Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente
ABLATHERM ®
MAJ 2003 - 2007 (lien)

. Les indications retenues sont de quatre types :
  • En première intention pour les patients chez qui la chirurgie n’est pas possible : essentiellement ceux ayant plus de 70 ans ou présentant des maladies associées rendant risquée ou impossible l’opération (grand obèse, insuffisant respiratoire, fragilité cardiaque) ;
  • lorsque la maladie prostatique est assez évoluée et que l’opération risque de n’être que partiellement efficace
  • lorsque le patient a déjà subi plusieurs interventions prostatiques et qu’une nouvelle opération pourrait s’avérer dangereuse ;
  • les patients refusant la chirurgie, par peur des conséquences. Il sera alors éventuellement possible de recourir à une radiothérapie après le traitement aux ultrasons, plutôt que l’inverse.
  • En cas de récidive locale après traitement par radiothérapie externe (exposition de la région prostatique à des irradiations). L’utilisation des ultrasons est alors possible mais elle reste risquée. En effet le tissu irradié est fragilisé et le taux de succès est d’environ 50 % car le cancer est souvent au stade des métastases.
Deux types de résultats ont été présentés au Congrès européen sur le cancer Eurocancer 2001 et Eurocancer 2002..
  • Une étude européenne conduite sur 6 sites sur 652 patients au total. Les résultats préliminaires sur 559 patients ont été présentés cette année au congrès américain d’urologie, et montrent une guérison (taux de biopsies négatives) chez plus de 87 % des patients traités en première intention (de 82 à 92 % selon les facteurs pronostiques avant traitement).

  • Un suivi des patients traités à l’hôpital Edouard Herriot à Lyon et avons pu établir un taux de survie sans récidive à cinq ans de 85 % chez les patients bénéficiant d’un pronostic favorable avant le traitement. Globalement, on peut estimer le taux de survie sans récidive à cinq ans à environ 66 % si l’on englobe tous les patients traités (PSA entre 2,5 et 30).
Revoir L'ABLATHERM, des ultrasons contre le cancer de la prostate - Note de Presse - 17/02/1999 [Lire]
Traitement du cancer de la prostate par Ultrasons Focalisés de Haute Intensité (UFHI - HIFU) [Lire]
L’Ablatherm ® : traitement non-invasif du cancer de la prostate www.chu-toulouse.fr
LES UROLOGUES AMERICAINS ENGAGENT LA VALIDATION DU TRAITEMENT PAR ABLATHERM® HIFU [Lire] (2007)
Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente