Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente
ASPIRINE CHEZ L'ENFANT
Communiqué de presse de l'Afssaps en date du 25 Octobre 2002.

Voir également Fièvre de l'enfant

Des syndromes de Reye (maladie rare mais très grave associant principalement des troubles neurologiques et une atteinte du foie) ont été observés chez des enfants présentant des maladies virales et recevant de l'aspirine."

En conséquence :
  • l'acide acétylsalicylique (aspirine) ne doit être administré chez ces enfants que sur avis médical, lorsque les autres mesures ont échoué.

  • En cas de maladie virale, comme la varicelle ou un épisode d'allure grippal : ne pas administrer d'aspirine à un enfant sans l'avis d'un médecin,

  • En cas d'apparition de trouble de la conscience ou du comportement et de vomissements chez un enfant prenant de l'aspirine, le traitement interrompez le traitement et prévenez immédiatement un médecin."
L'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) rappelle que :

L'aspirine, le paracétamol et l'ibuprofène sont équivalents en terme d'efficacité antipyrétique chez l'enfant.

Le paracétamol, en raison de sa bonne tolérance aux doses thérapeutiques, est à utiliser en première intention chez l'enfant, à la posologie de 60 mg/kg/j en 4 prises, soit 15 mg/kg toutes les 6 heures.

Seule la persistance de la fièvre en dépit d'une dose suffisante d'un antipyrétique justifie l'association d'un second antipyrétique.
Esculape : L'aspirine peut être avantageusement remplacé par l'ibuprofène [Lire]
Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente