Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente
TERALITHE ° - LITHIUM CARBONATE

Par
www.esculapepro.com

Comprimé 250 mg et Comprimé LP 400 mg

POSOLOGIE

A adapter à chaque cas.
* Adulte:
- Traitement initial: 10 à 20 mEq de lithium par jour en 3 prises pendant les repas (2 à 3 comprimés par jour).
- Traitement ultérieur: adapté à partir des lithiémies contrôlées 2 fois par semaine au début. Si besoin, augmenter par paliers de 3,5mEq (1/2 comprimé).
* Sujet âgé: dose réduite à atteindre de façon progressive.
- Relais à TERALITHE 250mg:
Posologie quotidienne
de THERALITHE 250mg
THERALITHE LP 400mg
Une seule prise à 20h
2 comprimés . 1 comprimé et 1/2
2 comprimés et 1/2 2 comprimés.
3 comprimés 2 comprimés, ou 2 comprimés et 1/2.
3 comprimés et 1/2 2 comprimés et 1/2.
4 comprimés . 3 comprimés
4 comprimés et 1/2 3 comprimés, ou 3 comprimés et 1/2.
5 comprimés .3 comprimés et 1/2.

CONTRE-INDICATIONS

- Insuffisance rénale sous réserve d'un contrôle sévère de la lithémie.
- Déplétion hydrosodée et régime sans sel.
- Femme allaitante.
- Fortement déconseillé en cas d'association avec: AINS, carbamazépine, diurétiques, neuroleptiques, inhibiteurs de l'enzyme de conversion.
En outre pour les comprimés à 250mg: - Antécédents d'hypersensibilité ou d'intolérance au gluten.

GROUPE A RISQUE

* Nouveau-nés: absence d'indications. En cas de mère traitée, il est recommandé de contrôler la lithiémie à la naissance et de surveiller l'état clinique surtout cardiaque (risque d'atteintes cardiaques, d'hypotonie, de difficulté de succion et d'hypothermie).
* Nourrissons: absence d'indications.
* Enfants : non recommandé.
* Grossesse : il est prudent de le déconseiller, risque d'effet tératogène cardio-vasculaire et de déséquilibre de la cure en fin de grossesse et au cours du post-partum.
En cas de fort désir d'enfant chez une femme dont l'état est bien stabilisé par le lithium, la grossesse est possible sous réserve d'un contrôle par échographie cardiaque du foetus pour un diagnostic anténatal et il est prudent de contrôler périodiquement la lithiémie de la mère durant toute la grossesse, surtout durant le dernier trimestre, maintenir les apports sodés en épargnant tout traitement diurétique et enfin d'interrompre le traitement une semaine avant l'accouchement.
* Allaitement: contre-indiqué, passage dans le lait maternel (risque d'hypotonie, d'hypothermie, de cyanose chez l'enfant).
* Sujets âgés: réduire et adapter progressivement la dose.
* Déficiences métaboliques:
---- Insuffisance hépatique : pas de mises en garde particulières.
---- Insuffisance rénale : contre-indiqué à moins d'un contrôle sérieux et périodique de la lithiémie.
--- * Maladies concomitantes : voir rubrique contre-indications.
Non recommandé en cas d'atteinte de la fonction ventriculaire. Prescrire en cas de nécessité absolue et selon l'avis du cardiologue en cas de troubles du rythme paroxystiques ou permanents chroniques.
Corriger préalablement une hypothyroïdie, même suspecte, à diagnostiquer par dosage hormonal.
En cas de survenue de prise de poids, contrôler la glycémie à jeun.
En cas de survenue d'effets adverses, contrôler la lithiémie.

EFFETS INDESIRABLES
    * Sévères:
  • - Survenue possible de diabète insipide néphrogénique, de syndrome néphrotique.
  • Troubles cardiaques: aplatissement et inversion de l'onde T à l'ECG (sans conséquences), plus rarement dégénérescence myofibrillaire avec infiltrat interstitiel lymphocytaire.

    * Symptomatiques:
  • - Troubles digestifs (rares): nausées, vomissements, diarrhées, gastralgies, sensation de goût métallique.
  • - Troubles neuro-psychiques (fréquents): tremblement digital fin avec parfois difficultés pour écrire (sensible à l'Atrium ou aux bêta-bloquants), baisse du tonus psychique, convulsions, état vertigineux, sédation, léthargie, obnubilation.
  • Troubles endocriniens: prise de poids (30%) (1) atteignant parfois 20kg, polyurie-polydipsie assez fréquente, goître euthyroïdien (10 à 15%) (2), plus rarement avec hypothyroïdie (à compenser) ou hyperthyroïdie (quelques cas).
  • Frigidité, impuissance.
  • Eruptions acnéiformes, réveil ou apparition d'un psoriasis.

    * Autres:
  • Hyperleucocytose, hyperneutrophilie, lymphopénie.
SURDOSAGE

- Signes cliniques:
---- Lithiémie>1,2mmol/l: asthénie, tremblements, hypotonie musculaire.
---- Lithiémie>1,6mmol/l: nausées, diarrhée, dysarthrie, ataxie, confusion mentale.
---- Lithiémie>2mmol/l: modifications ECG, état vertigineux, coma hyperréflexique avec oligoanurie.

- Conduite à tenir:
---- Arrêt immédiat du traitement.
---- Contrôle de la lithiémie en urgence;
---- Diurèse osmotique alcaline (ou épuration extra-rénale si>2mmol/l), chlorure de sodium.
Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente