LES STATINES en 2001
Conférence de consensus - Paris, le 9 septembre 2000.

Les statines ont un champ d'action plus important que la seule hypercholestérolémie. Cette classe thérapeutiqe apparait clairement comme majeure dans la protection cardiovasculaire mais parait posséder diverses activités en cours d'évaluation :
  • L'inflammation vasculaire
  • La thrombogénèse
  • La fonction endothéliale
  • La prolifération des cellules musculaires lisses vasculaires
  • L'ostéoporose par stimulation des ostéoblastes et inhibiton des ostéoclastes
  • Diabète de type I, la SEP, la PR, le psoriasis...
Le principal effet thérapeutique reste, pour l'instant, à leur capacité à réduire le LDL cholestérol. Les valeurs cibles doivent tenir compte des facteurs de risque associés et de l'indication primaire ou secondaire de la prévention.
Voir également Les statines

LES VALEURS CIBLES
En prévention primaire et en fonction des facteurs de risques associés, le LDL cible varie entre 1,6 g/ et 1 g/l
En prévention secondaire, la valeur cible recommandée est inférieure à 1 g/l (3,0 mmol/l)
Pour plus de détails, voir LDL Cholestérol

HYPERCHOLESTEROLEMIE AU DELA DE 70 ANS
Les experts ont provisoirement conclu (en attente des résultats des essais PROSPER et RESPECT) qu'il convient de traiter les patients de moins de 85 ans comme des adultes d'âge moyen.

En effet, le taux de LDL reste un facteur de risque et il n'existe pas de différence entre l'atherosclérose du sujet âgé et jeune.
Au delà de 85 ans, la prescription sera pesée au cas par cas....

LES FEMMES
L'hypercholestérolémie de la femme doit également être traitée que ce soit avant ou aprés la ménopause; en particulier en cas de facteur de risque associé comme le diabète.
En cas d'atteinte coronarienne elles doivent bénéficier des mêmes traitements que les hommes

LES ENFANTS
Dans le cadre des hypercholestérolémies familiale, les experts - en attendant les résultats d'une étude en cours - recommandent l'abstention thérapeutique tant qu'il n'y a pas d'atteinte coronarienne.

EN POST-AVC
Dans les études sur les statines, Il existe une réduction significative des AVC non hémorragiques. Les experts sont favorables à la prévention secondaire des AVC par les statines.
Esculape : idem aprés AIT ? Cela parait la sagesse...

ARTERIOPATHIE OBLITERANTE DES MEMBRES INFERIEURS - AOMI
Dans l'étude 4S, la réduction de l'épaisseur des parois fémorales pourrait indiquer que les statines ont la capacité d'améliorer les patients atteints de AOMI.

SYNDROME CORONAIRE AIGU (Voir ICI)
Les activités anti-inflammatoires et anti-prolifération cellulaire des muscles lisses des vaisseaux pourraient expliquer les résultats favorables des études PURSUIT et MIRACL : diminution du risque de récidive aprés un syndrome coronarien aigu.
Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente