HomeNon classéL'hypomagnésémie Un effet indésirable des Inhibiteurs de la Pompe à Protons (IPP)

L’hypomagnésémie Un effet indésirable des Inhibiteurs de la Pompe à Protons (IPP)

Publié le

spot_img

Jean-Louis Mon­tas­truc BIP31.fr 2012, 19 (1)
.
Le CRPV d’Andalousie a, par exemple, reçu en 2008 une noti­fi­ca­tion d’hypomagnésémie « grave » (0,2 mg/l pour une nor­male entre 1,7 et 2,5) sous omé­pra­zole avec, sur le plan cli­nique, téta­nie, crise comi­tiale et tachy­car­die ventriculaire.
Depuis 1 mois, la patiente se plai­gnait de pares­thé­sies des 4 membres. L’hypomagnésémie s’accompagnait d’hypocalcémie et d’hypokaliémie (Aler­ta de Far­ma­co­vi­gi­lan­cia 2011).

L’OMS a récem­ment repris cette infor­ma­tion en signa­lant la res­pon­sa­bi­li­té de tous les IPP, la dis­pa­ri­tion de l’hypomagnésémie à l’arrêt de l’IPP et le carac­tère « grave » de cet effet indésirable.
L’hypomagnésémie, sou­vent asso­ciée à une hypo­ka­lié­mie et com­pli­quée de convul­sions et de troubles du rythme car­diaque, sur­vient habi­tuel­le­ment après uti­li­sa­tion pro­lon­gée (2 mois et à 11 ans dans l’expérience espagnole).

Le méca­nisme reste dis­cu­té : on évoque un défaut d’absorption intes­ti­nale du magné­sium (en affec­tant les canaux TRPM6) (WHO Drug Infor­ma­tion 2011, 25, 243).

A connaitre, recon­naitre et noti­fier au CRPV.

Voir éga­le­ment : Effets indé­si­rables des trai­te­ments pro­lon­gés par inhi­bi­teur de la pompe à pro­tons [Lire]

Derniers articles

La psychose maniaco-dépressive : troubles bipolaires I et II

La psychose maniaco-dépressive est l’une des affections psychiatriques les plus répandues en Occident. Elle fut...

Le bâillement : mécanisme et significations

Commun à presque toutes les espèces vertébrées sur terre, le bâillement est l’un des...

La rage chez l’homme : causes, symptômes et traitements

La rage est une maladie mortelle dont la cause est le virus RABV. Ce...

HOMOCYSTEINE : facteur de risque cardio-vasculaire

L’homocystéine a fait l’objet de nombreuses spéculations depuis sa découverte en 1932. Ses propriétés...

Pour aller plus loin

La psychose maniaco-dépressive : troubles bipolaires I et II

La psychose maniaco-dépressive est l’une des affections psychiatriques les plus répandues en Occident. Elle fut...

Le bâillement : mécanisme et significations

Commun à presque toutes les espèces vertébrées sur terre, le bâillement est l’un des...

La rage chez l’homme : causes, symptômes et traitements

La rage est une maladie mortelle dont la cause est le virus RABV. Ce...