Accueil
Recherche
Nouveautés
Email webmaster
Sommaire général
Page précédente
Tramadol gouttes buvables en pédiatrie
07/2004
Source http://www.quotipharm.com/

Parmi les médicaments de palier II, la codéine était jusqu’à maintenant le seul antalgique par voie orale possédant une AMM pédiatrique (enfant de plus de 1 an).
Voir La douleur de l'enfant (traitement)

Depuis 2015, la codeîne est contre-indiquée avant 12 ans [Lire]

L’arrivée prochaine du tramadol sous forme orale buvable est un apport dans la pharmacopée antalgique pédiatrique.

Le chlorhydrate de tramadol est une molécule originale. Il exerce une action agoniste sur les récepteurs morphiniques et une action inhibitrice sur la recapture de la sérotonine et la noradrénaline. Ces propriétés expliquent son efficacité sur les douleurs d’intensité modérée à sévère d’origines diverses, aiguës ou chroniques.

La pharmacocinétique est proche de celle de l’adulte avec un délai d’action de moins de 30 minutes et une durée d’action de 6 à 8 heures.

Les effets secondaires les plus fréquents sont des nausées et des vomissements. Ils peuvent être prévenus par une augmentation progressive de la posologie. Les autres effets secondaires sont ceux des opioïdes, sans risque de dépression respiratoire et de dépendance.

Tramadol, gouttes buvables, est indiqué chez l’enfant de plus de 3 ans dans le traitement des douleurs modérées à intenses.
Son utilisation avec un antalgique opioïde est contre-indiquée.
La posologie conseillée est de 1 à 2 mg/kg, 3 ou 4 fois par 24 heures, sans dépasser 8 mg/kg/24 heures.

L'erreur la plus fréquente signalée est due à l'administration de X gouttes/kg/prise au lieu de X gouttes/prise, soit une dose administrée multipliée par 10 ou 15 selon le poids de l'enfant.
Ces erreurs sont à l'origine de surdosages graves pouvant mettre en jeu le pronostic vital.

Au total, le seul antalgique de palier 2 disponible chez l'enfant de 3 à 12 ans est le tramadol. Il faut garder à l'esprit sa métabolisation par le CYP2D6, exposant quelques patients métaboliseurs ultra-rapides à un risque d'effets indésirables graves à doses normales d'utilisation, dès la première prise.

Par ailleurs, il faut rester vigilant lors de la prescription et de la délivrance de tramadol en forme buvable à bien préciser le nombre de goutte par prise par intervalle de temps afin de limiter tout risque d'erreur.



L’AMM pour ce nouvel antalgique pédiatrique de palier II a été obtenue en France en juillet 2003, il est commercialisé depuis septembre 2004.
.
Accueil
Recherche
Nouveautés
Email webmaster
Sommaire général
Page précédente