Accueil
Recherche
Nouveautés
Email webmaster
Sommaire général
Page précédente
MODURETIC
comprimé sécable

Composition pour un comprimé sécable.
Chlorhydrate dihydrate d'amiloride ..... 5,680 mg (diurétiques épargneurs de potassium)
Hydrochlorothiazide .... 50,000 mg (diurétique thiazidique avec risque de déplétion potassique)

Indications thérapeutiques
  • Œdèmes d'origine cardiaque.
  • Hypertension artérielle en cas d'échec thérapeutique d'une monothérapie par 12,5 mg d'hydrochlorothiazide. (cf infra PATHWAY-3)
  • Ascite et œdèmes des cirrhotiques.
Posologie et mode d'administration
    Réservé à l'adulte
  • Hypertension artérielle: la posologie habituelle est de 1/2 comprimé par jour. (cf infra PATHWAY-3)

  • Oedèmes cardiaques: le traitement doit être débuté à la posologie de de 1 ou 2 comprimés par jour.
    Cette posologie peut être augmentée mais ne doit pas dépasser 4 comprimés par jour. La posologie optimale est déterminée en fonction de la réponse diurétique et du taux de potassium sérique. Une fois la diurèse déclenchée, on peut tenter de réduire la posologie en vue d'un traitement d'entretien et administrer le médicament sur un mode discontinu.

  • Ascite des cirrhotiques : le traitement doit être débuté par de petites doses: 1/2 à 1 comprimé par jour. La posologie peut être augmentée progressivement jusqu'au déclenchement d'une diurèse efficace. La posologie de MODURETIC, comprimé sécable ne doit pas dépasser 2 comprimés par jour. La posologie du traitement d'entretien peut être plus faible que celle nécessaire au déclenchement de la diurèse. On peut donc tenter une réduction des doses quotidiennes lorsque le poids du malade s'est stabilisé.
    Une progression graduelle de la perte de poids est particulièrement souhaitable chez les cirrhotiques afin de diminuer le risque d'effets secondaires induits par le traitement diurétique.
Contre-indications
    Ce médicament NE DOIT JAMAIS ETRE UTILISE dans les cas suivants: ·
  • Hyperkaliémie: la spécialité ne doit pas être utilisée lorsque le taux de potassium sérique est élevé (supérieure à 5,5 mmol/litre).
  • Encéphalopathie hépatique.
  • Insuffisance rénale aiguë ou chronique.
  • Hypersensibilité à l'amiloride, à l'hydrochlorothiazide ou aux sulfamides.
  • Association au potassium (sels), aux diurétiques hyperkaliémiants sauf s'il existe une hypokaliémie

  • Ce médicament est généralement déconseillé en cas de grossesse et d'allaitement , en association avec le lithium, les IEC, les inhibiteurs de l'angiotensine II (sauf s'il existe une hypokaliémie), la ciclosporine, le tacrolimus, les médicaments non antiarythmiques donnant des torsades de pointes
RCP complète sur DFM

=============================================

Effect of amiloride, or amiloride plus hydrochlorothiazide, versus hydrochlorothiazide on glucose tolerance and blood pressure (PATHWAY-3): a parallel-group, double-blind randomised phase 4 trial http://www.thelancet.com/pdfs/journals/landia/PIIS2213-8587(15)00377-0.pdf

Chez l’hypertendu obèse,
les atouts d’une combinaison de diurétiques à faible dose

MODURETIC comprimé, sécable 5 mg + 50 mg amiloride, hydrochlorothiazide
Chez des patients hypertendus obèses avec indication d’un traitement par diurétique, l’association d’amiloride et d’hydrochlorothiazide (HCTZ) à demi-dose réduit efficacement la pression artérielle sans entraîner les effets délétères métaboliques observés avec chacun des traitements à dose pleine. Tels sont les résultats de l’étude PATHWAY 3, qui a randomisé 399 hypertendus obèses traités par amiloride 10 à 20 mg, HCTZ 25 à 50 mg, et association d’amiloride 5 à 10 mg et HCTZ 12,5 à 25 mg. « Les effets négatifs de l’amiloride sur la kaliémie sont contrebalancés par l’HCTZ, et inversement, l’impact délétère de l’HCTZ sur le métabolisme glucidique est neutralisé par l’amiloride »
Esculape : A noter la contre-indication Insuffisance rénale aiguë ou chronique.

Summary
Background Potassium depletion by thiazide diuretics is associated with a rise in blood glucose. We assessed whether addition or substitution of a potassium-sparing diuretic, amiloride, to treatment with a thiazide can prevent glucose intolerance and improve blood pressure control.

Methods
We did a parallel-group, randomised, double-blind trial in 11 secondary and two primary care sites in the UK. Eligible patients were aged 18–80 years; had clinic systolic blood pressure of 140 mm Hg or higher and home systolic blood pressure of 130 mmHg or higher on permitted background drugs of angiotensin-converting enzyme inhibitors, angiotensin-receptor blockers, ß blockers, calcium-channel blockers, or direct renin inhibitors (previously untreated patients were also eligible in specific circumstances); and had at least one component of the metabolic syndrome in addition to hypertension. Patients with known diabetes were excluded. Patients were randomly assigned (1:1:1) to 24 weeks of daily oral treatment with starting doses of 10 mg amiloride, 25 mg hydrochlorothiazide, or 5 mg amiloride plus 12·5 mg hydrochlorothiazide; all doses were doubled after 12 weeks. Random assignment was done via a central computer system. Both participants and investigators were masked to assignment. Our hierarchical primary endpoints, assessed on a modifi ed intention-to-treat basis at 12 and 24 weeks, were the diff erences from baseline in blood glucose measured 2 h after a 75 g oral glucose tolerance test (OGTT), compared first between the hydrochlorothiazide and amiloride groups, and then between the hydrochlorothiazide and combination groups. A key secondary endpoint was change in home systolic blood pressure at 12 and 24 weeks. This trial is registered with ClinicalTrials.gov, number

Findings
Between Nov 18, 2009, and Dec 15, 2014, 145 patients were randomly assigned to amiloride, 146 to hydrochlorothiazide, and 150 to the combination group. 132 participants in the amiloride group, 134 in the hydrochlorothiazide group, and 133 in the combination group were included in the modifi ed intention-to-treat analysis. 2 h glucose concentrations after OGTT, averaged at 12 and 24 weeks, were significantly lower in the amiloride group than in the hydrochlorothiazide group (mean difference –0·55 mmol/L [95% CI –0·96 to –0·14]; p=0·0093) and in the combination group than in the hydrochlorothiazide group (–0·42 mmol/L [–0·84 to –0·004]; p=0·048). The mean reduction in home systolic blood pressure during 24 weeks did not differ signifi cantly between the amiloride and hydrochlorothiazide groups, but the fall in blood pressure in the combination group was signifi cantly greater than that in the hydrochlorothiazide group (p=0·0068). Hyperkalaemia was reported in seven (4·8%) patients in the amiloride group and three (2·3%) patients in the combination group; the highest recorded potassium concentration was 5·8 mmol/L in a patient in the amiloride group. 13 serious adverse events occurred but the frequency did not differ significantly between groups.

Interpretation
The combination of amiloride with hydrochlorothiazide, at doses equipotent on blood pressure, prevents glucose intolerance and improves control of blood pressure compared with montherapy with either drug. These findings, together with previous data about morbidity and mortality for the combination, support first-line use of amiloride plus hydrochlorothiazide in hypertensive patients who need treatment with a diuretic

Funding British Heart Foundation and National Institute for Health Research.
.
Accueil
Recherche
Nouveautés
Email webmaster
Sommaire général
Page précédente