Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente
Lyrica ® - prégabaline
Gélules 25, 50, 75, 100, 150, 200 et 300 mg
Pfizer
MAJ 2007 - 2008

Le Lyrica ° (successeur du la gabapentine) a été approuvé par la FDA depuis décembre 2004 pour traiter deux des formes de neuropathies, la neuropathie diabétique et la neuropathie post herpétique.
La Commission européenne a accordé son feu vert à la mise sur le marché de Lyrica ® (prégabaline) de Pfizer dans tous les pays membres de l'UE.
Le médicament est indiqué en Europe pour le traitement de la douleur neuropathique périphérique associée à des pathologies telles que diabète, zona, cancer et sida. Il est également autorisé en tant que traitement adjuvant des crises d'épilepsie partielles.

Fraude scientifique majeure en algologie
Mars 2009
L’anesthésiste et algologue Scott Reuben - référence dans son domaine et auteur d’une kyrielle d’études sur le traitement de la douleur post-opératoire, sur la prévention de la chronicisation de telles douleurs, etc., pratiquement toutes financées par la firme Pfizer – n’a jamais mené les études qui ont fait l’objet d'au moins 21 publications dans diverses revues médicales prestigieuses, telles Journal of Clinical Anesthesia, Anesthesiology, Anesthesia and Analgesia, etc. Les études fictives en question avaient pour objet de démontrer l’efficacité du traitement des douleurs post-opératoires principalement par Celebrex, Lyrica et autres produits de Pfizer, qui a été le sponsor quasi exclusif de Reuben entre 2002 et 2007.
Les résultats de ces études – dont 21 sont hautement suspectes -, qui n’ont commencé à soulever des questions que beaucoup plus tard, ont changé en grande partie la façon des médecins d’approcher et de traiter ce type de douleurs post-opératoires. Et il va sans dire que toutes ces publications ont fait une énorme publicité aux médicaments de type Celebrex (célécoxib) et surtout Lyrica (prégabaline), très en vogue dans le traitement des douleurs neuropathiques chez l’adulte et ayant cette AMM (autorisation de mise sur le marché) partout dans les pays médicalement avancés. Quand on pense que beaucoup de pays sont allés jusqu'à autoriser le Lyrica dans la fibromyalgie, le trouble anxiété généralisé ou la névralgie post-zostérienne (ou post-herpétique)... [Lire]

Un nouveau traitement pour les fibromyalgies ?

Le Lyrica ° réduit la douleur des fibromyalgies et améliore le sommeil. L'étude est publiée dans Arthritis Rheumatism par le Dr Leslie Crofford, professeur de Rhumatologie à l'Université du Kentucky.
C'est la première étude prospective qui suggère que le Lyrica ° peut être effectif pour améliorer la douleur dans la fibromyalgie ainsi que d'autres symptômes tels que les problèmes de sommeil et la fatigue.
Pendant huit semaines 529 patients ont reçu soit 150 soit 300 soit 450 mg de lyrica par jour. En moyenne les patients de l'étude étaient des femmes de la quarantaine avec une longue histoire de fibromyalgie se plaignant de douleurs faibles à modérées et d'une diminution de la qualité de la vie.

Dans l'étude les patients traités avec lyrica ont eu une grande réduction de la douleur comparés à ceux recevant un placebo. Le bénéfice thérapeutique fut acquis dès la première semaine de traitement (48 % versus 27 %).
Les patients prenant le lyrica ont déclaré avoir eu une amélioration significative de la qualité du sommeil en comparaison avec ceux recevant le placebo. De plus les patients prenant le lyrica ont également rapporté avoir une diminution de leur fatigue.

Les deux effets secondaires les plus courants rapportés furent des nausées et une tendance à l'assoupissement, ces effets secondaires étant reliés à la dose reçue. Peu de patients ont arrêté le traitement à cause de ces effets secondaires.

A suivre... MAJ 2007
Douleurs neuropathiques périphériques de l'adulte
Posologie de 150 à 600 mg/J. Commencer à 150 mg puis étapes de 4 à 7 jours

Le Lyrica est le premier médicament à être approuvé pour le soulagement des douleurs de la fibromyalgie aux USA.
Mais les mécanismes par lesquels les douleurs de fibromyalgie sont réduites par le Lyrica sont inconnus ???
Le médicament a été approuvé sur la base de deux essais incluant environ 1.800 personnes souffrant de la maladie.
Il était efficace à des doses de 300 ou 450 milligrammes par jour.
Les prescriptions observées en France sont inférieures ou égales à 300.
Le taux de réponse au médicament varie de 30% à 60%.
Les effets secondaires les plus fréquents étaient les étourdissements et la somnolence. La vision brouillée, le gain de poids, la bouche sèche, les mains et les pieds moites étaient aussi rapportés.
Le Lyrica peut aussi nuire aux mouvements et amener des problèmes de concentration et d'attention. Il pourrait nuire à l'aptitude à conduire. Ce médicament peut créer une dépendance. Il doit donc être arrêté graduellement.
En plus d'être analgésique et antiépileptique, l'action du Lyrica est aussi anxiolytique.

The U.S. Food and Drug Administration today approved Lyrica (pregabalin), the first drug to treat fibromyalgia, a disorder characterized by pain, fatigue and sleep problems.
Lyrica reduces pain and improves daily functions for some patients with fibromyalgia.
"Today's new approval marks an important advance, and provides a reason for optimism for the many patients who will receive pain relief with Lyrica," said Steven Galson, M.D., M.P.H., director of FDA's Center for Drug Evaluation and Research. "However, consumers should understand that some patients did not experience benefit in clinical trials. We still have more progress to make for treatment of this disorder."

Persons with fibromyalgia typically experience long-lasting or chronic pain, as well as muscle stiffness and tenderness. Fibromyalgia affects about 3 million to 6 million people in the United States each year. The disorder mostly affects women and typically develops in early-to-middle adulthood.

There is no test for the diagnosis of fibromyalgia. Doctors make a diagnosis by conducting physical examinations, evaluating symptoms, and ruling out other conditions.

Individuals with fibromyalgia have been shown to experience pain differently from other people. Studies have shown that such patients have decreased pain after taking Lyrica, but, the mechanism by which Lyrica produces such an effect is unknown.

Two double-blind, controlled clinical trials, involving about 1,800 patients, support approval for use in treating fibromyalgia with doses of 300 milligrams or 450 milligrams per day.

The most common side effects of Lyrica include mild-to-moderate dizziness and sleepiness. Blurred vision, weight gain, dry mouth, and swelling of the hands and feet also were reported in clinical trials. The side effects appeared to be dose-related. Lyrica can impair motor function and cause problems with concentration and attention. FDA advises that patients talk to their doctor or other health care professional about whether use of Lyrica may impair their ability to drive.

Lyrica already is approved for treating partial seizures, pain following the rash of shingles and pain associated with diabetes nerve damage (diabetic neuropathy).

Lyrica is manufactured by New York-based Pfizer Inc. Pfizer has agreed to perform a study of the drug in children with fibromyalgia and a study in breastfeeding women.

To see a consumer article called Living with Fibromyalgia, First Drug Approved, visit www.fda.gov/consumer/updates/fibromyalgia062107.html

MAJ 2008
Prégabaline (Lyrica °)dans le traitement de la névralgie faciale
Efficacy of pregabalin in the treatment of trigeminal neuralgia.Obermann M, Yoon MS, Sensen K, Maschke M, Diener HC, Katsarava Z.
Cephalalgia 2008 ; 28 : 174-181.
Department of Neurology, University of Duisburg-Essen, Essen, Germany. mark.obermann@uni-due.de

This prospective, open-label study aimed to evaluate the efficacy of pregabalin treatment in patients suffering from trigeminal neuralgia with and without concomitant facial pain.

Fifty-three patients with trigeminal neuralgia (14 with concomitant chronic facial pain) received pregabalin (PGB) 150-600 mg daily and were prospectively followed for 1 year.
The primary outcome was number of patients pain free or with reduction of pain intensity by > 50% and of attack frequency by > 50% after 8 weeks.
Secondary outcome was sustained pain relief after 1 year.

Thirty-nine patients (74%) improved after 8 weeks with a mean dose of 269.8 mg/day (range 150-600 mg/day) PGB: 13 (25%) experienced complete pain relief and 26 (49%) reported pain reduction > 50%, whereas 14 (26%) did not improve. Patients without concomitant facial pain showed better response rates (32 of 39, 82%) compared with patients with concomitant chronic facial pain (7 of 14, 50%, P = 0.020).
Concomitant chronic facial pain appears to be a clinical predictor of poor treatment outcome.
PGB appears to be effective in the treatment of trigeminal neuralgia.

PMID: 18039340 [PubMed - indexed for MEDLINE]
.
Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente