Archives 2010
   Recherche sur Esculape 
    powered by FreeFind
 
Actualités générales
Page d'accueil Moteurs de recherche Nouveautés Contact/Email Accès à tous les textes Sommaire général Page précédente
Archives 2010 - 2011
Par ordre chronologique inverse

La nouvelle convention est-elle compatible avec
l'article R.4127-5 du code de la santé publique - Indépendance professionnelle ?
[Lire]
Ces médecins qui refusent la prime à la performance [Lire]
Seul le SMG appele au boycott de la prime à la performance [Lire]
Les médecins qui veulent refuser d’entrer dans ce système de prime à la performance doivent le faire avant le 24 décembre 2011, par un courrier recommandé avec accusé de réception récusant ce « mode de rémunération complémentaire ».
NB : ce refus n'entraine pas de sortir de la convention mais seulement de refuser la prime à la performance

Le vaccin contre le cancer du col de l’utérus réhabilité ?
En "pratique", dans le texte du HCPS [Lire] on trouve ces trois phrases.... peu compatibles, non ???
  1. / L’efficacité du vaccin Gardasil ® sur le cancer invasif du col de l’utérus ne peut pas actuellement être démontrée puisqu’il existe un délai moyen d’au moins 15 ans entre l’infection HPV et la survenue d’un cancer.
  2. / L'efficacité sur le terrain reste à ce jour difficile à démontrer du fait du temps nécessaire pour que la vaccination des jeunes filles ait un impact mesurable en termes de réduction de l'incidence des lésions précancéreuses dépistées.
  3. / En conséquence, le HCSP estime qu'il n'existe actuellement aucune donnée susceptible de remettre en cause l'efficacité de la vaccination anti-papillomavirus. [Lire]
Docteur, si vous saviez....
L'influence des laboratoires pharmaceutiques sur les prescriptions de médicaments n'est plus à démontrer mais les médecins continuent dans leur grande majorité soit à collaborer activement avec les firmes, soit à dénier être influencés par ces dernières.
En repartant d’abord de faits observés en médecine générale, puis en s’appuyant sur les données d’enquêtes réalisées auprès d’autres médecins, il s’agit de mieux comprendre l’origine de ces dénis, c’est-à-dire de présenter quelles sont concrètement les stratégies des industriels.
Les surprescriptions de médicaments en France : le vrai méchant loup de l'industrie pharmaceutique [Lire] (formindep.org)



Gardasil : des précisions supplémentaires sur la vaccination.
Quelques éléments d'information pour les parents sur le Gardasil ® et les vaccins contre les papillomavirus en général (Auteur : Docteur docteur Claudina Michal-Teteilbaum )
Ayant réuni une masse critique d’information, l'auteur a voulu en faire profiter les parents qui passeront par là et qui doivent être régulièrement sollicités pour faire vacciner leur fille contre le papillomavirus humain. [Lire]

Dépression, 13 000 décès en 2010
Un véritable problème de santé publique.

En France, 2% de la population seraient touchés par cette maladie et 13 000 personnes dépressives auraient mis fin à leurs jours rien qu’en 2010 (moins de 1000 décès pour le cancer du col de l'utérus). Cette pathologie est donc un véritable problème de santé publique. . Selon l'OMS elle touche 121 millions de personnes dans le monde (850 000 décès) et sera en 2020 la première cause d'invalidité après les maladies cardiovasculaires et ce, tous âges et sexes confondus. Aujourd’hui, en France, la dépression est déjà la 2ème cause d'invalidité pour les 15-44 ans (H/F) [Lire]
Voir également : Parle à mon c... , ma tête est malade [Lire]

L’entourloupe du jour
La réévaluation des anti-Alzheimer par la HAS

Ce devait être l’épiphanie du nouvel esprit supposé régner dans les affaires pharmaceutiques depuis qu’un intrépide Petit Poucet soutenu par des parlementaires intraitables et un ministre "honnête" [1] avaient semé les germes d’une réforme - pardon : d’une Révolution - en prétendant extirper l’immonde scrofule Servier qui défigurait le visage sinon angélique du business pharmaceutique : cette fois, avec la réévaluation des médicaments destinés à traiter la maladie d’Alzheimer, on allait voir ce qu’on allait voir !
[Lire] (Marc Girard)

Médicaments de l’Alzheimer
la HAS conclut à un SMR faible.

La commission de transparence de la Haute autorité de santé (HAS) a rétrogradé d’important à « faible » le service médical rendu (SMR) des médicaments de la maladie d’Alzheimer. La HAS avait lancé une réévaluation en janvier 2011, après avoir constaté que ces médicaments avaient des effets indésirables importants, notamment cardio-vasculaires et neurologiques, pour une efficacité modeste. La prescription est limitée à 12 mois.... La HAS travaille à l’élaboration de nouvelles recommandations de bonnes pratiques sur la maladie d’Alzheimer, qui seront publiées d’ici à la fin 2011. [Lire] (HAS)
En pratique on nous conseille de prescrire des médicaments peu efficaces mais dangereux pendant 6 à 12 mois.
Les survivants ont une médaille ????

Revoir : Anticholinestérasiques :le généraliste peut-il dire non ?[Lire] (2010)

Vers une refonte de l’ASMR ?
Les députés ont voté un article dans le cadre du projet de loi sur le médicament qui subordonne la fixation de l’amélioration du service médical rendu (ASMR) « à la réalisation d’essais cliniques versus des stratégies thérapeutiques lorsqu’elles existent ». Actuellement, l’ASMR est le plus souvent fondée sur des études contre placebo. Un autre article permet à la future Agence du médicament de demander aux laboratoires des essais contre comparateurs pour une demande d’AMM, mais sans qu’elle puisse l’exiger... Dommage !!

. Vous avez dit "automédication"
Il s’agit de donner au patient, dès son plus jeune âge, une éducation à la santé à travers les programmes scolaires de valoriser l’automédication responsable, de remplacer les termes « service médical rendu insuffisant » par la dénomination plus positive « soumis à une prise en charge individuelle » et aussi de convaincre les médecins de conseiller à leurs patients de recourir à l’automédication. [Lire]

Benzodiazépines et Alzheimer
Les contre-vérités de la presse française

Déjà cent onze articles publiés sur internet au lendemain de la “révélation” d’une revue mensuelle, Sciences et Avenir, selon laquelle une “étude épidémiologique à paraître sur les anxiolytiques et les somnifères” montrerait qu’ils augmentent le risque de maladie d’Alzheimer. Une nouvelle fois, les journalistes français font preuve d’un zèle étrange à reprendre une accusation aussi grave et à la médiatiser tel quel. Que peut-on scientifiquement dire aujourd’hui de cette affirmation? [Lire] (docbuzz.fr)

Le DMP nouveau va arriver ?
Web et DMP opus 2 : 5 choses à savoir sur le DMP... Qui sait vraiment ce que cache l’acronyme ? Existe-t-il plus de 10 personnes réellement capables de faire un lien entre les promesses politiques et la technologie du système en cours de déploiement ? Régulièrement baptisé Dossier Mal Parti, a-t-il des chances d’arriver un jour ? [Lire]

Epidémie de rougeole
attention aux ados et aux jeunes adultes


La rougeole n'est pas uniquement une maladie de l'enfance et touche aussi les jeunes adultes. La moitié des malades déclarés en 2010 étaient âgés de plus de 15 ans et ce sont eux les plus sujets aux complications (INPES). La seule prévention, c'est 2 doses de vaccin. www.info-rougeole.fr
Sur Esculape : CAT et Vaccination [Lire]

Information métoclopramide
La Commission d'AMM de l'Afssaps du 14 octobre 2011 vient de décider le retrait des spécialités à base de métoclopramide (Primpéran ® et génériques) indiquées chez l'enfant et l'adolescent. A venir également, la réévaluation du médicament sous sa forme « adulte », en raison notamment du risque d'effets indésirables neurologiques et cardiovasculaires potentiellement graves, en particulier chez le patient âgé.

IGAS : Rapport sur la pharmacovigilance et gouvernance de la chaîne du médicament
Un vaste programme rempli de bonnes intentions comme " La nécessaire introduction d’un critère de valeur ajoutée thérapeutique, une agence véritablement indépendante, c’est-à-dire dotée d’une force d’expertise interne. ..... et 41 recommandations [Lire]

U.S. Panel Says No to Prostate Screening for Healthy Men
Healthy men should no longer receive a P.S.A. blood test to screen for prostate cancer because the test does not save lives over all and often leads to more tests and treatments that needlessly cause pain, impotence and incontinence in many, a key government health panel has decided. The draft recommendation, by the United States Preventive Services Task Force and due for official release next week, is based on the results of five well-controlled clinical trials and could substantially change the care given to men 50 and older. There are 44 million such men in the United States, and 33 million of them have already had a P.S.A. test — sometimes without their knowledge — during routine physicals. [Lire]


Dépistage du cancer du sein par mammographie
Lettre ouverte au Professeur KHAYAT
Où sont vos preuves ?

Le 6 octobre 2011 le professeur David Khayat, cancérologue, ancien président de l’INCa, était interviewé sur France Info sur l’intérêt du dépistage du cancer du sein par mammographie. Il a énoncé lors de cet interview un certain nombre d’affirmations défendant fermement l’intérêt de ce dépistage.
Intéressés par ce propos, des médecins demandent au Professeur KHAYAT de leur communiquer les données scientifiques fiables sur lesquelles il s’appuie. [Lire]
Voir également
Surdiagnostic et surtraitement dans le cancer du sein Vers de nouveaux équilibres?

[Lire]

================================

La HAS et les experts

Lire la thése du Dr Delarue
Le jury a demandé que les noms des experts cités soient "noircis"
d'où deux versions
une version "expurgée" avec avertissement en page 2
une version "complète" qui est à lire.


Dépistage du cancer du sein
Pas si simpliste !

[Lire]


Cancer du sein : Epidémie ou surdiagnostic ?
L'augmentation du surdiagnostic de cancer du sein qui entraîne des traitements inutiles et dangereux consécutifs au dépistage y est estimée à 76% chez les femmes de 50 à 64 ans.
An Investigation of the Apparent Breast Cancer Epidemic in France[Lire]
Selon le BMJ, si 2000 femmes sont dépistées régulièrement pendant 10 ans, une seule bénéficiera du dépistage car elle évitera de mourir d'un cancer du sein. En même temps, 10 femmes en bonne santé deviendront, au fait du dépistage, cancéreuses et seront traitées inutilement. 200 seront inquietées inutilement. [Lire] (BMJ)
Pas facile...

La veille documentaire en médecine
La veille documentaire concerne principalement les cliniciens. Elle n’a pas de finalité concurrentielle, commerciale, marketing, juridique ou technologique. Elle est médicale, orientée sur les préoccupations spécifiques des cliniciens.
Les 3 posts ci-dessous résument une formation à la veille documentaire faite pour les praticiens des Hospices civils de Lyon par Philippe Eveillard
  • Pull, Push et RSS [Lire]
  • Les sites qui font de la veille à votre place [Lire]
  • La diffusion sélective de l’information [Lire]

    Un buzz pour rien ??
    BZP: ces médicaments qui favorisent Alzheimer

    Ce mois-ci, Sciences et Avenir révèle les premiers résultats d'une étude française qui estime que la consommation chronique d'anxiolytiques et de somnifères augmente le risque d’entrée dans la maladie d'Alzheimer. Chaque année, en France, 16.000 à 31.000 cas d'Alzheimer seraient ainsi attribuables à ces traitements par benzodiazépines.
  • Les méfaits sur la mémoire des BZP au long court sont connus depuis longtemps
  • J'attends de savoir comment ces chiffres ont été obtenus et surtout comment le diagnostic d'ALZ a été fait... quand on connait la difficulté (hors autopsie) d'affirmer la maladie.
    Selon les recommandations : Deux semaines pour les hypnotiques et douze semaines pour les anxiolytiques selon les arrêtés du 1er février 2001 et du 7 octobre 1991....
    Sont-elles applicables en médecine générale tous les jours confrontée à la vraie vie ??
    Benzodiazépines et Alzheimer : les contre-vérités de la presse française [Lire]
    NB NB : Selon le journal “Le Point“, “Le Pr Bégaud a critiqué jeudi la présentation de Sciences et Avenir qui titre “Ces médicaments qui favorisent Alzheimer”, en soulignant que ces projections étaient à mettre au conditionnel.”Il n’y a pas de lien de causalité directe démontré“, a-t-il dit sur France Info (dont les journalistes ont fait comme les autres NDLR). “Il n’a jamais été démontré qu’ils entraînaient directement Alzheimer.”

    Steve Jobs

    ... ou vous voulez changer le monde ?

    Opiramate - Epitomax ®
    Mise en garde sur le détournement hors AMM à visée amaigrissante

    L’Afssaps est informée du détournement de l’usage de l’Epitomax® vers une utilisation à visée amaigrissante. Cette utilisation en dehors des indications présente de nombreux risques. L’Afssaps rappelle que l’Epitomax ® doit être utilisé uniquement comme antiépileptique et comme antimigraineux. [Lire]
    C'est vraiment chercher des problèmes !!!!

    Docteur-Nicolas-Bonnemaison
    Médecin urgentiste de l'hôpital de Bayonne

    Le Dr Nicolas B., 50 ans, est soupçonné d'euthanasie active sur au moins quatre patients âgés du service des urgences de l'hôpital de Bayonne. Les décès suspects concernent des personnes âgées ayant été admises aux urgences tout en état classées "en fin de vie". [Lire]

    Gardasil ® : Troisième bilan du plan de gestion des risques européen et national
    L’Afssaps présente un troisième bilan de pharmacovigilance de ce vaccin pour la France. L’analyse des données de surveillance disponibles ne remet pas en cause le rapport bénéfice/risques du vaccin. [Lire] (12/07/2011)

    Mais avec le Docteur Jean-Pierre Spinosa Médecin spécialiste en gynécologie et obstétrique , La problématique du Gardasil ® se situe a plusieurs niveaux et non pas seulement sur son innocuité [Lire]

    Revue de presse
  • Le communiqué de Méd'Océan : Lettre ouverte à X. Bertrand [Lire]
  • Les nuages s'amoncellent sur le vaccin Gardasil [Lire]
  • L'efficacité du vaccin contre le cancer col utérus mise en doute ... [Lire]
  • Col de l’utérus : le vaccin sur la sellette [Lire]
  • Vaccin contre le cancer du col de l’utérus : le Gardasil remis en cause [Lire]
  • Cancer du col de l'utérus : l'intérêt du vaccin mis en doute [Lire]
  • L'efficacité du vaccin Gardasil mise en doute; conflits d'intérêts dénoncés [Lire]
  • Santé publique. L'intérêt du vaccin contre le cancer du col mis en doute [Lire]
  • Ce que dit la revue Prescrire sur le vaccin contre le cancer du col de l'utérus [Lire]
  • Le Gardasil, vaccin anti-cancer, nouveau scandale sanitaire ? [Lire]
  • En pratique on semble en droit d'estimer que le Gardasil est un vaccin entrainant très peu d'effets secondaires graves mais son efficacité reste toujours à démontrer.... dans 20 ans ??
    Revoir : Vaccination contre les virus HPV A vous de voir !!! [Lire]
    NB
    En France, le Garsasil est remboursable par la sécurité sociale au prix de 135,59 euros la dose vaccinale. Soit une dépense de 406,7 euros pour une vaccination complète.


    L’HbA1c complète la glycémie à jeun pour détecter les prédiabètes
    La combinaison d'une glycémie à jeun entre 1 et 1,25g/L et d'une HbA1c entre 5,7 et 6,4% permet d'identifier un sous-groupe à très haut risque, dont la probabilité de diabète à cinq ans frôle les 40%. (71ème Congrès de l'American Diabetes Association s’est déroulé à San Diego 2011).
    A rapprocher du "syndrome métabolique" ? [Lire]

    Controverse : Vaccination anti HPV
    Lettre ouverte à Monsieur le Ministre de la Santé Xavier Bertrand [Lire]

    La réforme du médicament
    Xavier Bertrand, ministre du travail, de l’emploi et de la santé et Nora Berra, secrétaire d’Etat chargée de la santé, ont présenté lors d’une conférence de presse la réforme du médicament. Celle-ci s’appuie sur 3 piliers :
    1/ La prévention des conflits d’intérêts - La transparence des décisions
    2/ Un doute qui bénéficie systématiquement aux patients
    3/ Des professionnels de santé mieux formés et informés – Des patients bien informés [Lire]

    Visiteurs médicaux
    L'IGAS dans son dernier rapport propose la supppresion pure et simple de la visite médicale.
    Esculape a fait un sondage : le résultat [Ici]
    Merci de vos réponses

    Quand UBU ne fait plus sourire et quand le Web 2.0 réussit... l'impossible !!
    Quand la "Démarche Qualité" tourne au cauchemar par la normalisation des pratiques qui éteint la réflexion sur ces pratiques, la perte du plaisir de travailler et de sa reconnaissance. Bien sur au détriment de tous : soignants et patients car la redistribution des pouvoirs au bénéfice des bureaucrates et des gestionnaires se fait au détriment des gens de terrain... . [Lire]
    Mais en 24 heures, mise au courant par un Twitt de Cyrille de Lasteyrie, Marie-Anne Montchamp (Secrétaire d’Etat auprès de la ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale) «décroche son téléphone» pour remédier à cette «situation anormale» et obtient le rétablissement du contrat d’origine. La partie est gagnée pour Louis van Proosdij, qui aura pu parler en un jour à plusieurs ministères, au responsable de Santé Service.... [Lire]

    Cancer de la Prostate
    Et si on dépistait différemment ?

    Selon une étude suédoise réalisée sur un échantillon de 12.000 hommes le dosage de PSA avant 50 ans (vers 40 ans) serait un "facteur prédictif, s’il est élevé, d’un cancer de la prostate et le plus souvent de cancers graves, de cancers avec des métastases et de décès" [Lire]

    La prostate chez les Grosses Têtes
    ... au Carré

    Mathieu Vidard a invité Dominique Dupagne (DD²) à sa revue de presse du vendredi sur France-Inter : Les Grosses Têtes au Carré. Ce billet de DD² n’est pas vraiment un article et permet d'écouter l'emission [Lire]

    L’étude suédoise ([Lire/BMJ]) a conclu une fois de plus à l’absence d’intérêt du dépistage nous donne plus d’arguments. : After 20 years of follow-up the rate of death from prostate cancer did not differ significantly between men in the screening group and those in the control group

    Une analyse de cette étude suédoise donne le risque de «cancer de la prostate" diagnostic: 5,7% dans le groupe intervention versus 3,9% dans le groupe témoin. La probabilité de chance de cette différence est proche de 0,001. Le risque accru de «cancer de la prostate" dans le groupe invité est de 5,7% - 3,9% = 1,8%. La bonne nouvelle pour le groupe témoin, c'est que 137 hommes (1,8% de 7532) echappent au surdiagnostic parce qu'ils n'ont pas été invités au dépistage. [Lire/BMJ]

    Suspension de l’utilisation des médicaments contenant de la pioglitazone
    (Actos ®, Competac t®)

    L’Afssaps a décidé aujourd’hui de suspendre l’utilisation en France des médicaments contenant de la pioglitazone (Actos® et Competact®), sur avis de la Commission d’Autorisation de Mise sur le Marché (AMM) et de la Commission Nationale de Pharmacovigilance. En effet, les résultats de l’étude réalisée par la CNAMTS, à la demande de l’Afssaps, qui viennent d’être rendus publics confirment une faible augmentation du risque de cancer de la vessie chez les patients traités par pioglitazone. [Lire]

    Données sur la mortalité 2000 - 2008
    Principales cause de décès et évolution

    Les taux de décès sont constamment plus élevés chez les hommes. La surmortalité masculine est particulièrement marquée pour certains cancers : VADS (sex-ratio de 5,9), vessie (4,9), poumon (4,2), foie (3,7), et pour le suicide (3,3).
    On notera l'explosion des cancers pulmonaires chez les femmes [Lire]

    La HAS retire sa recommandation Alzheimer
    Sans attendre la future décision du Conseil d'État sur le recours du Formindep, la Haute Autorité de santé vient de décider de retirer d'elle-même sa recommandation portant sur les bonnes pratiques dans le traitement de la maladie d'Alzheimer. Cette recommandation était visée pour une absence de respect des règles de gestion des liens d'intérêts des experts consultés lors de son élaboration, comme celle sur le diabète, annulée il y a trois semaines.
    Communiqué Formindep [Lire]

    Avec le SNJMG
    77 médicaments sous surveillance

    Le 31 janvier 2011 l' AFSSAPS a publié une liste de 77 produits et de 12 classes médicamenteuses soumis à une surveillance particulière. Devant le retard et la mauvaise qualité des informations données en complément (et notamment sur son utilisation dans l’exercice médical), le SNJMG a décidé de proposer aux (jeunes) médecins généralistes une version pratique et explicitée de cette liste. [Lire]

    Les cardiopathies féminines
    7 fois plus meurtrières que le cancer du sein

    Les maladies cardio-vasculaires sont la première cause de mortalité féminine devant tous les types de cancers confondus.
    Chaque année, sur les 17, 5 millions de personnes qui meurent de maladies cardio-vasculaires dans le monde, 8,6 millions sont des femmes.
    Ce chiffre extrêmement élevé est supérieur à l’ensemble des décès dus au cancer, à la tuberculose, au Sida et à la malaria. [Lire]
    Tant qu'à dépister...

    Le Conseil d’Etat abroge la recommandation de la HAS
    sur le diabète de type 2

    Le Formindep remporte la première étape de son recours en Conseil d’État contre deux recommandations de la HAS, déposé en 2009, pour non respect des règles de conflits d’intérêts des experts. Les recommandations professionnelles de la HAS font maintenant juridiquement grief. Pour éviter d’autres recours citoyens et retrouver une crédibilité, la HAS doit garantir la qualité de leur élaboration en terme de transparence et d’indépendance de l’expertise.
    C’est la principale leçon de cette première décision du Conseil d’État, dans l’attente de la deuxième à venir
    pour la recommandation sur la maladie d’Alzheimer. [Lire]

    Presse médicale
    Une journaliste dénonce une censure des labos

    Voici quelques jours, Virginie Bagouet a quitté Impact Médecin après des mois de conflit avec sa hiérarchie. Elle travaillait depuis février 2008 dans ce magazine spécialisé à destination des généralistes. Mardi 5 avril, elle est auditionnée par la mission commune d'information du Sénat sur le Mediator. Mails et pièces à l'appui, la journaliste dénonce en effet des censures, explicites ou implicites, de son travail, notamment par rapport à Servier. Le journal, lui, estime avoir "respecté l'éthique". [Lire]

    Village limousin ch. âmes pour survivre.
    Aujourd'hui, faire venir un médecin dans une zone rurale aussi isolée,
    c'est un peu essayer de recruter Lionel Messi, l'attaquant vedette de Barcelone,
    pour jouer au Football Club de Bourg-Péronnas. [Lire]

    Les assises du médicament
    L'appelation choisie donne le ton : le médicament serait l'accusé ??.
    Seront présents : la Revue Prescrire. ( 57 recommandations pour protéger la population de futurs Mediator° [Lire],
    le Formindep [Lire] et Atoute.org de Dominique Dupagne [Lire]
    Au programme : améliorer la qualité du circuit du médicament, contrer les actions de promotion et de lobbying de l'industrie,
    réformer la formation des professionnels de santé, la visite médicale, mieux informer le grand public,etc...
    Espérons que « La montagne n'accouchera pas d'une souris »

    NB NB NB NB
    Depuis P. Foucras (Formindep) et D. Dupagne ont jeté l'éponge
    face à l'opacité entretenue
    et quitté les assises du médicament. [Lire]

    Vastarel - trimétazidine
    L'Afssaps a annoncé avoir lancé une procédure de suspension de l'utilisation du Vastarel (trimétazidine) des laboratoires Servier, et de ses génériques, sur recommandation de la Commission d'AMM. Il présente des risques de syndromes parkinsoniens, thrombopénie et purpura .[Lire]

    Pharmacien correspondant
    Pour mémoire, la loi HPST a redéfini les missions du pharmacien d'officine et a instauré le "pharmacien correspondant",
    qui pourra renouveler les traitements chroniques selon une périodicité fixée par le prescripteur et ajuster la posologie,
    là encore dans les limites fixées par le médecin (art. L5125-1-1 CSP).
    Le pharmacien correspondant devra adresser au médecin traitant un "bilan de médications" mentionnant
    les éventuels effets indésirables notés et faisant état du respect du traitement par le patient.
    A suivre....

    Le nouveau site de l'URML Océan Indien


    L'Afssaps a diffusé une nouvelle version de la liste des médicaments faisant l'objet d'une surveillance renforcée
    Datée du 15 mars, la nouvelle version de la liste prend en compte la critique sur l'hétérogénéité puisqu'elle classe les médicaments en quatre catégories distinctes par ordre croissant de niveau de surveillance alors que, dans la première version, les spécialités étaient présentées de manière brute, sans classement particulier.
    Dominique Maraninchi a expliqué que cette deuxième version serait suivie par d'autres, à un rythme à peu près mensuel. [Lire].

    Recommandations
    pour les personnes de retour du Japon

    dgs-urgent.sante.gouv.fr - jeudi 17 mars
    Le Japon est confronté à une crise nucléaire majeure, après le séisme de magnitude 9 et le tsunami dévastateur, qui ont frappé le Nord-Est du pays. Depuis le 11 mars, la centrale accidentée de Fukushima a produit et continue de produire des rejets radioactifs dans l'atmosphère A l'heure actuelle, le risque sanitaire ne concerne que les personnes ayant séjourné dans la zone des 60 km autour de la centrale de Fukushima et prioritairement les enfants, les femmes enceintes et les femmes allaitantes. [Lire]

    Merci DD

    Docteur Dominique Dupagne by franceinter



    Médiator : A qui profite le crime ?
    Pour le cardiologue Yvon Gouel, l’affaire du Médiator est un non événement.
    Le problème est ailleurs... [Lire]

    La problématique du Gardasil ®
    Elle se situe à plusieurs niveaux:
    ---- Efficacité sur les carcinomes invasifs
    ---- Efficacité sur les lésions de haut grade (CIN 2 et 3)
    ---- Sécurité [Lire]

    Les vaccins anti HPV sous surveillance renforcée
    Docteur, vous avez vacciné ma fille.
    On fait quoi maintenant ? [Lire]

    Médicaments sous surveillance
    La psychose s'installe

    L'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé a donc publié la liste des 77 médicaments placés sous la "surveillance renforcée" des autorités. En clair, une liste de médicaments dont les risques vont être ré-étudiés. A l'issue de ces études, certains pourront être, si besoin, retirés du marché. Mais, comme le souligne Didier Houssin, le Directeur général de la santé, "il ne s'agit pas d'une liste noire, ni d'une liste de médicaments à éviter". Les médicaments de cette liste seront surveillés "soit parce qu'ils sont nouveaux, soit parce qu'on craint qu'ils aient des effets inattendus".
    Patients, ne cédez pas à une quelconque panique et n'arrêtez pas votre traitement sans en avoir parlé au médecin qui vous l'a prescrit, surtout si vous avez une affection chronique. Si vous avez des doutes, ou que vous notez certains effets secondaires, prenez conseil auprès de lui mais ne stoppez jamais votre traitement de votre propre chef.
    Liste des médicaments sous surveillance renforcée. [Lire] (pdf)
    Après des années de complaisance, de sous-information, les autorités sanitaires et politiques largement "relayées/déformées" par la presse jettent les bébés avec l'eau du bain...

    Affaire Tarpin
    Deux liens pour tout comprendre :
    Atoute.org [Lien] (D. Dupagne)
    En attendantH5N1 [Lien] (le blog de Christian Lehmann)

    Mediator : l'IGAS a remis son rapport
    Le ministre de la Santé annonce une refonte du système de sécurité sanitaire français Le rapport, qui "s'appuie sur près de 200 annexes pour assurer la plus grande transparence au débat public à venir", confirme que le retrait du médicament du marché "aurait pu être décidé dès 1999", soit dix ans avant son retrait effectif, a affirmé samedi 15 janvier un responsable de l'Inspection générale des affaires sociales, déplorant que le doute ait "profité au médicament et non au malade".
    Les conclusions du rapport [Lire]
    On s'attendait à une bombe, c'est un tremblement de terre. Du sang, des morts, de la peur. C'est Dallas à Saint Denis sur [atoute.org]

    Dépistage du cancer de la prostate

    [Lire]


    Mediator : l'IGAS remet son rapport
    Le ministre de la Santé annonce une refonte du système de sécurité sanitaire français
    Il y a eu une "inexplicable tolérante à l'égard d'un médicament sans efficacité thérapeutique réelle" de la part de l'agence du médicament de l'époque (qui deviendra l'Afssaps en 1998) à l'égard du Mediator, au moment de son autorisation de mise sur le marché et de la définition de ses indications thérapeutiques. Xavier Bertrand demande enfin que le financement de l'Agence soit désormais assuré par une subvention de l'Etat et non plus directement par les contributions de l'industrie. [Lire]

    Le CNOM a condamné Xavier Tarpin à l’insu de son plein gré

    1er Janvier 2011
    Communiqués de Presse de l'Association Soutien au Dr Tarpin,

    Bilan de l'action du Dr Xavier Tarpin et de l'association STO qui le soutient contre la décision du conseil de l'Ordre.[Lire]


    Affaire Médiator
    Un numéro vert - le 0 800 880 700- a été mis en place par l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) le 16 novembre pour permettre aux patients de s'informer sur les risques liés à la prise du Mediator.

    Vaccination anti HPV par Gardasil ®
    [JORF n°0220 du 22 septembre 2010 page 17252]
    Les autorités ont interdit une pub vantant les mérites du Gardasil. Dans la motivation de l'interdiction, l'Afssaps écrit :
    1/ " En l'état actuel des données, il n'y a pas d'étude démontrant un effet préventif de la vaccination sur la survenue des cancers, le délai entre l'infection et l'apparition d'un cancer invasif étant estimé à quinze à vingt-cinq ans. »
    2/ " L'augmentation du taux de couverture du dépistage par frottis joue un rôle plus important sur la baisse du nombre de cancers et de la mortalité associée que l'augmentation du taux de couverture du vaccin. " [Lire] (rue89.com) ou copie locale [Lire]
    Revoir : Vaccination contre les virus HPV A vous de voir !!! [Lire]
    A l'insu de mon plein gré ??

    Communiqués de Presse de l'Association Soutien au Dr Tarpin,
    Bilan de l'action du Dr Xavier Tarpin et de l'association STO qui le soutient contre la décision du conseil de l'Ordre.[Lire]


    Anticholinestérasiques : Le généraliste peut-il dire non ?
    Selon le Centre de pharmacovigilance de Toulouse en 2007, le risque d’interactions avec les anticholinestérasiques est tel que toute co-prescription est dangereuse. Cela est confirmé en 2009 par deux études qui précisent que la prescription des anticholinestérasiques chez les patients âgés déments est associée à un risque accru de syncopes, bradycardies, ainsi qu’une augmentation du nombre de poses de pace-maker et de fractures de la hanche, d’évènements indésirables graves méconnus auparavant et à mettre en balance avec les modestes effets cliniques que l’on peut attendre.[Lire]

    Benfluorex - Médiator ®
    L’ensemble des données montre que le risque de développer une complication valvulaire apparaît principalement dans les 2 premières années d’utilisation, persiste dans les 2 années qui suivent l’arrêt du benfluorex et devient très faible au-delà.
    En conséquence, l’Afssaps recommande aux patients ayant pris du benfluorex pendant une période d’au moins 3 mois au cours des 4 dernières années de commercialisation (entre 2006 et 2009), de consulter leur médecin traitant afin qu’il recherche à l’interrogatoire et l’examen clinique, tout symptôme ou signe évocateur d’une atteinte valvulaire. [Lire]

    Dr Didier Poupardin, au nom du droit à la santé
    Généraliste à Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne), le Dr Didier Poupardin a été élu médecin de l’année par les lecteurs d’Impact médecin.
    Une reconnaissance des confrères pour son combat en faveur de l’accès aux soins. [Lire]
    Pétition de Soutien au Docteur Didier Poupardin [Lien]

    Et en plus, il ressemble au Père Noël !!!


    Les 10 mesures pour sauver l’assurance-maladie
    Si on rêvait avec le Père Noël ??


    Les aventures de la Princesse Tarpina face à l'Empereur
    et à Dark Romestor.
    Par Dominique Dupagne

    Dépistage du cancer du sein
    Des interrogations persistent sur les résultats en terme de vies sauvées, sur les faux négatifs, sur les sur-diagnostics, les mutilations, et traitements inutiles. Bref, faut-t-il revoir la copie en particulier quand il est prévu de commencer le dépistage systématique à 40 ans et que les médecins - faussement rassurés - négligent peut-être l'examen des seins de leurs patientes.
    Les auteurs soulignent par ailleurs l’impact plus important de la mise en oeuvre d’équipes multidisciplinaires de prise en charge des patientes.
  • Cancer du sein : plus de blanc-seing pour le dépistage ? [Lire]
  • Cancer du sein: la mammographie sauverait moins de vies que prévu [Lire]
  • Cancer du sein: l'utilité des mammographies de routine remise en question [Lire]
  • Cancer du sein : en octobre, la France est en rose [Lire]


    Les Nouvelles du Formindep
    l'actualité régulière du Formindep et de son site[Lire]


    Dépistage du cancer de la prostate
    Screening for prostate cancer: systematic review and meta-analysis of randomised controlled trials
    [Lire]

    HONcode : la controverse
    Fondamentallement il y existe effectivement une ambiguïté dont la labélisation qui laisse penser qu'elle atteste de la qualité et le sérieux des sites et donc de leur contenu.
    Qualité présumée car le HONcode ne dit pas un mot de la qualité intrinsèque des informations présentées sur le site certifié. Cette qualité est censée découler des principes généraux et déontologiques exprimés en huit points ( [Lire]). C’était un pari audacieux.
    Pari perdu pour Dominique Dupagne et la HAS française a également été imprudente en laissant accréditer cette idée... [Lire]

    Grippe H1N1
    La commission d'enquête du Sénat
    sur l'influence des firmes continue son travail. [Lire]


    Médecine 2.0

    [Lire]


    Le médecin toujours la principale source d’information des patients
    Selon un sondage, commandé par le CNOM à l’institut IPSOS, quand ils cherchent des informations sur leur santé ou sur une pathologie, les Français ont massivement recours à leur médecin à 89 %, loin devant Internet (64 %), leur pharmacien (63 %), les émissions de santé à la télévision (55 %), les magazines santé ou les livres spécialisés (33 %), ou la radio (32 %). [Lire] [Lire]

  • Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente