Obésité de l'enfant
six conseils pour les protéger

Source : NutriNews:

Enquêtes et statistiques sont formelles: l'obésité des enfants est en augmentation en France. Fille ou garçon, dès l'âge de quatre ans, un sur dix est concerné. Et à sept ans, un sur cinq...

Voici six conseils aux parents, pour éviter que leurs enfants ne grossissent trop
  • 1. Pas trop de télévision ou l'ordinateur .
    L'obésité infantile augmente avec le nombre d'heures passées devant la télé!
    Vautrés sur le canapé, les chers petits ne ''bougent'' évidemment pas beaucoup, alors qu'ils ont besoin d'au moins six à sept heures d'activité physique par semaine. Regarder la télé fait aussi grignoter tout ce qui est à portée de la main.
    Pensez aussi à une menace qui se précise: les kilos-Internet... et ceux des consoles en tout genre.
    De plus, la publicité inciterait les enfants à consommer des aliments de plus en plus caloriques, et en quantités sans cesse croissantes.. Lire ==> .la mauvaise influence des " pubs télé .

  • 2. Doucement avec les boissons sucrées.
    Elles sont sources de calories et, comme elles ne rassasient pas, l'enfant les boit d'autant plus facilement. Sans les lui interdire complètement, privilégiez une consommation modérée, à l'occasion d'un moment de détente ou d'une fête. Seuls l'eau et le lait méritent d'être des boissons quotidiennes.

  • 3. Pas de frigo en self-service.
    Sans mettre un cadenas, c'est une discipline à lui imposer: on ne se sert pas à chaque fois qu'on passe devant le réfrigérateur!

  • 4. Quatre repas par jour.
    Autant l'enfant doit éviter de manger entre les repas, autant il ne doit pas prendre l'habitude de les sauter! Les enfants obèses négligent deux à trois fois plus le petit déjeuner que les autres: ''économiser'' la tartine beurrée et le yaourt du matin conduit à manger plus dans la journée. Et les enfants qui prennent un goûter équilibré (produit laitier ou fromage, pain, fibres...) sont plus minces que les autres.

  • 5. Ne survalorisez pas la nourriture.
    Manger est une nécessité, mais n'en faites pas tout un plat! Respectez l'appétit de votre enfant, et n'insistez pas trop.
    L'obliger à finir son assiette peut le conduire à manger beaucoup pour se faire féliciter ou au contraire le braquer. L'alimentation n'est ni une récompense ni une punition.

  • 6. Enfin, pas de régimes inutiles.
    Si votre enfant s'arrondit trop, prenez conseil d'un spécialiste. Mais ne le mettez jamais d'office au régime: les restrictions inutiles sont de grandes pourvoyeuses d'obésité.
    L'exemple des mères qui cherchent en permanence à perdre quelques kilos n'est pas non plus très bon: trop d'adolescentes et même de fillettes abîment leur santé à suivre l'exemple...
  • Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente