Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente
Oseltamivir (Tamiflu °) dans la grippe

Rev Prescrire 2007 ; 27 (284) : 435. [Lire]

NB NB : cette prise de position a été écrite dans la cadre de la grippe saisonnière et donc avant l'apparition de la grippe A(H1N1). En juillet 2009, quelques cas de résistance ont été décrits mais le Tamiflu est proposé en traitement par les organismes officiels comme l'HAS, la FAD, l'OMS ou le CDC d'Atlanta.

En pratique : ne pas compter sur l'oseltamivir en cas de grippe

Les observations de troubles neuropsychiatriques graves et parfois mortels liés à l'oseltamivir sont de plus en plus nombreuses, en particulier chez les enfants et les adolescents : comportements suicidaires, hallucinations, convulsions, délire, troubles extrapyramidaux, etc.

En pratique, après l'amantadine, l'oseltamivir est donc un antiviral à considérer comme ayant aussi des effets psychotropes. Étant donné son efficacité clinique antigrippale modeste, en particulier en l'absence de preuves d'une réduction des complications grippales, et l'apparition de résistances virales, sa balance bénéfices-risques en tant qu'antigrippal est de plus en plus incertaine.

Posologie chez l'adulte et l'enfant de plus de 40 kg [Lire]

.
Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente