Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente
Trouble de l'adaptation
Un diagnostic ignoré ?
(adjustment disorder)
Septembre 2012


Revoir +++ : le syndrome de désadaptation [Lire]

Si le DSM puis (plus récemment) la CIM admettent depuis plusieurs années l'existence d'un « trouble de l'adaptation » (adjustment disorder). L'ignorance relative de cette affection tiendrait en partie à l'insuffisance des critères et outils de son diagnostic, et au flou dans sa différenciation avec d'autres situations de nature normale (réponses physiologiques au stress) ou pathologique (troubles thymiques ou anxieux) avec une tendance à la traiter par « des prescriptions élevées d'antidépresseurs », ce qui montre son assimilation fréquente à des troubles dépressifs.. (Dr Alain Cohen - Réhabiliter le « trouble de l'adaptation » jim.fr)

Dans la pratique, la prévalence du trouble de l'adaptation serait en effet d'environ 3 % (voire bien supérieure selon d'autres sources, comme Alain Bottéro citant un taux de « 5 à 25 % » pour ce « diagnostic éludé »[[Lire]]).

Ces difficultés pour identifier le trouble de l'adaptation pourraient être aplanies dans les futures éditions des outils nosographiques (DSM-5 et CIM-11), si les chercheurs lui accordent enfin une plus grande attention et un « vrai statut de syndrome », au lieu de le reléguer indûment à une « place résiduelle. » Alain Bottéro formule une réflexion convergente, en estimant qu'il convient de « réhabiliter le trouble de l'adaptation, monnaie courante de nos consultations, devenue, sans qu'on y ait pris garde, une rareté clinique » trop souvent confondue avec des troubles dépressifs, d'où l'inclination des praticiens à des prescriptions d'antidépresseurs parfois abusives.

Troubles de l'adaptation F43 (www.mg-psy.org/)
.
Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente