Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente
Thrombose veineuse profonde (TVP) et antivitamine K (AVK)

Le diagnostic de thrombose veineuse profonde (ou phlébite) est difficile. Les éléments pour y parvenir sont:
  • Evoquer/rechercher la TVP dans les situations à risques (chirurgie, voyage, contraception, ATCD familiaux, etc..)
  • Des signes locaux peu spécifiques : douleur, rougeur, signe de Homman
  • Un dosage des d-dimères dont la valeur prédictive négative des D-dimères est confirmée [Lire]
  • Un écho-doppler
TRAITEMENT
MAJ 2014
Les NACO Rivaroxaban XARELTO ® et apixabanixaban ELIQUIS ®
sont de plus en plus prescrit dans cette indication.
[Xarelto] ---- [Eliquis]

Il associe une héparinothérapie et les AVK pour prévenir l'extension du thrombus, aider la reperméabilisation et éviter la migration embolique pulmonaire.

L'héparinothérapie par calciparine à dose thérapeutique est instaurée dès le diagnostic fait (voire avant si la clinique est trés évocatrice). [Lire]
Dans le même temps les AVK sont introduits (càd en chevauchement). Le premier contrôle d'INR est faite à 36 heures (avec les plaquettes) puis l'INR doit être mesuré tous les 2 jours.

NB :Tous les essais cliniques contrôlés disponibles dans la littérature internationale et de référence surlesquels reposent les indications des AVK (maladie thromboembolique veineuse, prothèses valvulaires cardiaques, fibrillation auriculaire, infarctus du myocarde...) ont été réalisés avec la seule warfarine (Coumadine ®) qui en conséquence est le seul AVK de référence au niveau internationial [Lire]

Voir également les recommandations de l'AFSSAPS [Lire] liens vers Indications, surveillance , précautions, contre-indications, CAT devant un INR trop élevé et conseils et information pour le patient
INR cible 2,5
2 < zone thérapeutique < 2,5

L'héparinothérapie est arrétée aprés 2 ou 3 INR en zone thérapeutique (6 jours)

DUREE DU TRAITEMENT
3 à 6 mois quelque soit le type de TVP (idem si embolie pulmonaire) et la localisation (proximale ou distale)
A vie en cas de récidive ou d'anomalie majeure de la coagulation (déficit en antitrhombine 3, déficit en protéine C ou S, résistance à la protéine éctivée,..)
Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente