Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente
Myopathies par statines.
Traduit de l'anglais par le Dr André Figueredo - Source: BMJ du 15/11/08
Lien: http://www.bmj.com/cgi/content/full/337/nov14_2/a2576 et http://www.stethonet.org/
13/12/08

Généralités:
Les atteintes musculaires de 4 types:
- myalgies.
- myosites.
- rhabdomyolyse.
- augmentation asymptomatique de la CPK.

Leur pourcentage est faible mais comme les statines sont largement prescrites, les myopathies sont communes.

Il y a corrélation entre le risque de myopathie et la dose de statine prescrite, mais tout facteur susceptible d'augmenter la concentration sérique de statines augmente le risque.
Si l'on suspecte une myopathie par statine, il faut arrêter la statine et surveiller symptômes et le taux de CPK.
Facteurs susceptibles d'augmenter le risque:
  • l'âge ( +++ > 80 ans ).
  • le sexe féminin.
  • un indice de masse corporelle faible.
  • des pathologies systémiques ( le diabète par exemple ).
  • les pathologies altérant les fonctions rénales ou hépatiques.
  • l'hypothyroidisme non traité.
  • les interactions, en particulier avec les médicaments inhibiteurs ou substrats de la voie du cytochrome P450 ( les fibrates, l'acide nicotinique, les antagonistes calciques, la ciclosporine, l'amiodarone, les macrolides, la warfarine, les inhibiteurs de la protéase....)
  • un exercice physique intense.
  • l'excès d'alcool.
  • les infections intercurrentes.
  • les gros traumas ou la chirurgie majeure.
  • l'alimentation ( excès de pamplemousse, de jus de canneberge ).
  • des facteurs génétiques ( polymorphisme des isoenzymes du cytochrome P450 ou des transporteurs de médicaments, anomalies génétiques du métabolisme musculaire, ou des acides gras )
Les formes cliniques des myopathies par statines:
  • myalgies: douleurs ou faiblesse musculaire sans augmentation des CPK.
  • myosite: symptômes musculaires avec CPK augmentée ( moins de 10 fois au-dessus de la normale ).
  • rhabdomyolyse: symptômes musculaires avec CPK augmentées plus de 10 fois la normale.
  • CPK élevée sans symptômes.
Pour le généraliste:
  • des CPK légèrement augmentées sont fréquentes dans la population.
  • il est peu probable qu'une myopathie chez un sujet prenant une statine depuis plusieurs années soit due à ce médicament.
  • chez un patient sous statine qui développe une myopathie, vérifier la TSH car l'hypothyroidisme est une cause fréquente d'augmentation des CPK et de la cholestérolémie.
  • si les symptômes musculaires ou l'augmentation des CPK persistent après arrêt de la statine, envisager, en collaboration avec un spécialiste, des examens complémentaires comme un EMG et une biopsie musculaire.
.
Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente