HomeSantéSanté : 10 moyens pour ne pas se faire avoir par les...

Santé : 10 moyens pour ne pas se faire avoir par les charlatans

Publié le

spot_img

Dans de nom­breux domaines dont notam­ment celui de la san­té, les chiffres d’af­faires des mara­bouts et char­la­tans deviennent de plus en plus exor­bi­tants. Bien que leur pra­tique ne soit pas for­melle, les char­la­tans attirent de nom­breuses per­sonnes à qui, ils font miroi­ter monts et mer­veilles sur leur san­té. Ils se disent capables de résoudre des pro­blèmes que la méde­cine peine à résoudre. L’in­fluence de l’en­tou­rage et les pro­messes sans limites sont notam­ment les fac­teurs qui poussent les gens à consul­ter ces char­la­tans. Il est vrai que cer­tains d’entre eux sont justes et ne pro­mettent que ce qu’ils sont en mesure de faire. Mais, le nombre d’es­crocs est sans cesse gran­dis­sant. Il est alors impor­tant de savoir faire la dif­fé­rence. Voi­ci des astuces impa­rables pour ne plus se faire avoir par les charlatans.

Avoir un esprit critique

Les char­la­tans sont géné­ra­le­ment des per­sonnes qui se servent de la psy­cho­lo­gie de leurs patients pour les ber­ner. Le moyen le plus effi­cace pour ne pas tom­ber dans leur piège est d’a­voir un excellent esprit cri­tique et de se poser les bonnes ques­tions. Com­ment un char­la­tan pour­rait soi­gner une mala­die décla­rée scien­ti­fi­que­ment incu­rable ? Sur quels prin­cipes peuvent repo­ser les inter­ven­tions d’un char­la­tan ? Ce sont autant de ques­tions que l’on doit se poser pour entre­voir la réa­li­té sur les charlatans.

Par ailleurs, bon nombre de char­la­tans ont de bonnes bases scien­ti­fiques. En conver­sant avec eux, on peut faci­le­ment le com­prendre. Il est alors impor­tant d’a­voir les idées claires. Il faut sur­tout prendre le temps d’a­na­ly­ser toutes les solu­tions que pro­pose un char­la­tan. Il est même conseillé d’en dis­cu­ter avec un proche avant de prendre une déci­sion. Même pour aller aux consul­ta­tions, il peut être inté­res­sant de se faire accom­pa­gner. Car, leurs pro­messes peuvent ame­ner à accep­ter leurs solu­tions sur le champ.

Éviter les pratiquants qui décèlent les mêmes causes pour toutes les maladies 

Sur le mar­ché des char­la­tans, il en existe de nom­breux qui ont la répu­ta­tion d’i­den­ti­fier les mêmes causes, peu importe la mala­die en ques­tion. Géné­ra­le­ment, ils évoquent la nutri­tion comme étant à l’o­ri­gine des mala­dies. C’est une expli­ca­tion plus ou moins plau­sible puisque dans la majo­ri­té des patho­lo­gies, la nutri­tion entre tou­jours en jeu.

Ici éga­le­ment, il faut faire preuve de clair­voyance pour ne pas tom­ber dans le piège. C’est pour cette rai­son qu’il est recom­man­dé de consul­ter un méde­cin avant de recou­rir aux char­la­tans. De cette façon, on a déjà une idée claire des ori­gines de la mala­die. Et on pour­ra ain­si savoir si le char­la­tan est vrai­ment efficace.

Bien se renseigner

Vu que les faux char­la­tans existent aujourd’­hui en grand nombre, l’é­tape des ren­sei­gne­ments est cru­ciale pour évi­ter de se faire pigeon­ner. Pour com­men­cer, il faut véri­fier si les pra­tiques du char­la­tan sont for­melles. Ensuite, il peut être inté­res­sant d’es­sayer de se rap­pro­cher de ses anciens clients, pour véri­fier si ces der­niers ont vrai­ment été satisfaits.

Cepen­dant, un autre pro­blème se pose puis­qu’il faut faire atten­tion aux témoi­gnages et aux anec­dotes. Même si une per­sonne affirme avoir été soi­gnée par un des remèdes de char­la­tan, vous devez vous deman­der com­ment cela est pos­sible. Vous pou­vez même vous rap­pro­cher de votre méde­cin pour essayer de com­prendre la réa­li­té de ce remède. Il faut pré­ci­ser que de nom­breuses mala­dies com­prennent des périodes de rémis­sion, pou­vant faire croire aux gens que les remèdes d’un char­la­tan fonctionnent.

Aus­si, les per­sonnes souf­frant de can­cer, qui consultent les char­la­tans, suivent éga­le­ment des trai­te­ments médi­caux. Mais, ils accordent la gué­ri­son aux remèdes char­la­tans. D’un autre côté, de nom­breux témoi­gnages sont fabri­qués et sont orches­trés par les char­la­tans eux-mêmes pour se faire une bonne répu­ta­tion.

Ne pas se laisser influencer par son entourage

Lors­qu’on a des pro­blèmes de san­té com­pli­qués, c’est sou­vent l’en­tou­rage qui donne des conseils et qui oriente vers diverses pistes. Il est alors impor­tant de res­ter vigi­lants sur toutes les ques­tions concer­nant les char­la­tans. Il ne s’a­git pas de reje­ter direc­te­ment la piste, mais de tou­jours émettre des réserves. Si une per­sonne vous recom­mande un char­la­tan, deman­dez-vous si elle-même ou un de ses proches, n’a pas des pro­blèmes de san­té et pour­quoi le char­la­tan en ques­tion ne les aide pas.

Par ailleurs, bon nombre de char­la­tans pro­pose des pro­duits qui, selon eux, gué­rissent tous les maux. Vous devez savoir que ce genre de pro­duit n’existe pas. Vous devez donc constam­ment res­ter scep­tique face à ce genre de proposition.

Être méfiant vis-à-vis des cures secrètes

Aucun trai­te­ment, s’il est vrai­ment effi­cace, n’est caché du grand public. Si un char­la­tan estime pou­voir four­nir un trai­te­ment, mais que cela doit res­ter secret, cela doit sou­le­ver en vous des ques­tions. Pour­quoi en gar­der le secret, alors que cela pour­rait per­mettre de sau­ver plus de per­sonnes ? Le trai­te­ment ne pré­sen­te­rait ‑il pas des effets indé­si­rables ?

En effet, la plu­part des char­la­tans gardent les trai­te­ments secrets, afin qu’on n’en révèle pas l’i­nef­fi­ca­ci­té. Pour cette rai­son, il faut se méfier le plus pos­sible de ces trai­te­ments qui, géné­ra­le­ment, ne sont que des mythes.

S’abstenir de l’utilisation des herbes médicinales

Par­mi les fac­teurs qui poussent les gens à adhé­rer aux pra­tiques des char­la­tans, les herbes médi­ci­nales occupent une place de choix. En effet, de nom­breuses rumeurs cir­culent sur l’ef­fi­ca­ci­té de l’une ou l’autre de ces plantes. Le véri­table pro­blème est qu’il n’existe aucune preuve scien­ti­fique de cette effi­ca­ci­té. La plu­part des infor­ma­tions sont trans­mises par le bouche-à-bouche.

Par ailleurs, les plantes, autre­fois effi­caces, sont aujourd’­hui culti­vées avec des pro­duits qui altèrent leur pro­prié­té. Il vaut donc mieux se méfier de ces plantes qui ne sont plus du tout ce qu’elles étaient.

Ne pas se laisser influencer par le désespoir

Le nombre de mala­dies incu­rables de nos jours est plus impor­tant. Les gens sont donc ouverts à toutes les pistes de solu­tions, lors­qu’on leur diag­nos­tique une de ces mala­dies. Cepen­dant, il est impor­tant de gar­der en tête qu’un char­la­tan ne fera sûre­ment pas mieux que le méde­cin.

Le but des char­la­tans est de se faire une bonne répu­ta­tion et au pas­sage, se faire de l’argent. Ils pro­po­se­ront donc tou­jours une solu­tion, quel que soit le pro­blème de santé.

Au lieu de se tour­ner vers ces der­niers, il est mieux de dis­cu­ter de ses doutes et de ses peurs avec son méde­cin. Ce der­nier pour­ra alors orien­ter le patient vers de réelles solu­tions. Une autre solu­tion est d’en­vi­sa­ger une consul­ta­tion avec un spé­cia­liste connu du mal dont on souffre. Le char­la­ta­nisme ne doit abso­lu­ment pas être une option. Un char­la­tan ne pour­ra par exemple pas gué­rir le virus du SIDA, que la méde­cine peine à traiter.

Ne pas tomber dans le piège des accusations paranoïdes 

Les char­la­tans sont prêts à des choses inima­gi­nables pour ral­lier le maxi­mum de per­sonnes à leur cause. Il n’est donc pas rare de voir plu­sieurs d’entre eux pré­sen­ter que le gou­ver­ne­ment et le corps médi­cal orga­nisent des com­plots pour les empê­cher d’exer­cer. Ils racontent un tas d’his­toires dont on n’a jamais les preuves réelles. Il est essen­tiel de ne pas se lais­ser empor­ter, car leur rai­son­ne­ment pour­rait très rapi­de­ment convaincre.

Quand on y réflé­chit bien, il est incon­ce­vable que les gou­ver­ne­ments s’op­posent au déve­lop­pe­ment des trai­te­ments qui pour­raient amé­lio­rer les condi­tions de san­té des popu­la­tions. C’est donc une qu’est de bon sens. Il faut faire preuve de clair­voyance pour ne pas adhé­rer à ces croyances aber­rantes.

Gare au jargon pseudo-médical 

Plu­tôt que de pro­po­ser une solu­tion au pro­blème qu’on leur pose, cer­tains char­la­tans ont ten­dance à s’é­car­ter du sujet. Ils pro­posent alors des for­mules de dés­in­toxi­ca­tion, de rééqui­li­brage de la chi­mie ou des trai­te­ments pour relâ­cher les niveaux d’éner­gie.

Ce sont des expres­sions qui ont rap­port avec des choses dont on ne peut pas mesu­rer l’ef­fi­ca­ci­té. Les char­la­tans se mettent ain­si à l’a­bri des risques de non fonc­tion­ne­ment, puisque per­sonne ne peut dire avec cer­ti­tude si leur trai­te­ment a été efficace.

Être réaliste et patient 

Gar­der les pieds sur terre est très cer­tai­ne­ment le meilleur moyen pour évi­ter les mani­pu­la­tions des char­la­tans. Cela passe par un choix judi­cieux de ses fré­quen­ta­tions. Puis­qu’il faut l’a­vouer, notre entou­rage nous influence énor­mé­ment. Il faut donc choi­sir pour amis, des per­sonnes ayant la même per­cep­tion des choses que soi.

Avec un monde où l’é­vo­lu­tion scien­ti­fique est en plein essor, il est incon­ce­vable de se lais­ser avoir par les char­la­tans. La patience doit aus­si vous accom­pa­gner quand vous avez un pro­blème de san­té. Le déses­poir ne doit pas vous conduire vers des per­sonnes qui n’ont aucun moyen de vous garan­tir une gué­ri­son.

Derniers articles

Le pied douloureux de l’adulte : causes, symptômes, diagnostic, traitements

De multiples facteurs peuvent causer des douleurs au niveau du pied. Celles-ci peuvent invalider...

Mycoplasma pneumoniae : maladies caractéristiques, traitements

Les maladies infectieuses constituent un problème de santé majeur et figurent parmi les dix...

Paralysie faciale a frigore : causes, symptômes, diagnostic et traitement

La paralysie faciale a frigore (PFF) est l’une des formes les plus fréquentes des...

Ostéopénie : clinique, physiopathologie, étiologies, traitement

L’ostéopénie est un état de fragilité osseuse fréquent à partir de 50 ans. Elle est...

Pour aller plus loin

Le pied douloureux de l’adulte : causes, symptômes, diagnostic, traitements

De multiples facteurs peuvent causer des douleurs au niveau du pied. Celles-ci peuvent invalider...

Mycoplasma pneumoniae : maladies caractéristiques, traitements

Les maladies infectieuses constituent un problème de santé majeur et figurent parmi les dix...

Paralysie faciale a frigore : causes, symptômes, diagnostic et traitement

La paralysie faciale a frigore (PFF) est l’une des formes les plus fréquentes des...