ZANAMIVIR - RELENZA®
UN ANTIVIRAL CONTRE LA GRIPPE
Glaxo-Wellcome

Le zanamivir (RELENZA°) est un antiviral de la classe des inhibiteurs de la neuramidase. Il représente le premier médicament actfi dans le traitement précoce de la grippa A et B

MODE D'ACTION
La neuramidase détruit les liaisons entre virus -cellule de l'épithélialium respiratoire. Elle permet ainsi leur dissémination dans les voies respiratoires.
Le zanamivir inhibe cette enzyme en se fixant sur son récepteur viral - partie invariante du virus quelle que soit la souche. et inaugure ainsi une nouvelle approche thérapeutique.
Le zanamivir a été mis au moins par modélisation moléculaire à partir de la structure du récepteur viral.

Pris précocément, RELENZA° améliore les symptômes et diminue leur durée moyenne de O,7 à 1,5 jours à condition d'être débuté au cous des 30 premières heures de l'épisode.

EN PRATIQUE
Le RELENZA° se présente sous forme de poudre (capsules de 5 mg) à inhaler par Diskhaler et permet le dépot du principe actif directement dans les voies respiratoires.

Indiqué au delà de 12 ans, il doit être utilisé en traitement le plus précoce possible à raison de 2 capsules matin et soir pendant 5 jours sans modification de dose chez le sujet agé, insuffisant hépatique ou rénal.
Grossesse et allaitement sont des contre-indications.
NB : RELENZA° ne perturbe pas la réponse immunitaire au vaccin antigrippal.

Il est délivré en France sur prescrption médicale et son prix public conseillé est de 149 francs.
Il n'est pas remboursé

Pour le traitement curatif en cas d'épisode clinique supposé grippal, l'effet du zanavir (RELENZA°) est trop modeste pour avoir un effet clinique tangible en pratique quotidienne.
ASMR non publiée.
Prescrire N° 200, Novembre 1999

02/2000 : NB / NB / NB / NB / NB / NB / NB
En raison de la survenue de 17 cas de bronchospasme et d’altération de la fonction respiratoire, parfois graves, après un traitement par Relenza° (zanamivir), antiviral administré par inhalation, une mesure de restriction urgente a été décidée au niveau européen. Ces effets ont été rapportés chez des patients atteints d’une affection respiratoire (asthme, bronchopathie chronique obstructive) mais auusi, très rarement, chez des patients exempts de toute affection respiratoire.
Les patients présentant des effets indésirables tels qu’un bronchospasme ou une altération de la fonction respiratoire doivent arrêter le traitement par Relenza° et consulter un médecin.
Les patients traités par bronchodilatateur au long cours devront prendre le traitement bronchodilatateur avant chaque prise de Relenza°.
H. BAGHERI
Nouveautés wbm@esculape.com Sommaire FMCSommaire général Page précédente