Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente
LA CIRCONCISION MEDICALE
DATE DE CREATION: 12/07/98

Seulement 4% des NNE présentent un prépuce rétractable mais 6 mois plus tard seulement 10% ont qques problèmes dont la majorité se règlera avec le temps surtout si on évite les tentatives malheures et macro-microtraumatiques.
Les indications de la circoncision médicale sont finalement assez rares.
Voir également Phimosis : une alternative à la circoncision

Par contre l'analyse pyscho-somato-freudo-ethnolo-psychiatro me laisse rêveur.
Dr Anne DUTRUGE " Rites initiatiques et pratique médicale dans la société française contemporaine " (Ed : L'harmattan)
Source : Le Généralist FMC N° 1831 - Vendredi 10 Janvier 1998

<< On s'aperçoit que les médecins font appel, bien souvent, à un champ du savoir trés différent du champ scientifique : ils montrent que la circoncision trouve une place non négligeable dans l'intemporel, au niveau symbolique où l'espace local devient l'espace causal.
Les matériaux rencontrés font largement appel à une fantasmie visant la morale et l'hygiène sexuelle.
C'est ainsi que la circoncision (médicale ?) présente des enjeux identiques à ceux des circoncisions rituelles et religieuse : contrôle de la sexualité, fécondité, virilité et pourquoi pas " culte du phallique " (un sexe décalotté, c'est plus beau ).

On peut se demander si la circoncision médicale ne prend pas le relais d'un rite religieux offrant un transfert de ritualité sur le médical.


La circoncision pourrait alors être la réactualisation d'un mythe de filiation dans une stratégie d'identité collective, avec glissement du discours théologique vers le discours médical. Le médecin, par ce geste, prendrait alors la place du Père (n'a-t-on d'ailleurs pas parlé de patriarcat médical ?), avec une véritable fonction de production sociale d'enfants dans une société ou le baptême (qui s'était substitué à la circoncision) est en perte de sens. >>


OUPS !!!!
Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente