Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente
Rôles de l’allergie, de Malassezia et du staphylocoque doré dans la dermatite atopique
http://www.jim.fr

Voir également : L'eczéma atopique [Lire]

L'hypersensibilité à Malassezia pourrait être un facteur déclenchant de la dermatite atopique.

Cette levure lipophile est présente dans la flore cutanée normale. Il en existe 13 espèces différentes dont 8 chez l'homme.

Le traitement par kétoconazole améliore souvent l'eczéma sans que l’on sache si c’est en raison de son activité anti-fungique ou anti-inflammatoire.

Selon les études, IgE spécifiques, prick-tests cutanés et atopy patch-tests sont positifs chez 30 à 80 % des patients. La libération des antigènes de Malassezia sympodialis est favorisée par le ph plus élevé de la peau dans la dermatite atopique (ph 6).

Le staphylocoque doré est connu comme un facteur déclenchant de la dermatite atopique
mais les toxines sécrétées par celui-ci (Staphylocoque Entérotoxine B : SEB ou superantigène) ont un rôle non négligeable.
Un déficit de production en peptides anti-microbiens (cathélicidines LL-37 et ß défensines) a été mis en évidence.

Diepgen T (Allemagne) : « Contact allergy (type I et IV) in atopic dermatitis »
Scheynius A (Suède) : « Malassezia hypersensitivity »
Alenius H (Finlande) : “Superantigens” EAACI 2007Göteborg

.
Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente