Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente
Rivaroxaban XARELTO ®

Le rivaroxaban est un inhibiteur direct hautement sélectif du facteur Xa, doté d’une biodisponibilité par voie orale. L’inhibition du facteur Xa interrompt les voies intrinsèque et extrinsèque de la cascade de coagulation sanguine, inhibant ainsi la formation de thrombine et le développement du thrombus. Le rivaroxaban n’inhibe pas la thrombine (facteur II activé) et aucun effet sur les plaquettes n’a été démontré.

XARELTO 10, 15 et 20 mg comprimé pelliculé, dans la prévention et le traitement des événements thromboemboliques veineux Rivaroxaban : agent antithrombotique, inhibiteur sélectif du facteur Xa

MAJ septembre 2014
Traitement des thromboses profondes (TVP) et des embolies pulmonaires (EP) et prévention des récidives sous forme de TVP et EP chez l'adulte [Lire]

MAJ septembre 2014
Traitement des thromboses profondes (TVP) et des embolies pulmonaires (EP)
et prévention des récidives sous forme de TVP et EP chez l'adulte [Lire]

MAJ mars 2013
Avis favorable de l'Europe pour le rivaroxaban
en post syndrome coronarien aigu (SCA)

A la surprise générale, le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l'Agence Européenne du Médicament (EMA) a donné un avis favorable à l'extension d'indication du rivaroxaban (Xarelto ®, Bayer) en prévention secondaire en post syndrome coronarien aigu (SCA) chez l'adulte [Lire]

Les nouveaux anticoagulants oraux (dabigatran et rivaroxaban) dans la fibrillation auriculaire
Point d'information Afssaps Avril 2012
Le dabigatran (PRADAXA), inhibiteur direct de la thrombine, et le rivaroxaban (XARELTO), inhibiteur direct du facteur Xa, sont indiqués dans la prévention des événements thromboemboliques veineux post-intervention chirurgicale programmée pour prothèse totale de hanche ou de genou. Ils viennent d'obtenir une extension d'indication pour la prévention de l'accident vasculaire cérébral et de l'embolie systémique dans la fibrillation auriculaire non valvulaire. Suite à des signalements d'accidents hémorragiques graves, l'Afssaps souhaite rappeler les précautions d'emploi s'attachant à ces spécialités. [Lire]

SYNTHÈSE D’AVIS DE LA COMMISSION DE LA TRANSPARENCE
Pas d’avantage clinique démontré par rapport aux AVK en prévention des AVC et des embolies systémiques associés à la fibrillation auriculaire [Lire]

XARELTO 10, 15 et 20 mg comprimé pelliculé est indiqué en prévention des événements thromboemboliques veineux (ETEV) chez les patients adultes bénéficiant d'une intervention chirurgicale programmée de la hanche ou du genou (prothèse totale de hanche ou du genou).

En pratique : La dose recommandée est de 10 mg de rivaroxaban en 1 prise orale quotidienne. La dose initiale doit être prise 6 à 10 heures après l'intervention chirurgicale à condition qu'une hémostase ait pu être obtenue.

XARELTO peut être pris au cours ou en dehors du repas.

En cas d'oubli d'une dose, le patient doit prendre immédiatement le comprimé oublié et poursuivre son traitement quotidien normalement dès le lendemain.
Aucun ajustement posologique n'est nécessaire chez le patient âgé de plus de 65 ans et chez les patients atteints d'insuffisance rénale légère à modérée.
La durée recommandée du traitement dépend du risque thromboembolique veineux individuel de chaque patient et du type d'intervention chirurgicale orthopédique : 5 semaines pour une intervention chirurgicale majeure de la hanche, 2 semaines pour une intervention chirurgicale majeure du genou

Effet du rivaroxaban sur les tests d'hémostase
[Lire]

===============================

Rivaroxaban
The Lancet 2008; 372:31-39

Extended duration rivaroxaban versus short-term enoxaparin for the prevention of venous thromboembolism after total hip arthroplasty: a double-blind, randomised controlled trial Prof Ajay K Kakkar MD a b , Prof Benjamin Brenner MD c, Ola E Dahl MD b, Bengt I Eriksson MD d, Patrick Mouret MD e, Jim Muntz MD f, Andrea G Soglian MD g, Ákos F Pap h, Frank Misselwitz MD h and Prof Sylvia Haas MD i
Les résultats des études RECORD 1, 2 et 3 viennent d’être publiés dans le New England Journal of Medicine et le Lancet. Ils mettent en évidence le meilleur rapport efficacité / tolérance du rivaroxaban sur l’héparine de bas poids moléculaire (HBPM) de référence, l’énoxaparine, après intervention orthopédique majeure.
Grâce à ces données, les praticiens pourront se familiariser avec ce nouvel anticoagulant, inhibiteur direct du Xa per os, qui devrait transformer les habitudes de prescription dans les mois à venir.

Summary

Background
The risk of venous thromboembolism is high after total hip arthroplasty and could persist after hospital discharge. Our aim was to compare the use of rivaroxaban for extended thromboprophylaxis with short-term thromboprophylaxis with enoxaparin.

Methods
2509 patients scheduled to undergo elective total hip arthroplasty were randomly assigned, stratified according to centre, with a computer-generated randomisation code, to receive oral rivaroxaban 10 mg once daily for 31–39 days (with placebo injection for 10–14 days; n=1252), or enoxaparin 40 mg once daily subcutaneously for 10–14 days (with placebo tablet for 31–39 days; n=1257). The primary efficacy outcome was the composite of deep-vein thrombosis (symptomatic or asymptomatic detected by mandatory, bilateral venography), non-fatal pulmonary embolism, and all-cause mortality up to day 30–42. Analyses were done in the modified intention-to-treat population, which consisted of all patients who had received at least one dose of study medication, had undergone planned surgery, and had adequate assessment of thromboembolism. This study is registered at ClinicalTrials.gov, number NCT00332020.

Findings
The modified intention-to-treat population for the analysis of the primary efficacy outcome consisted of 864 patients in the rivaroxaban group and 869 in the enoxaparin group. The primary outcome occurred in 17 (2·0%) patients in the rivaroxaban group, compared with 81 (9·3%) in the enoxaparin group (absolute risk reduction 7·3%, 95% CI 5·2–9·4; p<0·0001). The incidence of any on-treatment bleeding was much the same in both groups (81 [6·6%] events in 1228 patients in the rivaroxaban safety population vs 68 [5·5%] of 1229 patients in the enoxaparin safety population; p=0·25).

====================

Interpretation
Extended thromboprophylaxis with rivaroxaban was significantly more effective than short-term enoxaparin plus placebo for the prevention of venous thromboembolism, including symptomatic events, in patients undergoing total hip arthroplasty.

.
Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente