Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente
INTOXICATION AIGUË AUX MEDICAMENTS

Qu'elle soit volontaire ou accidentelle, l'intoxication aiguë aux médicaments est une situation fréquente.La voie orale demeure la voie d'absorption la souvent utilisée. Le risque est -bien entendu- directement lié au composé impliqué et au temps passé depuis l'ingestion.

AU TELEPHONE...
  • Etat de conscience et si possible pouls, battements cardiaques, respiration ... pour éliminer un arrêt cardio-respiratoire
  • Le patient est-il diabétique (++ insuline)
  • ATCD et quels médicaments sont-ils habituellemnt utilisés ?
  • Déconseiller toute manoeuvre de vomissement
  • Estimer le risque immédiat (conscience et état cardio-respiratoire) et faire mettre le patient en position latérale de sécurité
  • Faire rechercher le ou les produits ingérés et si possible les quantités (emballages vides, entamés, nombre de comprimés restant, etc..)
SUR PLACE
Aprés examen clinique, glycémie au doigt, éventuellement ECG, et recherche des produits impliqués
  • Si défaillance vitale : SAMU et Le massage cardiaque externe si arrêt cardio-respiratoire
  • Si les doses sont importantes et potentiellement létales : hospitalisation rapide
  • Hors troubles de la conscience, instabilité hémodynamique, ingestion de composés corrosifs, volatils ou moussants le charbon activé (type Carbomix ®) est indiqué 25 à 50 g (maximum) chez l'adulte et 1 g/kg chez l'enfant. Le charbon est inefficace pour les intoxication à l'alcool, lithium et métaux lourds
NB : Toute TS doit être hospitalisée

LES ANTIDOTES SPECIFIQUES

Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente