Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente

APRÈS UNE PRISE DE RISQUE SEXUEL
La campagne de l’Inpes préconise quatre réflexes à adopter [Lire]

Pour Esculape un seul mot d'ordre


Pour éviter une infection par le virus du Sida (HIV)
UN TRAITEMENT EN URGENCE

Vous avez eu une relation sexuelle sans préservatif avec une personne rencontrée sur un lieu de drague, sur internet ou par petite annonce ?
Votre capote a craqué pendant un rapport sexuel avec une personne séropositive ?
Bref, vous craignez d'avoir été exposé au virus du sida, il existe une solution :
le traitement d'urgence « post-exposition ».
Voila que faire : [Lire]


La campagne de l’Inpes préconise quatre réflexes à adopter après un rapport sexuel à risque.
2010

Se rendre le plus rapidement possible aux urgences si possible avec avec son partenaire.
Idéalement, dans les quatre heures qui suivent la prise de risque et au plus tard dans les quarante-huit heures. Le médecin pourra alors évaluer le risque pris et l’intérêt de prescrire un traitement post-exposition (TPE) pouvant réduire le risque de contamination par le VIH sans, toutefois, l’éliminer complètement.

Pratiquer un Test
L'infection par le VIH peut être détectée dès le quinzième jour après le rapport sexuel à risque. Mais si le résultat du test est négatif, ce n'est que six semaines après la situation à risque qu'un autre test apportera la certitude que l'on n'est pas atteint.
A noter que les autres MST seront également recherchées.

Protection
L’utilisation systématique du préservatif, et avec tous les partenaires, est préconisé jusqu’au résultat des prochains tests de dépistage.

Dialogue
En cas de non recours au préservatif avec son partenaire régulier, il est important d’aborder avec cette personne la prise de risque et la nécessité de se protéger.

.
Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente