Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente
La sertraline dans le syndrome de stress post-traumatique
Davidson J et coll. Efficacy of sertraline in preventing relapse of posttraumatic stress disorder : results of a 28-week double-blind, placebo-controlled study. Am J Psychiatry 2001; 158: 1974-1981.

Le syndrome de stress post-traumatique (SSPS) ou névrose post-traumatique est en général traité par la psychothérapie par des techniques de reviviscence de l’événement traumatisant avec une charge émotionnelle suffisante. Les thérapies comportementales sont également parfois utilisées.

Dans les cas traînants ou récidivants, la sertraline (50 - 200 mg/j) - dans un essai randomisé, mené à double insu contre placebo, chez 96 malades atteints d’un SSPS - a été administrée pendant 28 semaines chez 46 sujets (78 % de femmes) (versus un placebo chez 50 malades, dont 62 % de femmes).

Diverses échelles spécifiques du syndrome ont été utilisées, toutes les 2 semaines, pour juger de l’efficacité des traitements

Dans le groupe traité par la sertraline, les rechutes du SSPS sont nettement moins fréquentes que dans le groupe placebo (5 % versus 26 %). Le risque de rechute est 6,4 fois plus élevé dans ce dernier que dans le groupe traité par la sertraline. L’analyse de Kaplan-Meier confirme l’efficacité de la sertraline qui permet d’allonger significativement la durée de la rémission clinique, quels que soient les symptômes cardinaux du syndrome : réexpérience/intrusion, évitement/hébétement, « hyperdéfense ».

Une analyse montre en outre qu’une réponse précoce pendant le traitement aigu s’associe à une réduction du risque de rechute d’au moins un facteur 16 quand le médicament est remplacé par le placebo.

La dose moyenne de sertraline est de 137 mg et son acceptabilité est jugée satisfaisante, la fréquence des évènements indésirables considérés individuellement étant inférieure à 10 %.

Cette étude contrôlée démontre que les inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine, type sertraline, sont à même d’améliorer les symptômes du SSPS et de prévenir efficacement ses rechutes.
Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente