Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente
LE GENOU DE L'ENFANT
Synthèse

Le genou est souvent impliqué dans les traumatismes banaux de l'enfance.
Il est fréquemment une source d'inquiétude par l'existence d'un faux " genu varum " physiologique avant 3 ans puis plus tard un " genu valgum " par hyperlaxité ligamentaire banale ( entre 3 et 10 ans environ)
Les semelles orthopédiques n'ont alors aucune place.
L'hyperextension du genou, toujours par hyperlaxité ligamentaire est également normale en dehors de formes néonatales trés marquées.
En revanche l'existence d'un flexum à la marche est souvent pathologique : pathologie du genou ou à distance (hanche, rachis, muscles...)

LES PATHOLOGIES
Les traumatismes suspect d'atteinte cartilagineuse (par choc violent) doivent être pris en charge rapidement. Elle peut avoir des conséquences sérieuses sur la croissance qui est largement assurée par le cartilage de l'extrémité inférieure du fémur.
Une entorse grave du genou doit toujours être suspectée d'atteinte du cartilage ( décollemeny épiphysaire).
Les atteintes traumatiques des ménisques sont rares chez l'enfant.BR>
Le genu varum au delà de 3 ans peut traduire un rachitisme, une affection congénitale du cartilage de croissance ( Maladie de Blount fréquente chez les enfants noirs ou antillais ) ou des séquelles de lésions traumatiques du cartilage.

Le genu valgum au delà de 10 ans pose un problème surtout esthétique. Une surveillance régulière doit être assurée afin de prendre la décision d'une intervention chirugicale.

Rotule, ménisque et tendons

LES FAUX GENOUX
Osgood Schlater : apophysite de croissance et d'hyperstimulation. La douleur est sur la face antéro-supérieure du tibia. Zone d'insertion du tendon rotulien inférieur.
Ostéome ostéoïde ( image en cocarde )
Des atteintes à distance. Le genou est innervé et motorisé par le nerf fémoral et le nerf obturateur issus de L2,L3,L4. Toute lésion à ces niveaux peut être impliquée.
Les lésions de la hanche peuvent se projeter vers le genou d'où le dogme d'examiner la hanche pour toute douleur du genou
Les troubles neurologiques, les myopathies

.
Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente