Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente
Déceler l'autisme dans la petite enfance
Checklist for Autism in Toddlers (CHAT)
Traduction de l’article de Bernard Rimland, "CHAT passes large-scale U.K. test"
, Autism Research Review International, Vol.10, no 2, 1996
http://perso.wanadoo.fr/autisme-action/petiteenfance.html

Voir également



Le traitement le plus efficace actuellement pour l’autisme est l’intervention éducative précoce débutant le plus tôt possible après le diagnostic. Malheureusement, l’intervention commence rarement avant l’âge de trois ans parce que très peu d’enfants sont diagnostiqués autistes avant l’âge préscolaire.

Les chercheurs anglais affirment cependant qu’un test de dépistage appelé CHAT (Checklist for Autism in Toddlers) peut aider les médecins à déceler l’autisme dans la petite enfance, de sorte que les programmes éducatifs peuvent être entrepris des mois, voire des années avant que la plupart des symptômes n’apparaissent.

Le test, initialement mis au point et validé en 1992, a récemment fait l’objet d’une vérification à grande échelle qui a confirmé son efficacité. Simon Baron-Cohen et ses collègues, qui ont élaboré le CHAT, ont compilé des données sur 16 000 enfants du sud-est de l’Angleterre auxquels on avait fait faire le test.

Les premières recherches montraient que les enfants qui ne réussissaient pas le test sur trois épreuves essentielles du CHAT présentaient un haut risque d’être autistes.
Ces trois épreuves sont:
  • "Le pointage protodéclaratif", ou le fait de pointer un objet pour attirer l’attention de l’enfant sur cet objet, non pas pour qu’il le prenne, mais simplement pour qu’il s’y intéresse
  • "Le contrôle du regard", ou le fait, pour l’enfant, de se retourner pour regarder dans la même direction qu’un adulte
  • "Le faire semblant"(jeu symbolique)
Dans cette étude, douze enfants sur les 16 000 ont raté trois épreuves sur les quatorze proposées. Les chercheurs ont plus tard évalué en profondeur ces douze enfants et ont conclu que dix d’entre eux étaient autistes. Quand ils ont eu trois ans et demi, le diagnostic est resté le même. De plus, Baron-Cohen et son équipe notent que chez les deux autres enfants qui n’ont pas été identifiés comme autistes, on a diagnostiqué un retard de développement. Ainsi, en utilisant le CHAT, on a trouvé un taux de "faux positifs", ou non autistes, de 16,6%, mais il s’agissait quand même d’enfants ayant des retards de développement.
Vingt-deux autres enfants ont raté les épreuves du pointage protodéclaratif et/ou du jeu symbolique, mais ont réussi le contrôle du regard. Aucun de ceux-ci n’a reçu de diagnostic d’autisme, mais quinze ont eu un retard d’acquisition du langage. Les chercheurs ont donc conclu qu’un échec aux trois épreuves-clés du CHAT à 18 mois comporte un risque d’autisme de 83,4% et que cet indicateur est spécifique à l’autisme. Ils ajoutent : "Nous croyons que le CHAT ne doit pas être utilisé comme instrument de diagnostic, mais qu’il doit inciter les intervenants non spécialisés à consulter." La prochaine étape pour l’équipe de Baron-Cohen est de déterminer le taux de "faux négatifs", c’est-à-dire le nombre d’enfants autistes non identifiés par le test.

Checklist for Autism in Toddlers
Test à faire à l’âge de 18 mois pour mesurer le développement

    SECTION A : Questions aux parents

  1. Votre enfant aime-t-il être balancé, sauter sur vos genoux, etc.?
    Oui / Non :

  2. Votre enfant montre-t-il de l’intérêt pour les autres enfants?
    Oui / Non :

  3. Votre enfant aime-t-il grimper, par exemple monter les escaliers?
    Oui / Non :

  4. Votre enfant aime-t-il jouer à faire "coucou" ou à "cache-cache" ?
    Oui / Non :

  5. Votre enfant aime-t-il faire semblant, par exemple, de faire du thé avec une tasse et une théière jouet, ou faire semblant d’autre chose?
    Oui / Non :

  6. Votre enfant utilise-t-il parfois son index en pointant pour DEMANDER quelque chose?
    Oui / Non :

  7. Votre enfant utilise-t-il parfois son index en pointant pour indiquer son INTÉRÊT pour quelque chose?
    Oui / Non :

  8. Votre enfant est-il capable de s’amuser avec des petits jouets (comme des autos ou des briques) sans constamment les mettre dans sa bouche, les brasser ou les lancer ?
    Oui /Non :

  9. Votre enfant vous apporte-t-il parfois des objets pour vous MONTRER quelque chose?
    Oui / Non :
    Section B : Observation directe

  1. Pendant l’évaluation, l’enfant vous a-t-il regardé dans les yeux?
    Oui / Non :

  2. Assurez-vous d’avoir l’attention de l’enfant, puis pointez du doigt un objet intéressant à l’autre bout de la pièce et dites-lui : "Regarde" (nommez un jouet). Surveillez son visage. L’enfant regarde-t-il dans la direction du jouet ?
    Pour répondre OUI à cette question, assurez-vous que l'enfant n'a pas regardé seulement votre main, mais vraiment l'objet que vous pointez.
    Oui / Non :

  3. Assurez-vous d’avoir l’attention de l’enfant. Donnez-lui une tasse et une théière jouet et dites : "Peux-tu faire une tasse de thé?" Fait-il semblant de servir du thé, d’en boire, etc.?
    Si vous pouvez amener l'enfant à jouer à faire semblant avec autre chose, répondez OUI.
    Oui / Non :

  4. Dites à l’enfant : "Où est la lumière?" ou bien: "Montre-moi la lumière". L’enfant pointe-t-il la lumière de l’index?
    Choisissez au besoin un point d'intérêt éloigné, autre que la lumière. Pour pouvoir répondre OUI, il faut que l'enfant vous ait regardé le visage au moment où vous pointez.
    Oui /Non :

  5. L’enfant peut-il construire une tour en briques Lego?
    Oui / Non :
    Si oui, de quelle hauteur? _____Avec combien de briques? _____

Pour en savoir plus
  • http://www.autisme.fr/
  • http://www.autisme.qc.ca/index.html Fédération québécoise de l'autisme et des autres troubles envahissants du développement
  • Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente