-
LES ENFANTS HYPERACTIFS
Texte intégral/ Source : HYPSOS

DEFINITION

Le trouble de l’hyperactivité avec ou sans déficit de l’attention (THADA) ou trouble hyperkinétique (terme utilisé par l'OMS) est un problème neurologique qui signifie qu’un enfant atteint a un niveau d’attention et d’impulsivité qui ne correspond ni à son âge ni à son développement. Cet enfant a un problème de comportement qui est le résultat d’un trouble biochimique au niveau du cerveau (trop de dopamine et pas assez de sérotonine).
Plusieurs inconnues demeurent mais les spécialistes semblent cependant unanimes pour conclure que le problème est d'ordre neurologique : un fonctionnement entre deux secteurs du cerveau est perturbé.

Une chose est certaine : l’hyperactivité ne fait preuve d’aucune discrimination et se manifeste dans tous les types de familles, toutes les races et tous les pays. Selon les données les plus récentes, sa prévalence serait de 5 à 10 % des enfants scolarisés et toucherait plus de garçons que de filles.
Les études épidémiologiques montrent que le THADA est le trouble mental le plus fréquent chez les élèves. Certains spécialistes avancent que 40 % des enfants ayant des troubles d’apprentissage ou du comportement en milieu scolaire sont touchés alors même que leur Q.I. est normal.

L’enfant présentant ce syndrome a généralement les comportements suivants :

........ agite souvent ses mains et ses pieds ou se tortille sur sa chaise
........ a du mal à rester assis quand on le lui demande
........ agresse facilement les autres enfants
........ a du mal à s’intégrer dans un groupe (pas de véritable ami)
........ est un brise-tout
........ ne sait pas obéir
........ ne sait respecter aucune limite (ni observer les distances)
........ ne respecte aucune sphère intime
........ présente un comportement impossible lorsqu’il est en visite
........ est un "trouble-fête"
........ est très nerveux et remuant lorsqu’il est assis (à table, à l’école)
........ ne tire aucune leçon de ses expériences
........ se retire en général du groupe formé, ne participe pas aux jeux de groupe
........ a des manies bizarres (joue avec ses cheveux, fait tourner des roues, fait des grimaces, grogne, ligne des yeux)
........ est inépuisable mais épuisant pour l’entourage
........ a des troubles du sommeil
........ a des difficultés à se concentrer
........ est faible en lecture et/ou en écriture (légasthénie)
........ est faible en calcul (dyscalculie)
........ a des difficultés de langage (prononciation, grammaire)
........ est remarquablement calme quand il a de la fièvre (sans médicament) et il est alors possible de communiquer avec lui
........ réagit de manière inverse aux médicaments (surtout ne pas leur donner de calmants tels sirops pour la toux avec codéine)

Il faut souligner quand même chez ces enfants certains points positifs comme leur belle énergie, leur potentiel intellectuel souvent élevé et surtout une imagination et une créativité remarquables.

J’ai pu constater au niveau dentaire des retards d’éruption, des grincements de dents, une mauvaise haleine et extrêmement peu de caries.

Ces enfants peuvent également avoir une forte sudation (par exemple la nuit) et dans certains cas présenter des signes de strabisme; ces symptômes s'amendent avec un régime alimentaire approprié (Hafer).

Il est bien évident que ces symptômes ne sont pas tous présents et à des degrés divers, chaque enfant étant différent. Il existe divers degrés d’hyperactivité (léger, moyen, sévère). Il y a également des enfants atteints du déficit de l’attention qui n’ont que peu ou pas d’hyperactivité motrice.

Texte intégral/ Source : HYPSOS


Voir également : $ d'hyperactivité de l'enfant
Association hypsos
Case postale 103
1242 Satigny
Tél.(022) 753-39-12  le lundi  9h.  à 11h.
Tél.(022) 779-09-12  le jeudi 14h. à 16h.
Fax (022) 797-37-07
Email webmaster HYPSOS

wbm@esculape.com
Sommaire FMC