HomeNon classéEtablissement français des Greffes 5, rue Lacuée - 75012 Paris

Etablissement français des Greffes 5, rue Lacuée – 75012 Paris

Publié le

spot_img

Don d’élé­ments do corps humain
organes, tis­sus ou cellules

C’est sou­vent parce que vos proches ne connaissent pas votre volonté
qu’ils témoigent d’une oppo­si­tion au pré­lè­ve­ment d’or­ganes ou de tis­sus pri­vant ain­si et à tord des patients d’un don vital.
FAITES CONNAÎTRE VOTRE DECISION.

Pour ou contre,
pre­nez position

Se pro­non­cer pour ou contre le don d’élé­ments de son corps aprés la mort est trés impor­tant car de nom­breux malades attendent une greffe.
C’est leur grand espoir. Notre soli­da­ri­té peut faire qu’il devienne réalité
En lisant ce docu­ment, vous com­pren­drez pour­quoi il est trés impor­tant que vous y réflé­chis­siez, que vous pre­niez posi­tion et l’in­di­quiez à votre famille.

Pro­fes­seur Didier Houssin
Direc­teur Géné­ral de l’E­ta­blis­se­ment fran­çais des Greffes
Le don aprés la mort

Evo­quer sa propre mort est difficile.
Il est encore plus dif­fi­cile d’en­vi­sa­ger le don, aprés on décès, de son corps ou d’élé­ments de son corps (organes, tissus)
Il existe en effet deux types de don.

  • Le don du corps à la scienceCela revient à léguer son corps à la facul­té pour que les étu­diants en méde­cine apprennent l’anatomie.Si c’est votre volon­té, vous devez vous mettre en rap­port avec la facul­té de méde­cine de votre région qui vous en pré­ci­se­ra les moda­li­tés pratiques.
  • Le don d’é­le­ments de son corps qui a trois fina­li­tés possibles : 
    1. Aider la recherche scientifique
    2. Connaître les causes médi­cales du décès
    3. Soi­gner des malades

Infor­ma­tions sur le don d’or­ganes et de tissus
EN VUE DE GREFFE

QUI DIT LA LOI ?
La loi de bioé­thique de juillet 1994 adopte le prin­cipe du consen­te­ment présumé.
Toute per­sonne est consi­dé­rée consen­tante au don d’élé­ments de son corps aprés sa mort, en vue de greffe, si elle n’a pas mani­fes­té son oppo­si­tion de son vivant.
La loi donne donc le droit de déci­der personnellements.

SI VOUS N’AVEZ PAS FAIT CONNAÎTRE VOTRE VOLONTE
Si le méde­cin ne connaît pas votre déci­sion, il devra s’ef­for­cer de recueillir le témoi­gnage de votre volon­té auprés de votre famille.
C’est sou­vent parce que vos pro­chesne connaissent pas votre volon­té qu’ils témoigent d’une oppo­si­tion au pré­lè­ve­ment d’or­ganes ou de tis­sus : FAITES CONNAÎTRE VOTRE DECISION.

QUE DEVEZ VOUS FAIRE ?

  • Si vous êtes POUR le don en vue de greffe, une de ces démarches aide­ra gran­de­ment vos proches dans le moment dif­fi­cile de votre décès.
  • Ins­cri­vez votre volon­té sur papier libre ou por­tez une carte de donneur.
    Celle-ci n’est pas obli­ga­toire mais elle témoigne de votre décision.
  • Dites-le à votre famille pour­qu’elle puisse en témoigner

 

 
  • Si vous êtes CONTRE le don en vue de greffe, autop­sie ou recherche
  • Dites-le à votre famille pour q’elle puisse en témoigner
  • Ins­cri­vez votre volon­té sur papier libre ou deman­dez votre ins­crip­tion sur le registre natio­nal des refus (For­mu­laire )

SI LE DEFUNT EST UN ENFANT
Seuls ses parents ou son repré­sen­tant légal sont auto­ri­sés à consen­tir par écrit au don d’élé­ments de son crops en vue de greffe.

LE DON D’ELEMENTS DU CORPS EST ANONYME ET GRATUIT
C’est un acte de géné­ro­si­té entiè­re­ment gra­tuit et l’a­no­ny­mat donner/receveur est obligatoire.
La famille du don­neur peut cepen­dant être infor­mée du résul­tat des greffes par les équipes médicales.

LA POSITION DES CONFESSIONS RELIGIEUSES
Au nom de la soli­da­ri­té ou du com­bat pour la vie, de nom­breuses confes­sions reli­gieuses ont pris posi­tion, en France, en faveur du don d’élé­ments du corps humain en vue de greffe.

GENERALITES
Le pre­lè­ve­ment est un acté chi­ru­gi­cal effec­tué avec toutes les pré­cau­tions habituelles.
L’as­pect exté­rieur du corps est respecté.
La famille se charge des funé­railles de son parent selon son souhait.
Aucun frais lié à l’o­pé­ra­tion chi­rur­gi­cale de pré­lè­ve­ment n’est à la charge de la famille notam­ment en ce qui concerne le trans­port du corps et le retour aprés le prélèvement.
Les prin­ci­pales greffes réa­li­sées aujourd’­hui sont le rein, le coeur, les pou­mons, le pan­créas, l’in­tes­tin, la cor­née, les os, les valves car­diaques, la peau.
Grâce à une greffe la vie de beau­cou­pr de malades est pro­lon­gée ou améliorée

.
ETALISSEMENT FRANCAIS DES GREFFES

Le domaine de la greffe esu sous la res­pon­sa­bi­li­té du Ministre char­gé de la santé.
En 1994, la loi a crée l’E­ta­blis­se­ment fran­çais des greffes, étblis­se­ment public natio­nal de l’E­tat, pour lui confier tois mis­sions prioritaires :

  • Garan­tir que les gref­fons pré­le­vés sont attri­bués aux malades rece­veurs dans le res­pect des cri­tères médi­caux et des prin­cipes de justice.
  • Mettre tout en oeuvre pour que chaque malade reçoive le gref­fon dont il a besoin.
  • Veiller à ce que les greffes soient effec­tuées avec toute la sécu­ri­té possible.

FORMULAIRE
Eta­blis­se­ment fran­çais des Greffes
5, rue Lacuée 75012 Paris

Nom de naissance :
Epouse :
Pré­nom (s) dans l’ordre de l’é­tat civil :
Adresse complète :

Sexe :
Date de nais­sance : Jour/mois/année : .….…./.….……/.….….…
Lieu de nais­sance : ville.….….….….…… Code pos­tal.….….….….….…. Pays.….….….….…

JE M’OPPOSE A TOUT DON D’ELEMENTS DE MON CORPS APRES MA MORT
Pour soi­gner les malades (greffes) : Pour recher­cher la cause médi­cale du décès (autop­sie) :Pour aider la recherche scien­ti­fique : .Ceci est ma pre­mière demande d’ins­crip­tion :Ceci est une modi­fi­ca­tion me pré­cé­dente ins­crip­tion : J’ANNULE ma pré­cé­dente ins­crip­tion car je ne m’op­pose plus à un don d’élé­ments de mon corps aprés ma mort : Date : .….…./.….…./.….….…
Signa­ture pré­cé­dée de la men­tion manus­crite  » lu et approuvé » :

Derniers articles

Nodule de la thyroïde : diagnostic et traitement

La découverte d’un nodule de la thyroïde est l’une des situations qui provoquent le...

ORALAIR 100 IR et 300 IR : mode d’action, effets secondaires

ORALAIR 100 IR + 300 IR 31, comprimés sublinguaux est un médicament soumis à prescription médicale restreinte,...

Ostéochondromatose synoviale : Causes, symptômes et traitement

Il existe un grand nombre de maladies du système musculo-squelettique et du tissu conjonctif....

Optimisation de la santé de la prostate : implications de quelques études

Les troubles de la prostate, notamment le cancer, sont des problèmes assez récurrents chez...

Pour aller plus loin

Nodule de la thyroïde : diagnostic et traitement

La découverte d’un nodule de la thyroïde est l’une des situations qui provoquent le...

ORALAIR 100 IR et 300 IR : mode d’action, effets secondaires

ORALAIR 100 IR + 300 IR 31, comprimés sublinguaux est un médicament soumis à prescription médicale restreinte,...

Ostéochondromatose synoviale : Causes, symptômes et traitement

Il existe un grand nombre de maladies du système musculo-squelettique et du tissu conjonctif....