Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente
BOITERIE AIGUE DE L'ENFANT
Source en fin de texte

De nombreuses pathologies peuvent être impliquées mais Les causes les plus fréquentes ont une origine hanche d'ou échographie et radiographie comparative G/D systématiques en dehors d'une autre étiologie évidente et certaine (d'un autre endroit du MIF: Inégalite des MIF Pied et toute sa pathologie , Genou mais douleur projetée possible à partir de la hanche, lombaire, pied, muscles, nerfs, etc...)

BILAN
--- NF, VS/CRP
--- Radiographies, échographie
--- A discuter ensuite : Ponction lombaire, Scintigraphie, IRM

PATHOLOGIES DE LA HANCHE
ENTRE 10 et 18 mois
---- Dysplasie de hanche à l'âge de l'acquisition de la marche ( luxation congénitale de la hanche )
---- Arthrite de hanche ++ Staphylo doré, strepto bêta-hémolytique.
L'échographie de la hanche trouve ici un rôle de premiers importance. Elle montre la distension capitulaire par l'épanchement intra-articulaire. La ponction articulaire s'impose au moindre doute Urgence

ENTRE 3 et 9 ans
--- Synovite de hanche : rhume de hanche . L'âge moyen de ce syndrome est d'environ 6 ans. Fébricule, vitesse de sedimentation modérément accélérée.
L'examen radiologique est généralement normal mais l'échographie montre un épanchement articulaire dans la plupart des cas.
Le traitement comporte une mise au repos absolu de la hanche jusqu'à sedation des phénomènes douloureux,
Le pronostic de la synovite transitoire de hanche est favorable.
---- Ostéochondrite primitive de hanche, ++ garçon
L'examen radiologique est la clé du diagnostic bien qu'il soit normal au début de l'évolution.
:++ Biologie nle
L'ostéochondrite primitive de hanche est une atteinte dystrophique d'origine vasculaire de traitement très long et délicat. La durée de mise en décharge peut atteindre 12 à 18 mois et la durée de réparation complète 3 à 4 ans dans les formes graves.
? Risque nécrose de la tête fémorale

PERIODE PERI-PUBERTAIRE
Epiphysiolyse aigue ou progressive : Rx ++
Risque de nécrose tête fémorale ou de coxite laminaire qui évoluent vers la coxarthrose précoce

LES CAUSES PLUS RARES / CONTEXTE INFLAMMATOIRE
Ostéomyélite à évoquer en priorité. IRM et scintigraphie osseuse au Technétium
L'arthrite rhumatoïde juvénile
Le rhumatisme articulaire aigu :RAA
Le syndrome de Fiessinger­Leroy­Reiter
La spondylarthrite ankylosante
Une leucémie peut se révéler par une mono-arthropathie.

NB (
  • Université de Heidelberg ( résumé ): série de 131 cas de coxite fugace, maladie de la hanche la plus fréquente de l\'enfance. Le diagnostic différentiel est très important. Dans cette série, le diagnostic initial a été modifié dans 11 cas: ces patients ayant présenté par la suite des maladies graves, comme une leucémie, une maladie de Still ou une maladie de Perthes.
  • Etude, française ( résumée ):série de 38 enfants souffrant de coxite transitoire. Il semble que cette maladie ne soit pas aussi bénigne qu\'elle parait, car sur un suivi de 2 à 20 ans - moyenne=7 ans -, il reste dans 1/3 des cas des séquelles cliniques et radiologiques évoquant une maladie de Perthes à minima. Les auteurs recommandent une radio de contrôle 45 jours après le début, pour exclure le risque d\'une maladie de Perthes. L\'examen aux isotopes ne permet pas d\'affirmer le diagnostic de rhume de hanche, mais montre une hyperfixation dans le cas d\'une maladie de Perthes.

    *L'osteochondrite primitive de hanche ou maladie de Legg-Perthès-Calvé :
    Cette affection est plus rare mais plus grave, et ce d'autant plus que l'enfant est âgé. Elle correspond à une nécrose ischémique des noyaux fémoraux supérieurs. L'étiologie est incertaine.
    Les séquelles articulaires sont fréquentes, cependant elles n'auront souvent que des conséquences à l'âge adulte sous la forme d'une détérioration articulaire plus précoce. ( 25% d'arthrose invalidante et 25% de têtes irrégulières).
    Pour en savoir plus http://www.univ-st-etienne.fr/facmed/finit/cottalor/osteoch.html

    Pour en savoir plus :
    Boiterie de l'enfant (Dr Bruno DOHIN Service de Chirurgie Pédiatrique CH Le Mans )
    http://www.pediaweb.com
  • Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente