Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente
AMPHETAMINES et ECTASY
Intoxication aiguë

Source : PROTOCOLE 97

L'intoxication aiguë par amphétaminiques entraine un risque vital majeur lié a l'activité sympathomimétiques indirecte de ces produits.
Pour l'ectasy, le risque d'accident toxique peut exister pour une consommation à dose "normale".
Les signes cliniques sont trés proches de ceux de l'intoxication à la cocaïne.
Dans tous les cas une hospitalisation urgente avec transport médicalisé est nécessaire

SEMIOLOGIE
30 à 60 minutes aprés l'ingestion ou moins en cas d'injection IV :
  • Signes généraux : sueurs, tremblements, cépalées, hyperthermie
  • Troubles neuropsychiques : agitation, anxiété ou euphorie, délire, logorrhée, obnubilation, convulsion, coma. Risque : état de mal convulsif, hémorragie méningée
  • Troubles cardio-vasculaires : tachycardie, palpitation, précordialgies, HTA. Risque IDM, TV, Insuffisance cardiaque aiguë
TRAITEMENT A DOMICILE
---- Faire prévenir le SAMU
---- Position latérale de sécurité
---- Libération des voies arériennes (Canaule de Guedel ou équivalent)
---- Convulsion : VALIUM IM 10 mg ou IV lente (0,1 mgKg)
---- Agitation : calmer, parler et DROLEPTAN 25 mg IM si nécessaire
---- HTA : LOXEN 20 mg per os voire ADALATE 10 mgsublingual
---- Hyperthermie : déshabiller et/ou mouiller avec de l'eau froide.

ECTASY- ADAM, XTC, pilule d'amour, etc...
Le tableau clinique est sensiblement le même mais souvent dominé par l'hyperthermie majeure supérieure à 40°C largement favorisée par les conditions d'utilisation lors de soirées type "rave party " associant température ambiante élevée, effort physique intense et prolongé, déshydratation.
La prise ingérée peut être une consommation à " dose normale ".

TRAITEMENT HOSPITALIER
Ne sera pas traité ici.
Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente