Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente
Les inhibiteurs des phosphodiestérases de type 5 (IPDE5)
Viagra ° - Cialis ° - etc..
CI Au viagra, cialis, etc...
  • Prise de dérivés nitrés.
  • Prise de donneurs de NO (molsidomine, nicorandil).
  • Infarctus du myocarde récent (moins de 6 mois).
  • Hypotension artérielle < 90/50 mmHg.
  • Rétrécissement aortique calcifié serré.
  • Cardiomyopathie obstructive.


Diabète de type 2 - DNID

Les récentes recommandations HAS-AFSSAPS sur le diabète de type 2 précisent que les inhibiteurs des phosphodiestérases de type 5 (IPDE5) présentent une efficacité démontrée dans la dysfonction érectile du diabétique.

Les iPDE5 peuvent être proposés en traitement de première intention sauf chez les patients ayant une maladie coronaire évolutive ou traités par dérivés nitrés.

En cas d’échec d’un iPDE5, il convient de :
  • vérifier si la prescription a été correctement accompagnée d’une prise en charge globale du trouble sexuel ou s’il elle s’y est substituée ;
  • vérifier l’absence de déficit en testostérone ;
  • évaluer l’impact d’une éventuelle « cardiophobie » du patient ou de la partenaire ;
  • vérifier si les effets secondaires ne sont pas dominants, masquant l’effet thérapeutique ;
  • conseiller au patient de faire plusieurs essais avant de conclure à un échec. Les stratégies en cas d’échec :
    • tenter d’améliorer la communication au sein du couple ;
    • éliminer les causes de stress professionnel et familial ;
    • corriger l’hypotestostéronémie [Lire];
    • rassurer sur les effets secondaires et la tachyphylaxie ;
    • adapter la posologie ;
    • changer d’iPDE5 ; ..
    • Envisagre les iPDE5-Injections intracaverneuses. CE
  • .
    Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente