HomeNon classéLe Guide du Médecin « Dé-prescripteur » .Les Médicaments de BIP31.fr à...

Le Guide du Médecin « Dé-prescripteur » .Les Médicaments de BIP31.fr à éviter

Published on

spot_img


Ser­vice de Phar­ma­co­lo­gie Médi­cale et Cli­nique du CHU de Toulouse
Facul­té de Méde­cine, 37 allées Jules-Guesde, 31000 Tou­louse, France
Dr Jean-Louis Montastruc

BIP31.fr pro­pose à chaque numé­ro une liste de médi­ca­ments à évi­ter en raison
d’un rap­port béné­fice risque défa­vo­rable (liste non exhaustive).
Ce numé­ro com­plet N° 3 de 2012 de BIP31.fr
. Retrou­vez tous les argu­men­taires dans le N° 1 de 2012 de BIP31.fr.
Voir éga­le­ment
Les médi­ca­ments à évi­ter en 2016
selon la Revue Prescrire
[Lire]

 

Toute bonne ordon­nance a une fin.
Sachons reti­rer les médi­ca­ments super­flus en évi­tant les trai­te­ments à vie.
Que le pres­crip­teur n’hésite pas aus­si à « déprescrire » !
N° 1 de 2012 de BIP31.fr.

 
  • AINS et Coxibs
    • Cele­coxib Celebrex ®
    • Eto­ri­coxib Arcoxia ®
    • Piroxi­cam Fel­dène ® et autres
    • Keto­pro­fène Ketum ®
    • Nimé­su­lide Nexen ®
  • Neu­ro-Psy­cho­tropes
    • . La tri­mé­ta­zi­dine Vastarel ®
    • Mil­le­per­tuis Mil­dac ®, Prosoft ®
    • Un IRS anti­dé­pres­seur Duloxé­tine Cymbalta ®
    • Dipy­ri­da­mole Per­san­tine ®, Cle­ri­dium ® ou avec l’aspirine dans Asa­san­tine LP ®
    • Ropi­ni­role Adartrel ®
    • Les Vaso « Inac­tifs » uti­li­sés dans le « défi­cit cog­ni­tif et neu­ro­sen­so­riel du sujet âgé » qu’il s’agisse des ergo­tés (dihy­droer­go­toxine Hyder­gine ®, dihy­droer­go­cris­tine + rau­ba­sine Iske­dyl ®, nicer­go­line Ser­mion ®, dihy­droer­go­cryp­tine + cafeine Vaso­bral®), du Gink­go bilo­ba (Gin­ko­gink ®, Gin­kor Fort ®, Tana­kan ®, Tra­mi­sal®, Vita­lo­gink®), ou de pro­duits divers (moxi­sy­lite Car­ly­tène®, naf­ti­dro­flu­ryl Praxi­lène® Diac­tane® Naf­ti­lux®, pira­ce­tam Gaba­cet ® Noo­tro­pyl ®, piri­bé­dil Tri­vas­tal ® (en dehors de son uti­li­sa­tion comme anti­par­kin­so­nien ago­niste dopa­mi­ner­gique), lavin­bur­nine Cer­voxan ® et la vin­ca­mine Rhéo­bral ® Vin­ca­ru­tine ®, pen­toxi­fyl­line Pentoflux ®
    • Les ago­nistes dopa­mi­ner­giques ergo­tés anti­par­kin­so­niens bro­mo­crip­tine Par­lo­del ® Bro­mo­kin ®, lisu­ride Dopergine ®
    • Un myo­re­laxant méphé­né­sine Decontractyl ®
    • Les autres myo­re­laxants métho­car­ba­mol Lumi­re­lax ® et tétra­zé­pam Myolastan ®
    • Le mépro­ba­mate, encore pré­sent bien caché dans Pre­cy­clan ® et Kao­lo­geais ®. BIP31.fr avait pour­tant enten­du par­ler du retrait du méprobamate !
    • Un anti­dé­pres­seur ago­mé­la­tine Valdoxan®
    • Les médi­ca­ments uti­li­sés dans la mala­die d’Alzheimer (3 anti­cho­li­nes­té­ra­siques : done­ze­pil Ari­cept®, riva­stig­mine Exe­lon®, galan­ta­mine Remi­nyl® ain­si que la méman­tine Ebixa®)
    • La tia­nep­tine Stablon®
    • Le méthy­ser­gide Desernyl®
  • Car­dioan­gio­tropes
    • Tri­me­ta­zi­dine Vas­ta­rel ® et autres
    • Nico­ran­dil Adan­cor ®, Ikorel ®
    • Les fibrates
    • La dro­ne­da­rone Multaq ®
    • Les Vaso . inac­tifs . : voir plus haut para­graphe neuropsychotropes .
    • Les toniques et topiques vei­neux et antihemorroidaires.
    • Tia­de­nol Fonlipol ®
    • Tica­gre­lor Brilique ®
    • Iva­bra­dine Procoralan ®
    • Asso­cia­tions a doses fixes per­in­do­pril + inda­pa­mide Pre­te­raxR, Bipre­te­rax ®, Para­te­rax ®, Pre­ter­val ® pour un risque de confu­sion en rai­son de doses variables de prin­cipes actifs selon les presentations.
    • Cafe­drine + theo­dre­na­line Praxi­nor ® a l¡¦action jamais eta­blie dans l¡¦hypotension ortho­sta­tique pour plu­sieurs risques . graves . bien iden­ti­fies : abus, depen­dance mais aus­si AVC et HTA (car le prin­ci­pal meta­bo­lite est la phe­nyl­pro­pa­no­la­mine, alias norephedrine).
  • Pneu­mo­tropes
    • Almi­trine Vectarion ®
    • Bupro­pion (amfe­bu­ta­mone) Zyban ®
    • Vare­ni­cline Champix ®
    • Les Anti­his­ta­mi­niques H1 anti­tus­sifs chez l’en­fant (chlor­phe­na­mine Hexa­pneu­mine ®, oxo­me­ma­zine Toplexil ®, ali­me­ma­zine Theralene ®)
    • Les atro­pi­niques inhales (ipa­tro­pium Atrovent ®, tio­tro­pium Spi­ri­va ®, oxi­tro­pium Tersigat ®)
    • Les medi­ca­ments conte­nant des terpenes
  • Rhu­ma­to­tropes
    • Col­chi­cine + opium + tie­mo­nium Colchimax ®
    • Anti­ar­thro­siques d¡¦action (trop) lente : chon­droi­tine Chon­dro­sulf ® et autres, dia­ce­reine Art 50® Zon­dar® ou autres, insa­po­ni­fiables d¡¦avocat et de soja Pias­cle­dine ®, glu­co­sa­mine Vol­ta­flex ® ou autre
    • Qui­nine Hexa­quine ® et autres
    • Rane­late de stron­tium Protelos ®
    • Pred­ni­so­lone + sali­cy­late de dipro­py­lene gly­col Cortisal ®
    • Cer­tains diphos­pho­nates : acide iban­dro­nique Bon­vi­va ®, acide eti­dro­nique Didro­nel ® et aus­si acide zole­dro­nique Aclas­ta ®, Zometa ®
  • Anti-Infec­tieux et Antiseptiques
    • Teli­thro­my­cine Ketek ® , macrolide
    • Acide tenoique Rhinotrophyl ®
    • Hypo­chlo­rite de sodium Dakin Cooper sta­bi­lise ® 500 ml
    • Chlo­ro­qui­nal­dol + pro­mes­triene Colposeptine ®
    • Bains de bouche anti­sep­tiques Alo­dont ®, Giva­lex ®, Gly­co-Thy­mo­line 55 ®
    • Moxi­floxa­cine Isi­lox ®, fluoroquinolone
    • L¡¦association aci­clo­vir + hydro­cor­ti­sone Xerclear
  • Endo­cri­no­lo­gie, Dia­be­to­lo­gie, Gynecologie
    • Bro­mo­crip­tine Par­lo­del ® et Dihy­droer­go­cryp­tine Vaso­bral ® dans inhi­bi­tion de la lactation
    • Dihy­droer­go­cryp­tine Vasobral ®
    • Dros­pe­ri­none (dans Jas­mine ®, Ange­liq ®, Yaz ®, Jasminelle ®)
    • La Ter­bu­ta­line Bricanyl ®
    • La beta-ala­nine Abufene ®
  • Gas­tro-ente­ro­lo­gie
    • Cime­ti­dine Tagamet ®
    • Dom­pe­ri­done Moti­lium ®, Per­idys ® ou autre
  • Divers
      • Orli­stat Xeni­cal ® Alli ®
      • Un anti­his­ta­mi­nique H1 de pre­miere gene­ra­tion mequi­ta­zine Pri­ma­lan ® , ali­me­ma­zine Théralène ®)
      • Cro­mo­gli­cate de sodium Inter­cron Ge
      • Medroxy­pro­ges­te­rone Farlutal ®
      • Humex ®Acti­fed ® jour, nuit­Ket toutes leurs ver­sions dans le cadre des . gammes ombrelles .
      • Fer dex­tran Ferristat ®
      • Uves­te­rol ®
      • Silo­do­sine Silo­dyx ®, Urorec ®
      • Les Vaso­cons­tric­teurs nasaux ago­nistes alpha-adre­ner­giques, seuls ou en association

Numé­ro com­plet N° 3 de 2012 de BIP31.fr
. Retrou­vez tous les argu­men­taires dans le N° 1 de 2012 de BIP31.fr.

Latest articles

Celebrex – Celecoxib : efficacité et sécurité clinique par rapport aux AINS

Inclus dans la catégorie des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) et plus particulièrement dans celle...

BPCO : causes, symptômes et traitements

La BPCO ou la bronchopneumopathie chronique obstructive est un ensemble d’affections respiratoires et graves,...

Boiteries de l’enfant : causes, symptômes et traitements

Une part importante de la population est confrontée à un problème orthopédique en France,...

Adrénaline solution injectable IM en auto-injecteur

Très utilisée pour stopper ou réduire l’impact des crises cardiaques, l’adrénaline est une hormone...

More like this

Celebrex – Celecoxib : efficacité et sécurité clinique par rapport aux AINS

Inclus dans la catégorie des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) et plus particulièrement dans celle...

BPCO : causes, symptômes et traitements

La BPCO ou la bronchopneumopathie chronique obstructive est un ensemble d’affections respiratoires et graves,...

Boiteries de l’enfant : causes, symptômes et traitements

Une part importante de la population est confrontée à un problème orthopédique en France,...