Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente
ZOMIG ® cp 2,5 mg
Zolmitriptan - Laboratoire Zeneca Pharma

Antalgique antimigraineux.Agoniste sélectif des récepteurs sérotoninergiques 5HT 1B/1D
Etui de 2 (75,20F) et 8 cp (194,30F) - RBSS 65%
Voir également des alternatives moins coûteuses : Traitement de la crise migraineuse.

INDICATION
Trt de la crise en migraineuse de l'adulte > 18 ans et < 65 ans
ZOLMIG ®ne doit pas être utilisé en traitement de fond
Voir également Algie vasculaire de la face (MAJ 1999)

POSOLOGIE
Vérifier la présence d'un trt de fond (cf infra)
1 cp des l'apparition de la douleur ou plus tard.
---- Si le patient n'est pas soulagé par la première prise, il n'est pas utile de prendre un second comprimé lors de la même crise. Le produit peut être utilisé lors d'une autre crise.
---- Si le patient a été soulagé lors de la première prise mais que la céphalée réapparait, un second comprimé peut être utilisé à condition de resecter au moins un intervalle de 2 heures entre les 2 prises.
Il est recommandé de ne pas dépasser la dose maximale de 10 mg sot 4 cp par 24 heures.
NB : La molécule n'est pas efficace au stade de l'aura ++

CONTRE-INDICATIONS
Voir le Vidal !!
---- Allergie au zolmatripan
---- ATCD d'IDM, d'AVC, AIT
---- Angine de poitrine,
---- Troubles du rythme tels que syndrome de Wolf Parkinson White
---- HTA non controlée par un traitement
---- Insuffisance hépatique
---- Trt de fond antimigraineux par les dérivés de l'ergot de seigle y compris méthylsergide 24 heures d'arrêt sont nécessaires)
---- Trt par le propranolol.
---- Association aux IMAO ( 2 semaines d'intervalle)
---- Grossesse, allaitement.

NB
Interactions médicamenteuses
L'association des triptans aux dérivés de l'ergot de seigle et aux IMAO est contre-indiquée, sauf l'association naratriptan et IMAO.
L'association aux dérivés ergotés utilisés en traitement prophylactique de la migraine (DHE et méthysergide) est avant tout un problème théorique et de sécurité administrative : cette contre-indication n'existe pas pour les dérivés ergotés entre eux, et deux études ont montré l'absence d'interaction entre DHE et zolmitriptan.
En traitement de crise, la sécurité d'emploi est simplement d'espacer les prises d'un dérivé ergoté puis d'un triptan d'au moins 24 heures, celle d'un triptan puis d'un dérivé ergoté de 6 heures.
Il n'y a pas de contre-indication à utiliser un béta-bloquant en traitement prophylactique et un triptan en traitement de crise, mais il faut réduire la posologie de zolmitriptan à 5 mg par jour avec le propranolol.
Sauf pour le naratriptan, la prudence concerne l'association avec les IRS, du fait du risque, même très faible, de syndrome sérotoninergique. La coprescription avec un contraceptif oral ne pose pas de problème.
Centre de Traitement de la Douleur - Hôpital Neurologique - LYON [Lire]

PRECAUTIONS - ASSOCIATIONS
Voir le Vidal !!
---- Propranolol
---- Antidépresseurs sérotoniergiques purs. Risque de $ séritoninergique, d'HTA, de vasoconstriction coronaire.

Comme d'autres antalgiques et médicaments de l'accès migraineux, les "triptans" (agonistes des récepteurs 5HT1), peuvent être à l'origine de céphalées auto-entretenues. Ce diagnostic est à évoquer devant une augmentation de la fréquence des céphalées associée à une prise quotidienne ou quasi quotidienne du médicament. Le sevrage permet en général la disparition ou la diminution des céphalées dues au produit.
Limmroth V. & coll. Headache after frequent use of serotonin agonists zolmitriptan and naratriptan. Lancet 1999; 353: 378.
Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente