucune recommandation alimentaire n’accompagne le traitement, le malade étant libre d’agir selon son appétit.

Quant à l’hépatite dite “C”, sa genèse est encore inconnue.

Elle se trouve parfois liée au sida, ou à des formes de cirrhoses non alcooliques à évolution erratique, affections pour lesquelles l’étiopathie n’a pas de traitement causal. On a toutefois enregistré bon nombre d’évolutions asymptomatiques d’hépatites classées “C”, avec les traitements décrits ci-dessus. Outre une amélioration de l’état général, on a constaté une régression vers la normale des taux de transaminases caractéristiques de l’affection. Les biopsies ont mis en évidence une stabilisation des lésions hépatiques, mais sans reconstruction des lésions acquises.

Ictère

Il s’agit là de l’une des indications fondamentales de la médecine mécaniste, particulièrement indiquée dans l’ictère procédant d’une obstruction par bouchon muqueux du canal d’écoulement de la bile dans le système d’évacuation (canal cholédoque), ce qui ramène aux problèmes dits d’hépatite et de duodénite (voir ces mots). L’étiopathie ne peut évidemment rien dans les cas d’ictères classiques du nouveau-né (puisqu’ils sont naturels et non maladifs), ni ceux d’ictères dus à une dégénérescence ou à des compressions malignes du foie ou des organes environnant le système hépatique Dans les cas indiqués, de deux à quatre interventions suffisent à faire disparaître le phénomène.

Asthme

L’asthme pouvant être la conséquence de troubles aussi différents que complexes, il est impossible d’imaginer un type unique de traitement. Chez l’enfant, une crise d’asthme peut être liée à une parasitose (vers, oxyures, etc.). Si elle fait suite à une affection du type rhinite ou rhume des foins, elle demande alors un traitement avec manipulation des articulations de la face. L’asthme accompagne également certains états bronchiteux chroniques, avec blocage des articulations du thorax; la libération de celles-ci permet de retrouver une certaine capacité thoracique et d’éliminer les risques liés à l’insuffisance respiratoire et à son évolution cardiopathique. Selon les origines du mal, les résultats sont excellents ou décevants. L’étiopathe conseillera utilement le malade sur les possibilités de résultats.

Bouffées de chaleur

Contrairement à tout ce qui est classiquement enseigné, les bouffées de chaleur sont à considérer comme absolument anormales, au même titre que les autres troubles de la ménopause. Celle-ci est une période physiologique naturelle, et tous les phénomènes pathologiques qui l’accompagnent sont anormaux. L’étiopathie, en normalisant la circulation pelvienne et la circulation veineuse en général, en éliminant les exsudats, œdèmes, blocages et autres anomalies au niveau du petit bassin, c’est-à-dire en normalisant les systèmes concernés, obtient des résultats systématiquement positifs. La femme doit alors passer ce cap sans même s’en rendre compte. Il suffit de quelques interventions régulièrement espacées pendant une période pouvant aller de un à trois mois. Durant ce traitement, l’étiopathe utilise, en dehors des techniques habituelles, des techniques internes destinées à réduire les états pathologiques locaux sans chirurgie ni œstrogènes, lesquels ne peuvent que déséquilibrer un peu plus une fonction hormonale en cours de renouvellement. En la matière, l’étiopathie se montre particulièrement efficace en rééquilibrant le système circulatoire.

Latest articles

NACO – ANTICOAGULANTS ORAUX NON ANTIVITAMINE K

Les anticoagulants sont des médicaments dont la fonction première est relative au sang. De...

Puberté précoce : âge, signes, diagnostic, causes, solutions

La maturation sexuelle est un phénomène physiologique tout à fait normal dont le début...

NEPHROHUS : causes, symptômes, diagnostics, traitements

Les insuffisances rénales sont dues à une destruction progressive des reins. Plus qu’on ne...

Hyperthyroïdie : causes, symptômes, traitement et prévention

Bien que le corps humain soit une formidable machine dont les rouages sont parfaitement...

More like this

NACO – ANTICOAGULANTS ORAUX NON ANTIVITAMINE K

Les anticoagulants sont des médicaments dont la fonction première est relative au sang. De...

Puberté précoce : âge, signes, diagnostic, causes, solutions

La maturation sexuelle est un phénomène physiologique tout à fait normal dont le début...

NEPHROHUS : causes, symptômes, diagnostics, traitements

Les insuffisances rénales sont dues à une destruction progressive des reins. Plus qu’on ne...