pediatie viol accueil
Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente
E N F I N
31 Janvier 1999

Elisabeth Guiguou a signé un protocole permettant pour le première fois une prise en charge humanisée des mineurs victimes d'infraction à caractère sexuel .
  • Aprés avis favorable d'un juge qui ne l'interroge pas, l'enfant est confie à un service hospitalier
  • La police est prévenue mais n'intervient pas durant ce premier temps
  • L'enfant est pris en charge par un pédiatre L'hospitalisation peut durer plusieurs jours.
  • A terme une audition filmée permettra à l'enfant de ne raconter qu'une seule fois l'agression dont il a été victime (en dehors des conversations thérapeutique avec le psychiatre). Le film sera visualisé par les policiers et les magistrats.
  • Ensuite, magistrats et policiers rencontrent l'enfant à l'hôpital. Un psycho-pédiatre peut assister l'enfant.
Cette approche n'autorise pas la police à intervenir immédiatement mais le traitement de tous les aspects de l'agression sur un même site sans image péjorative - l'hôpital - nous parait être une avancée majeure.
Son élargissement aux violences sexuelles envers les adultes - les femmes essentiellement - devrait être envisagée.

Voir également : Violence sexuelle envers les enfants
Voir également : Pédophilie
L'examen médical en cas d'agresion sexuelle : Conçu et proposé par Philippe Hourdequin. développé au CHU de Reims sous la Direction de C. Quéreux. (Gyneweb)
Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente