Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente
ANGINES AIGUËS
Source: Médecine et maladies infectieuses 1999; vol 29 : N° 4

En France, on estime à 9 millions de diagnostic par an et 8 millions de prescription d'antibiotique.
Le streptocoque bêta-hémolytique du groupe A (SHGA) est la première bactérie retrouvée. La possibilité de complications graves existe alors.

ETIOLOGIES
La majorité (50 à 90%) des angines aiguës sont virales (VRS, adenovirus, parainfluenzae, etc..).
Le streptocoque béta-hemolytique du groupe A ( SGA : le seul potentiellement responsable de complications) représente 25 à 40% des angines de l'enfant et 10 à 25% chez l'adulte.

DIAGNOSTIC
Dans un contexte de dysphagie fébrile, l'examen clinique fait le diagnostic avec plusieurs aspects possibles:
---- Angine erythémateuse
---- Angine érythématopultacée
---- Angine vésiculeuse
et des formes plus particulières et plus rares:
---- Angine unilatérale.
---- Angines ulcéreuses ou pseudomembraneuse : angine de Vincent, MNI, rarissime, dyphtérie.
---- Le phlegmon amygdalien.

Aucun aspect clinique n'est spécifique du SGA mais on peut retenir des éléments évocateurs:
---- Enfants et adolescents
---- Caractère épidémique (Hiver, printemps)
---- Fièvre importante.
---- Survenue brutale, dysphagie importante, absence de toux
---- Adp satellites douloureuses.
---- Rash scarlatiforme
Les tests de diagnostic rapide actuels sont simples, rapides (moins de 10 minutes) et ont une spécificité de 95% avec une sensibilité moyenne de 95%.

TRAITEMENT DES ANGINES NON SHGA
Seules les angines bactériennes spécifiques (diphterie, gonococcique ou à anaérobie) nécessitent une antibiothérapie.


TRAITEMENT DES ANGINES A SHGA
L'antibiothérapie est justifiée à la fois pour limiter la dissémination du germe et prévenir les complications post-streptococciques.
L'éradication du germe peut être obtenue par la pénicilline G injectable, la pénicilline V orale, l'amoxicilline, les macrolides, les céphalosporines 1ère génération (durée de traitement de 10 jours sauf l'azithromycine 5 jours). Les céphalosporines de 2ème et 3ème génération offrent une alternative avec un traitement de seulement 4-5 jours et donc une meilleure observance mais risque d'émergence de résistances.
Une étude conduite avec l'amoxicilline montrent une efficacité satisfaisante avec 6 jours d'amoxicilline (R.Cohen et coll, Pediatr. Infect. Dis. J. 1996; 15 :678-82)
Il faut noter toutefois que seul le critère d'éradication du streptocoque ait été retenu et que les seules études controlées de prévention du RAA ont été menée avec la pénicilline G injectable (-25%). La preuve que l'antibiothérapie prévienne la GNA n'est pas faite

RECOMMANDATIONS
L'utilisation de test de diagnostic rapide sont maintenant recommandés
Les problème d'observance pendant 10 jours restent importants.Seuls deux antibiotiques ont obtenu une AMM pour les traitements courts de l'angine aiguë
---- Amoxicilline 6 Jours
---- Azithromycine 5 jours (adulte seulement)

NB : Il n'existe pas de données permettant d'établir l'intérêt des AINS et des corticoïdes par voie générale dans le traitement de l'angine aiguë
Esculape : le soulagement de la douleur parait toutefois plus rapide.... ce qui n'est pas négligeable !!!

L'AVENIR
(1) : Antécédent personnel de RAA, facteurs sociaux économiques défavorables, épisodes antérieurs de SGHA, séjours en région d'endémie (Afrique, Antilles,...)

NB : La mise en route retardée d'une antibiothérapie (jusqu'au 9ème jour) ne modifie pas l'effet protecteur vis à vis du RAA.
Une mise en route secondaire aprés réévaluation au troisième jour d'un traitement symptomatique est donc licite.
Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente