Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente
.
Ixense ® - Uprima ®
(chlorhydrate d’apomorphine)
Réactivateur de la physiologie de l’érection

Dr H. Raybaud (5 Mars 2001)

Aprés le VIAGRA ®, et les injections intraverneuses, l'hydrochloride d'apomorphine par voie sublinguale a obtenu un avis favorable du Comité Européen (Février 2001)
Voir également Tadalafil - CIALIS ® 10 et 20 et Vardenafil - VIVANZA ® - LEVITRA ®

Le traitement des dysfonctions érectiles bénéficient donc d'un nouveau traitement d'action centrale commercialisé dans quelques mois par Abbot ous le nom d'UPRIMA ® et par Takeda sous le nom d'IXENSE ®


IXENSE °, UPRIMA ° (apomorphine sublinguale) : Dans les troubles de l'érection : peu de marge entre effets attendus et effets indésirables
Prescrire (Voir N° 226 - Mars 2002)

La voie sublinguale permet une action rapide (20 minutes).

Voir également : Impuissance : Bilan et traitements

Les contre-indications de l'apomorphine (Source MEDIQUICK 5.0)
- Surdosage de narcotiques opiacés ou de barbituriques.
- Insuffisance coronarienne.
- Hypertension artérielle.
- Etat comateux.
- Ingestion de caustiques.

Les effets secondaires de l'apomorphine (Source MEDIQUICK 5.0)
* Sévères: - Asystolie (1 cas).
* Symptomatiques:
- Dépression respiratoire légère (pouvant être antagonisée par naloxone ou nalorphine).
- De très rares cas d'hallucinations, euphorie, insomnie, tremblement ont été observés, nécessitant une réduction de posologie, voire même interruption du traitement.
- Réactions locales au niveau du site d'injection.
* Autres:
Rien à signaler.
Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente