Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente
VACCINATION B.C.G
et les test de contôle.

Rappel arrêté du 5 septembre 1996 - MAJ 2007

Obligations vaccinales
---- Les enfants de moins de 6 ans accueillis dans les écoles maternelles, chez les assistantes maternelles, dans les pouponnières et maisons d'enfant à caractère sanitaire.
---- Les enfants de plus de 6 ans, les adolescents et les jeunes adultes qui fréquentent les établissements scolaires du premier et second degré, ainsi que tous les établissements équivalents.

MAJ 2007
L’obligation de la vaccination par le BCG pour les enfants et les adolescents est suspendue depuis le décret 2007-1111 du 17 juillet 2007, publié au Journal Officiel du 19 juillet 2007.
La vaccination est désormais recommandée chez les enfants appartenant à des groupes à risque élevé de tuberculose dès le premier mois de vie.


---- Les étudiants en Médecine, Pharmacie, Chirurgie dentaire.
---- Les élèves des écoles de sages-femmes, d'infirmiers et toutes autres personnes inscrites dans des établissements préparants à des professions à caractère sanitaire ou social.

NB NB NB : En 2003, les présentes recommandations sont remises en questions. Une modification des textes officiels est attendue....

Les contre-indications à la vaccination par le BCG sont :
---- CI Définitives : déficits immunitaires congénitaux ou acquis
---- CI temporaires : dermatoses étendues en évolution
---- NB : la séropositivité des enfants nés de mère infectée par le virus HIV ne crée pas de contre-indication définitive en cas de négativation sérologique ultérieure.

La technique de vaccination de référenc
La voie intradermique stricte est la technique de vaccination de référence.
La posologie est adaptée : 0,05 ml avant 2 ans puis au delà, O,1 ml. Plus exceptionnellement (<5/1000), apparait une adénite suppurée ou "bécégite " favorisée par une technique défectueuse et le jeune âge. Elle peut évoluer en quelques semaines ou mois vers la guérision spontanée, la calcification ou la suppuration. Elle peut nécessiter l'évacuation du caséum (voire l'exérèse chirugicale) et 1 à 3 injection locale d'isoniazide.
La bécégite généralisée est rarissime et uniquement dans le cas de difficit immunitaire cellulaire.

Avant trois ans, la vaccination par mulitpuncteur MONOVAX® est possible.

Les tests tuberculiniques
Si la vaccination et le test peuvent être pratiqués par un infirmier diplomé d'état, la lecture du test doit obligatoirement être pratiquée par un médecin.
L'intradermo réaction reste le test de référence (0,1 ml de Tuberculine PPD soit 10 U ) La lecture à 72 heures doit donner une induration dont le seuil de positivité est de5 mm de diamètre . Une augmentation supérieure à 10 mm par rapport à un test antérieur doit conduire à des investigations à la recherche d'une infection tuberculeuse.

Avant 3 ans le test par multipuncteur MONOTEST® peut être utilisé.
Le seuil de positivité est de 2 mm et doit en l'absence de vaccination antérieure conduire à des investigations à la recherche d'une infection tuberculeuse.
Un test négatif suffit à la décision de vaccination par le BCG.

Le timbre tuberculinique ne doit plus être utilisé

Contrôle post-vaccinal par IDR
« Sont considérés comme ayant satisfait à l'obligation vaccinale les personnes ayant une IDR positive (cf supra) ou pour les enfants jusqu'à 3 ans, un test par multipunter positif.» (R. 215-4 du Code de la Santé Publique)

Le contrôle post vaccinal doit être pratiqué dans les 12 mois au plus et aprés au moins 3 mois aprés la vaccination.
Si le contrôle est négatif, il y lieu de revacciner une fois par voie intradermique.
Si le contrôle est positif , un nouveau contôle sera pratiqué tous les 3 ans

Les sujets contact : CAT
Cliquez ICI
Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente