Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente
Intoxication par le paracétamol (acétaminophène)
Traduit de l'anglais par le Dr André Figueredo - Source: BMJ du 30/04/11

De nombreux patients peuvent encore en mourrir parce qu'ils ne sont pas reconnus "à risque" même de façon transitoire.
Dose toxique chez l’adulte : 150mg/kg ; chez l’enfant 200mg/kg
L’antidote est l’acétyl-cystéine (Type (Fluimicil®) d’autant plus efficace qu’il est donné dans les 8 heures

Sémiologie
Intervalle libre de quelques heures
Nausées - vomissements, douleurs abdominales

Conséquences
Les transaminases augmentent vers la 12e heure, le pic est maximal au 3e jour
Hépatite cytolytique jusqu’à l’insuffisance hépatocellulaire grave
Insuffisance rénale aigue (NTA, fonctionnelle)

Les facteurs et sujets à risque
  • les sujets dénutris, ayant jeuné, prenant des médicaments inducteurs d'enzymes, gros buveurs sont exposés à un risque plus élevé d'atteinte hépatique.
  • états de déplétion en glutathion
  • dénutrition ( être à jeun depuis plus d'un jour, ne pas manger à cause de douleurs dentaires ).
  • anomalies de l'appétit ( boulimie, anorexie )
  • fibrose kystique de l'enfant.
  • SIDA.
  • cachexie
  • alcoolisme
  • induction des enzymes hépatiques: traitement à long terme par carbamazepine, phénobarbital, phénytoine, primidone, rifampicine, rifabutine, efavirenz, nevirapine
Points essentiels:
  • traiter les sujets ayant pris de trop fortes doses dans les 8 heures.
  • si l'on connait l'heure de la prise de paracétamol, le traitement doit être basé sur les tests hépatiques faits 4 heures après sinon, traiter immédiatement tous les patients à risque. Traitement (Centre Suisse d‘Information Toxicologique)
    Traitement de l'intoxication au paracétamol fait appel à la N-acétylcystéine qui prend la place du glutathion comme donneur de radicaux SH pour détoxifier le paracétamol.

    Trois schémas de dosage sont connus pour la N-acétylcystéine dans le traitement de l'intoxication aiguë au paracétamol.
    Le schéma pour l'administration orale est aujourd'hui standard aux Etats-Unis, tandis qu'en Europe, c'est l'administration intraveineuse qui prédomine. Les trois schémas sont d'une efficacité équivalente si le traitement peut être initié dans les dix heures qui suivent l'ingestion de paracétamol.

    Dans les cas où le traitement est entrepris après plus de dix heures, on a vu des résultats meilleurs avec le schéma d'administration orale et le schéma d'administration intraveineuse de Smilkstein qu'avec celui de Prescott. La N-acétylcystéine reste efficace (mais nettement moins!) si le traitement ne peut être initié que plus de 15 heures après l'ingestion de paracétamol

    Traitement de l'intoxication au paracétamol
    [Texte complet / Lire]

    ==================================

    Posologie sur http://www.urgences-serveur.fr/Intoxication-au-paracetamol,253.html
    Mode d’administration : Per os (Fluimicil®) ou IV si troubles digestifs ou de la vigilance ou si a reçu du charbon
      IV
    • Dose de charge 150mg/kg sur 60 minutes (moins de réaction allergique+++)
    • Puis 50 mg/kg dans 500ml de G5% sur 4 heures
    • Puis 100 mg/kg sur 16 heures

      Per Os :
    • 140 mg/kg en dose de charge
    • puis 70mg/kg toutes les 4 heures pendant 72 heures
  • .
    Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente