L'ISCHEMIE CELLULAIRE

Que ce soit dans l'aigu ou le chronique, la pathologie cellulaire est liée à trois types de mécanismes :
  • La diminution des apports en substrats
  • L'ischémie dont nous parlerons ici.
  • L'information erronée.
  • Les deux premiers ont pour conséquence directe une diminution de la production d'ATP intracellulaire, càd de l'énergie.

    LA SYNTHESE DE L'ATP

    Dans les conditions normales, la mitochondrie est la centrale energétique de la celulle.
    Elle seule est capable d'utiliser l'oxygène et de bruler les substrats énergétiques pour fournir l'ATP.
    Pour ce faire, il existe un voie essentielle, la glycolyse aérobie, et une voie accessoire, la bêtaoxydation des acides gras.

    LA GLYCOLYSE AEROBIE
    C'est le célèbre Cycle de Krebs ( intramitochondrial) qui va mener la dégradation du glucose à son terme ultime (CO2 + H2O) en utilisant l'oxygène et fournir 36 ATP par molécule de glucose " brulée ".
    Il débute à partir d'un substrat le pyruvate issu de la première étape de dégradation du glucose, étape anaérobie cytoplasmique et non pas mitochondriale .
    La " suite " mitochondriale est sous la dépendance d'une enzyme : la pyruvate désydrogénase notée PDH.
    La régulation dynamique se fait par un effet rétroactif (biofeedback) du taux d''acétyl CoA sur le PDH.

    L'OXYDATION DES ACIDES GRAS
    Les AG peuvent être utilisés comme substrat énergétique. Ils subissent une bêtaoxydation intramitochondriale pour produire de l'acétyl CoA comme la voie Glucose.
    Cette oxydation consomme plus d'oxygène et est énergétiquement moins favorable.



    L'ISCHEMIE CELLULAIRE

    Lorsque l'ischémie s'installe, il semble que la voie des acides gras devienne dominante.
    L'effet rétroactif de l'acétyl CoA sur le PDH augmente l'inhibition de la voie du glucose et l'acide lactique va s'accumuler dans le cytoplasme.

    LES CONSEQUENCES
    Apporter de l'oxygène, lutter contre l'acidose sont les premiers éléments à mettre en oeuvre.

    Un produit comme le VASTAREL ® ( trimétazidine ) semble être capable, malgré l'ischémie cellulaire, de favoriser la voie du glucose au dépend de la voie d'oxydation des acides gras.
    Enegtéiquement, cette action est tés favorable et peut expliquer l'effet antiangoreux de cette molécule.

    Nouveautéswbm@esculape.com Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente