Recherche sur Esculape 
    powered by FreeFind
 
Actualités générales
Page d'accueil Moteurs de recherche Nouveautés Contact/Email Accès à tous les textes Sommaire général Page précédente
Archives 2013
Par ordre chronologique inverse

Risques d'entéropathies sous olmésartan médoxomil
Plusieurs cas d'entéropathie grave ont été rapportés aux Etats-Unis et en France chez des patients traités par olmésartan. En conséquence, l'ANSM recommande devant des signes cliniques évocateurs d'entéropathie (diarrhée chronique sévère et perte de poids notamment).qu'un gastroentérologue soit consulté par tout patient traité par l'antihypertenseur et souffrant de symptômes évocateurs d'une atteinte intestinale, quelle que soit la durée depuis laquelle l'olmésartan a été instauré. Si aucune autre cause ne semble être à l'origine de ce tableau clinique, l'olmésartan devra être arrêté et remplacé par un autre anti-hypertenseur. [Lire]

NACO et maintenant les plaintes!
Les nouveaux anticoagulants (NACO) font l'objet d'une première plainte. Déjà visés fin septembre par le Syndicat des Jeunes Biologistes Libéraux (SJBM), les nouveaux anticoagulants oraux (NACO) font cette fois-ci l’objet d’une plainte pour homicide involontaire. Elle fait suite au décès d’un homme de 78 ans sous Pradaxa ® et cible le laboratoire Boehringer Ingelheim, le fabricant de ce médicament. Mais aussi l’Agence nationale de Sécurité du Médicament des Produits de santé (ANSM).
Les AVK (alternative) sont au premier rang des causes d'accidents iatrogènes, avec 13% des hospitalisations pour effets indésirables médicamenteux, soit environ 17 000 hospitalisations par an. Et près de 4 000 morts malgré l'existence d'un antidote !
Combien de plaintes ?.... à priori zéro.... [Lire]

Maladies chroniques et télémédecine
Rapport coût-efficacité défavorable

Selon une étude britannique, l'utilisation de la télémédecine pour suivre des patients souffrant de plusieurs maladies chroniques a été associée à une augmentation des coûts et ne s'est pas montrée coût-efficace. Il ne s'agissait pas d'étudier un dispositif spécifique mais d'évaluer le principe de la télémédecine de façon globale. Le rapport coût-efficacité s'est établi à un chiffre trois fois supérieur au seuil accepté outre-Manche pour considérer qu'une intervention est satisfaisante. Un autre volet de l'étude qui portait sur les aspects psychologique et de qualité de vie n'a pas montré non plus de bénéfice. Une bonne nouvelle, contrairement à des inquiétudes souvent soulevées, l'étude n'a pas montré d'effet délétère de la télémédecine. [Lire] (ticsante.com)
Voir ou revoir
---- Sophia dans les choux [Lire] (i-med.fr)
---- Sophia : les mauvais calculs de la CNAMTS [Lire] (atoute.org)

Internet est à la médecine ce que la pornographie est à l'érotisme
Jadis, les plus angoissés d'entre les patients, aujourd'hui, la plupart d'entre eux cèdent au "réflexe" Internet. Il en a la crudité, la cruauté, la blafardise, la violence. Il donne à voir une représentation triviale, simpliste, réductrice, de l'être humain et de son destin face aux aléas de sa santé. Dans un tableau sans nuance tout est livré tout à trac à domicile et en particulier dans les "forum" où se déversent les rancœurs, les échecs ressentis – plus ou moins à juste titre – de prises en charge discutables ou hâtives. Des tribunes où se décrivent avec véhémence les errements diagnostiques, les complications des maladies, les effets délétères des traitements. Face à une représentation aussi douteuse des troubles de l'être humain que celle du sexe par les films X, comment chacun de nous (et pas seulement un patient) ne verrait son angoisse majorée ?[Lire] lemonde.fr)

Les grandes causes de mortalité dans le monde l
A la différence d’il y a 50 ans, la majorité de ces causes de mortalité sont non transmissibles (càd non infectieuses) mais sont surtout des causes évitables : des règles hygiéno-diététiques, une réduction des apports caloriques, de l’exercice physique, l’interdiction de vente du tabac, la réduction de la vitesse et de la puissance des automobiles, une régulation de la pollution atmosphérique sont autant de facteurs qui réduiraient considérablement cette mortalité. Mais face à cette réalité se dresse l’industrie agroalimentaire, le règne des fast-foods, l’industrie du tabac, l’industrie automobile, sans parler du désintérêt des politiques. Il faudra certes bien mourir de quelque chose, mourrons d’accord, mais de mort lente, non? [Lire]

Une thèse pour prendre l'humour au sérieux
Il s'agit à la base de lire des dizaines, des centaines d'histoires drôles. qui mettent en scène des médecins et tenter de cerner l'image que les médecins se font d'eux-mêmes, selon leur spécialité. Ce travail de thèse intitulé « Représentations sociales du métier de médecin à travers la blague médicale », sera présenté au mois d'octobre 2013. Depuis début juin, un appel en ligne a été lancé pour recueillir des histoires drôles. Vous êtes tous invités à leur envoyer « la blague impliquant des médecins qui vous a fait le plus rire ». La collecte doit se poursuivre au moins jusqu'au 14 juillet prochain.
[Informations] ---- [Participer]

Sunshine Act à la française
Pour l'Ordre et le Formindep, le compte n'y est pas !!
[CNOM/ Lire] --- [Formindep / Lire]

le Myolastan ® et ses génériques suspendus dès le 8 juillet
L’Agence européenne du Médicament (EMA) a décidé de suspendre toutes les spécialités à base de tétrazepam,. Cette décision est fondée sur le rapport bénéfice/risque du tétrazépam désormais considéré comme défavorable, compte tenu du risque de réactions cutanées, certes rares mais très graves et parfois mortelles et incluant des cas de syndrome de Stevens-Johnson, de syndrome de Lyell, d'érythème polymorphe et d'éruption cutanée avec éosinophilie et symptômes systémiques (DRESS). La décision prendra effet à partir du 8 juillet prochain. Elle concerne l’ensemble des Etats-membres de l’Union européenne. [Lire] (EMA)

BMJ lance une initiative
"Too much Medicine" !!

Dans son éditorial du 27 février 2013, Fiona Godlee, rédactrice du BMJ, annonce une initiative nouvelle : "trop de sur-diagnostics, de sur-traitements". Les Etats-Unis sont le premier pays concerné par ces pratiques...
Le BMJ est partenaire d'un congrès sur "Preventing Overdiagnosis", en septembre 2013 à Honver, New Hampshire. Il s'agit d'une nouvelle épidémie ! Et début 2014, le BMJ aura un numéro spécial avec les meilleurs articles provenant de ce congrès. [Lire]

Sondage CNOM
Utilisez-vous les réseaux sociaux pour recueillir des avis techniques entre confrères ? Non : 100% (Newsletter CNOM Mai 2013 [Lire]
A ne pas confondre avec des listes de discussion entre médecins comme mgclinique qui sont très actives.
r
Le web renforce la relation médecin-patient
Les ePatients sont plus nombreux !

Pour la première fois, Patients & Web et LauMa communication ont interrogé les Français, avec TNS Sofres, et les malades chroniques présents sur le web, en partenariat avec Doctissimo, pour connaître leurs pratiques, leurs usages et leurs attentes en termes d’e-santé. Premiers enseignements, l’internet santé est une réalité pour 49% des Français (57% des internautes) et plus d’1 patient sur 3 en ALD seraient potentiellement un ePatient. [Lire]

Furosémide - zoplicone
l'ANSM annonce la fin de l'alerte

Les malades peuvent reprendrent le traitement" avec le diurétique Furosémide Teva, a annoncé le directeur de l'ANSM, qui souligne que sur 70 000 comprimés examinés, "aucun échange" avec un somnifère n'a été trouvé. [Lire]


DNID : Polémique et nouvelles recommandations
Le mois dernier, Prescrire a publié une liste de médicaments “plus dangereux qu’utiles" Plus de 70 produits y sont épinglés, dont les anti-diabétiques : Onglyza, Januvia, Xelevia et Galvus. La revue indépendante les juge “sans efficacité clinique démontrée sur les complications du diabète" et ayant un profil d’effets indésirables chargé, notamment des troubles de l’immunité, des pancréatites, des hypersensibilités [Lire]
Recommandations 2013 HAS [Lire]
Les points clés des recommandations 2012 ADA et EASD
La prise de position émise par l’Association Américaine du Diabète (ADA) et l’Association Européenne pour l’Étude du Diabète (EASD) sur la prise en charge de l’hyperglycémie chez les patients diabétiques de type 2 : une stratégie centrée sur le patient. [Lire]

La saga du cholestérol
Par D. Dupagne - atoute.org
Voici un résumé de la saga du cholestérol, de l’hypothèse lipidique à la guerre des statines, de 1950 à nos jours. C’est l’histoire d’une bataille sans merci entre les prohibitionistes du cholestérol et les cholestéro-sceptiques, qui pourraient bien finir par la gagner. [Lire]

L'affaire Diane 35
[Lire]

Survie des personnes atteintes de cancer en France, 1989-2007
L'apologie du dépistage du cancer de la prostate a supris tout le monde.
D. Dupagne (atoute.org) a immédiateùent crée un billet-pétition qui demandait une réaction de la Ministre face à une erreur importante commise par les agences sanitaires françaises dans un communiqué de presse. [Lire]
L'INCA rectifie le tir en rappellant que le dépistage du cancer de la prostate par dosage sérique du PSA
ne fait pas l’objet d’une recommandation par les autorités de santé. [Lire]

Pilules de 3ème génération
Mise au point de D. Dupagne su atoute.org
Il n’est donc pas logique de prescrire en première intention une pilule contraceptive contenant un progestatif de 3ème génération. Le surcroît de risque n’est justifié par aucun élément scientifique en matière de meilleure tolérance attendue (prise de poids, migraines, acné). La réaction d’une femme prenant une pilule donnée est imprévisible. La seule explication de l’usage massif de ces pilules de 3ème génération est l’intensité du marketing pharmaceutique auprès des médecins prescripteurs (visiteurs médicaux, formation sponsorisée , presse sponsorisée, congrès payés). [Lire]

Le traitement hormonal de la ménopause réhabilité ?
Le taux de mortalité était réduit de 43 % sous THS (mais les auteurs estiment que ce chiffre n'est pas significatif), tandis que celui d'insuffisance cardiaque était significativement diminué de 86 % dans le groupe THS. Après 16 ans de suivi, la fréquence des décès et des hospitalisations pour problème cardiaque était réduite de 40 % dans le groupe sous THS. De plus, les spécialistes n'ont pas noté chez ces femmes de risque accru de cancer, de thrombo-embolie veineuse ou d'accident vasculaire cérébral. [Lire]

Flip education
La recherche documentaire avancée avec Google Scholar, CISMeF, BDSP par Philippe Eveillard [Lire]
Rappel sur la flip education : Le cours est disponible en ligne en vidéo (Le screencast) et les étudiants en prennent connaissance avant le cours en « présentiel ». Pendant celui-ci, l’enseignant répond aux questions des étudiants et propose des exercices pratiques. [Lire]

UN JOB EN OR


Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente