Le traitement Ablatherm® HIFU

 

 

L’Ablatherm® HIFU, quelques faits :

 

§     L’Ablatherm® est utilisé sur l’homme depuis 1993

§     La technologie HIFU (Ultrasons Focalisés de Haute Intensité) utilisée a été développée par EDAP TMS (Lyon) en collaboration avec l’Inserm (Institut National de Santé et de Recherche Médicale)

§     Plus de 16500 traitements ont été effectués depuis cette date (chiffre à fin Juillet 2008)

§     Le traitement est disponible dans plus de 190 centres à travers le monde

§     Plus de 40 centres en France

§     Indiqué pour le traitement du cancer localisé de la prostate en première intention et pour les échecs de radiothérapie

§     L’Ablatherm® est un traitement non-invasif qui engendre moins d’effets secondaires que les thérapies traditionnelles

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’Ablatherm® HIFU : un traitement sûr, efficace et non-invasif

Le traitement Ablatherm® est réalisé sous anesthésie locale ou régionale et dure entre 1 heure 30 et 2 heures. Le patient est couché sur la table de l’Ablatherm® sur le côté droit. La sonde de traitement est insérée dans le rectum du patient et permet au médecin de visualiser la prostate grâce à l’échographe intégré et de traiter                                                    le patient.

 

Le principe du traitement permet d’être sélectif et d’épargner les tissus environnants

L’Ablatherm® émet des ultrasons focalisés de haute intensité (HIFU), guidés par ordinateur, qui sont ciblés sur une toute petite zone de la prostate avec une précision millimétrique et qui provoquent la destruction instantanée et définitive du tissu visé en préservant les tissus environnants. La destruction du tissu prostatique est produite par une élévation de la température à plus de 85°C. A chaque « tir » d’ultrasons, une zone d’environ 25 mm de long sur 2 mm de diamètre est traitée et au total il faudra entre 400 et 600 tirs pour traiter une prostate complète.

L’Ablatherm® permet également de conserver les nerfs érecteurs pour limiter l’impuissance souvent liée aux traitements du cancer de la prostate.

 

L’Ablatherm® HIFU est un traitement robotisé pour plus de sécurité et de précision

Une fois que le médecin a planifié le traitement, l’ordinateur va exécuter celui-ci avec une précision millimétrique dans les déplacements. De plus, tous les paramètres de sécurités sont calculés en permanence et le traitement est stoppé automatique en cas d’anomalie.

 

Après le traitement…

Les suites du traitement Ablatherm® ne sont pas douloureuses car il n’y a pas d’incision. L’hospitalisation est de très courte durée (entre 3 et 4 jours) et le patient peut retrouver une activité normale en moins de 2 semaines. Une sonde urinaire est posée lors de l’intervention afin de permettre l’écoulement normal de l’urine.

Dans tous les cas, une résection ou « rabotage » de la prostate aura été pratiquée avant le traitement (soit au cours de la même intervention soit quelques semaines plus tôt) afin de limiter le gonflement de la prostate qui survient après le traitement et qui pourrait empêcher l’écoulement de l’urine.

 

A qui s’adresse l’Ablatherm® HIFU?

Aujourd’hui, selon les recommandations de l’Association Française d’Urologie (AFU) le traitement par Ablatherm® est proposé en priorité aux patients :

- qui ne peuvent pas subir une chirurgie radicale, soit en raison de leur âge (à partir de 70 ans), soit parce qu'ils ont des maladies associées qui rendent la chirurgie trop risquée. Les patients qui ne veulent pas être traités par chirurgie peuvent également recevoir le traitement Ablatherm®.

- qui ont une tumeur de stade T1 ou T2

- un score de Gleason ≤ à 7 (3+4)

- une valeur de PSA ≤ à 15 ng/ml

- un volume prostatique ≤ à 50 cc

- un volume tumoral limité (moins de 4 zones prostatiques atteintes sur 6)

 

L’Ablatherm® HIFU est un traitement répétable

Suite à un premier traitement HIFU, il est possible de retraiter les patients si leur taux de PSA remonte. Cette possibilité permet d’obtenir un traitement plus complet en conservant les avantages du traitement non-invasif.

 

L’Ablatherm® HIFU est une option reconnue pour le traitement des échecs de radiothérapie

A l’inverse du traitement par Ablatherm®, la radiothérapie ne peut pas être répétée. Pour les patients dont le cancer récidive après une radiothérapie, l’Ablatherm® est une option de traitement efficace dont les effets secondaires sont modérés à comparer de ceux de la chirurgie de rattrapage.

 

Efficacité du traitement à long terme

Les différentes études menées sur l’efficacité de l’Ablatherm® montrent en moyenne un taux de biopsies négatives de 85%. Quant aux résultats à long terme publiés, ils montrent un contrôle de la maladie à 5 ans de près de 80%.

 

 

 

 

L’Ablatherm® HIFU permet de maintenir la qualité de vie des patients

L’impuissance et l’incontinence qui sont les effets secondaires les plus redoutés et les plus communs chez les patients traités par chirurgie radicale et radiothérapie sont considérablement réduits avec le traitement Ablatherm® : le taux d’incontinence varie entre 2,3 et 7% selon les études et le taux d’impuissance est réduit à 13% lorsque la stratégie de préservation des nerfs érecteurs est appliquée.

 

 

[1] Impuissance : l’incapacité durable à obtenir et/ou à maintenir une érection suffisante pour avoir une relation sexuelle.

2 Incontinence : l’incapacité à contrôler l’écoulement d’urine.

 

Pour les patients et leurs familles, le site www.hifu-planet.com répond à toutes les questions sur le traitement Ablatherm® HIFU.