Accueil
Recherche
Nouveautés
Email webmaster
Sommaire général
Page précédente

La liste des médicaments dont l'utilité n'a pu être démontrée par les experts

Cardiologie

En cardiologie, les experts de l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssps) ont analysé les dossiers de 691 médicaments. Le niveau de " service médical rendu " a été jugé " important " pour 443 d'entre eux, " modéré " pour 53, " faible " pour 10, et n'a pas pu être attribué pour 185.

Dans les troubles de l'insuffisance coronarienne :

Ø Angitrine (3,5 mg, gélule).

Dans les adjuvants du régime diététique chez les patients atteints d'hyperlipoprotéinémie et ne justifiant pas d'un traitement hypolipidémiant :

Ø Toco 500 (capsule) ; Tocofilan (capsules molles) ; Tocolion (capsule à 500 mg) ; Tocophan (gélule à 500 mg) .

Dans les traitements d'appoint à un régime diététique chez les patients atteints d'hyperlipoprotéinémie et pour lesquels un traitement hypolipidémiant n'est pas justifié :

Ø Vitamine E acétate cox (capsule à 500 mg) ; Vitamine E GNR (capsule à 500 mg) ; Vitamine E Jumer 500 mg (capsule) .

Dans les médicaments proposés dans le traitement de l'hypotension orthostatique :

Ø Dihydroergotamine-Sandoz (3 mg/ml, solution buvable) ; Dihydroergotamine-Sandoz (3 mg, comprimé) ; Effortil comprimé ; Effortil gouttes ; Effortil INJ ; Hept-A-Myl (0,305 g/ml, solution buvable) ; Hept-A-Myl 187,8 mg (comprimé) ; Praxinor (comprimé pelliculé) ; Yohimbine Houdé.

Dans l'impuissance masculine, particulièrement chez les diabétiques :

Ø la Yohimbine Houdé.

Dans les médicaments proposés comme traitement adjuvant de la maladie coronarienne :

Ø Cléridium 150 (comprimé quadrisécable) ; Protangix (capsule).

Dans certaines formes de prévention des accidents thromboemboliques systémiques :

Ø Coronarine (comprimé enrobé) ; Diphar Gé (75 mg, comprimé enrobé) ; Perkod Gé, (comprimé enrobé à 75 mg) ; Persantine 75 mg (comprimé enrobé) ; Protangix (capsule).

Dans le traitement symptomatique des extrasystoles dites bénignes :

Ø Bradyl 350 (comprimé enrobé) et dans l'éréthisme cardiaque de l'adulte : Palpipax (comprimé).

Dans différentes formes du traitement symptomatique de la claudication intermittente des artériopathies chroniques :

Ø Buflomédil Merck 150 mg ; Buflomedil Merck 300 mg ; Cyclergine 400 mg Gé (gélule) ; Cyclospasmol (gélule à 400 mg) ; Di-Actane 300 mg (gélule comprenant des microgranules) ; Fonzylane 150 mg (comprimé pelliculé) ; Fonzylane 300 mg (comprimé pelliculé) ; Fonzylane 50 mg /5 ml (solution injectable, ampoule de 5 ml) ; Gevatran (gélule contenant des miocrogranules à libération progressive) ; Ginkogink (solution buvable, flacon pressurisé de 90 ml) ; Hatial Gé LP 400 mg (comprimé à libération prolongée) ; Loftyl (comprimé pelliculé à 150 mg) ; Naftidrofuryl Merck 100 mg et 300 mg, gélules) ; Naftilux 300 mg (gélule contenant des microgranules à libération progressive) ; Nicergoline RPG 10 mg (comprimé) ; Nicergoline RPG 5 mg (comprimé) ; Novodil (gélule à 400 mg) ; Pentoflux Gé LP 400 mg (comprimé enrobé à libération prolongée) ; Pentoxifylline Merck LP (400 mg, comprimé à libération prolongée) ; Praxilène (comprimé pelliculé à 300 mg) ; Praxilène (gélule à 100 mg) ; Sermion 5 mg (poudre et solvant pour solution pour perfusion) ; Sermion (gélule à 10 mg) ; Sermion (gélule à 5 mg) ; Sermion (lyophilisat oral 10 mg) ; Sermion (lyophilisat oral à 5 mg) ; Stratène (gélule) ; Tanakan (comprimé enrobé à 40 mg) ; Tanakan (solution buvable à 40 mg/ml, flacon) ; Torental (100 mg/5 ml, solution injectable pour perfusion IV, ampoule) ; Torental LP 400 mg (comprimé enrobé à libération prolongée) ; Tramisal (solution buvable, flacon) ; Trivastal (injectable 3 mg/1 ml, ampoule de 1 ml) ; Vadilex (injectable, solution à 5 mg /3 ml, ampoule-bouteille) ; Vadilex (comprimé enrobé à 30 mg) ; Vascunormyl (comprimé enrobé) ; Vasocet (gélule).

Dans les médicaments utilisés ou proposés dans les suites d'accidents vasculaires cérébraux ischémiques :

Ø Gabacet (1 g/5 ml, solution injectable, ampoule) ; Iskedyl (solution injectable, ampoule) ; Nootropyl (1,3 g/6 ml, solution buvable, ampoule) ; Nootropyl 30 g/ 100 ml (solution buvable, flacon) ; Nootropyl (comprimé pelliculé) ; Nootropyl (gélule) ; Nootropyl (solution injectable, ampoule de 5 ml) ; Piracetam GNR 30 % (solution buvable, flacon) .

Dans les traitements d'appoint à visée symptomatique du déficit pathologique cognitif et neurosensoriel chronique du sujet âgé :

Ø Axonyl (solution buvable, flacon) ; Capergyl (4,5 mg, capsule) ; Carlytène (comprimé enrobé) ; Cervilane (comprimé enrobé) ; Cervoxan (gélule à 60 mg) ; Dihydroergotoxinre RPG (1 mg/ml, flacon) ; Duxil (comprimé enrobé) ; Ergodose (4,5 mg, capsule molle) ; Gabacet (400 mg, gélule) ; Gabacet (solution buvable, ampoule) ; Geram (solution buvable à 30 g/100 ml, flacon) ; Hydergine (1 mg/ml, solution buvable) ; Hydergine (4,5 mg, dose quotidienne unique, comprimé sécable) ; Iskedyl Fort (comprimé) ; Iskedyl (comprimé) ; Iskedyl (solution buvable, flacon) .

Dans la prévention des accidents thromboemboliques chez les enfants porteurs de prothèses valvulaires mécaniques :

Ø Persantine (35 mg, comprimé enrobé).

Dans le pouls lent permanent par bloc auriculoventriculaire complet (en cas d'impossibilité ou de refus par le patient d'appareillage par stimulateur intracorporel) :

Ø Alupent.

Dans la prévention des récidives des tachycardies ventriculaires menaçant le pronostic vital :

Ø Longacor (165 mg, gélule) et dans les troubles de l'éréthisme cardiaque de l'adulte (coeur sain) : Palpipax (comprimé).

Dans le traitement symptomatique des extrasystoles dites bénignes :

Ø le Bradyl 300 (comprimé enrobé).

Dans le traitement symptomatique ou d'appoint de différentes formes de la claudication intermittente des artériopathies chroniques oblitérantes des artériopathies chroniques oblitérantes des membres inférieurs :

Ø Buflomedil Merck (150 mg) ; Buflomedil Merck (300 mg) ; Cyclergine (400 mg Gé, gélule) ; Cyclospasmol (gélule à 400 mg) ; Di-Actane (300 mg, gélule comprenant des microgranules) ; Fonzylane (150 mg, comprimé pelliculé) ; Fonzylane (300 mg, comprimé pelliculé) ; Fonzylane (50 mg/ml. solution injectable, ampoule) ; Gevatran (gélule contenant des microgranules à libération progressive) ; Ginkogink (solution buvable, flacon) ; Hatial Gé LP (400 mg, comprimé à libération prolongée) ; Loftyl (comprimé pelliculé à 150 mg) ; Naftidrofuryl Merck (100 mg, gélule) ; Naftidrofuryl Merck (300 mg, gélule) ; Naftilux (300 mg, gélules contenant des microgranules à libération progressive) ; Nicergoline RP+G (10 mg, comprimé) ; Nicergoline RPG (5 mg, comprimé) ; Novodil (gélule à 400 mg) ; Pentoflux Gé LP (400 mg, comprimé enrobé à libération prolongée) ; Pentoxyfylline Merck LP (400 mg, comprimé à libération prolongée) ; Praxilène (comprimé pelliculé à 300 mg) ; Praxilène (gélule à 100 mg) ; Sermion (5 mg, poudre et solvant pour solution pour perfusion) ; Sermion (gélule à 10 mg) ; Sermion (gélule à 5 mg) ; Sermion (lyophilisat oral à 10 mg) ; Sermion (lyophilisat oral à 5 mg) ; Stratene (gélule) ; Tanakan (comprimé enrobé à 40 mg) ; Tanakan (solution buvable à 40 mg/ml, flacon) ; Torental (100 mg/5 ml, solution injectable pour perfusion IV, ampoule de 5 ml) ; Torental LP 400 mg (comprimé enrobé à libération prolongée) ; Tramisal (solution buvable, flacon) ; Trivastal (injectable 3 mg/1 ml, ampoule) ; Vadilex (injectable à 5 mg/ml, ampoule-bouteille) ; Vadilax (comprimé enrobé à 30 mg) ; Vascunormyl (comprimé enrobé) ; Vasocet (gélule).

Dans les traitements proposés ou utilisés dans les suites d'accidents vasculaires cérébraux ischémiques :

Ø Gabacet (1g/5ml, solution injectable, en ampoule) ; Iskedyl (solution injectable, ampoule) ; Nootropyl (1,3 g/6 ml, solution buvable, ampoule) ; Nootropyl (30 g/100 ml, solution buvable, en flacon) ; Nootropyl (comprimé pelliculé) ; Nootropyl (gélule) ; Nootropyl (solution injectable, ampoule) ; Piracetam GNR (30 %, solution buvable, flacon).

Dans les traitements d'appoint à visée symptomatique du déficit pathologique chronique du sujet âgé :

Ø Axonyl (solution buvable, flacon) ; Capergyl (4,5 mg, capsule) ; Carlytène (comprimé enrobé) ; Cervilane (comprimé enrobé) ; Cervoxan (gélule à 60 mg) ; Dihydroergotoxine RPG (1 mg/ml flacon) ; Duxil (comprimé enrobé) ; Ergodose (4,5 mg, capsules molles) ; Gabacet (400 mg, gélule) ; Gabacet (solution buvable, ampoule) ; Geram (solution buvable à 30 g/100 ml) ; Hydergine (1 mg/ml, solution buvable de 50 ml) ; Hydergine (4,5 mg, dose quotidienne unique, comprimé sécable) ; Iskedyl Fort (comprimé) ; Iskedyl (comprimé) ; Iskedyl (solution buvable, flacon) ; Iskedyl (solution buvable, flacon) ; Lucidril (350 mg, comprimé pelliculé) ; Nootropyl (1,3 g/6 ml, solution buvable, ampoule) ; Nootropyl (30 g/100 ml, solution buvable, flacon) ; Nootropyl (comprimé pelliculé) ; Nootropyl (gélule) ; Optamine Gé (solution buvable, en gouttes à 1 mg/ml, flacon) ; Oxadilène (gélule à 100 mg) ; Oxyphar (solution buvable) Perenan (gélule) ; Piracetam GNR (30 %, solution buvable, flacon) ; Rheobral (gélule) ; Rutovincine (comprimé enrobé) ; Sureptil (comprimé) ; Sureptil (solution buvable, flacon de 100 ml) ; Vasobral (comprimé sécable) ; Vasobral (solution buvable, flacon) ; Vinca 30 (comprimé pelliculé) ; Vinca 30 Retard (gélule) ; Vincafor (gélule à libération prolongée à 30 mg) ; Vincarutine (gélule) ; Zenium (dose quotidienne unique, gélule à 4,5 mg) .

Dans le traitement d'appoint des baisses d'acuité et troubles du champ visuel présumés d'origine vasculaire :

Ø Cervoxan (gélule à 60 mg) ; Dihydroergotoxine RPG (1 mg/ml, flacon) ; Duxil (comprimé enrobé) ; Endotelon (50 mg, comprimé) ; Hydergine 1 mg/ml, solution buvable de 50 ml) ; Iskedyl Fort (comprimé) ; Iskedyl (comprimé) ; Iskedyl (solution buvable, flacon) ; Iskedyl (solution buvable, flacon de 70 ml) ; Iskedyl (solution injectable, ampoule) ; Ophtadil (solution buvable, ampoule) ; Oxyphar (solution buvable) ; Rutivincine (comprimé enrobé) ; Sermion (gélule à 5 mg) ; Vinca 30 Retard (gélule) ; Optamine Gé (solution buvable en gouttes à 1 mg/ml, flacon de 50 ml) .

Dans le syndrome subjectif consécutif aux traumatisme crâniens :

Ø Vinca 30 Retard (gélule).

Dans l'amélioration symptomatique des vertiges :

Ø Axonyl (solution buvable, flacon) ; Gabacet 400 mg (gélule) ; Gabacet (solution buvable, ampoule) ; Geram (solution buvable à 30 g/100 ml, flacon) ; Nootropyl (1,3 g/6 ml, solution buvable, ampoule) ; Nootropyl 30 g/100 ml, solution buvable, flacon) ; Nootropyl (comprimé pelliculé) ; Nootropyl (gélule) ; Piracetam GNR (30 %, solution buvable) ; Duxil (comprimé enrobé).

Dans les traitements de fond de la migraine :

Ø Dihydroergotamine Sandoz (3 mg/ml solution buvable) ; Dihydroergotamine Sandoz 3 mg (comprimé) ; Seglor (3 mg/ml, Gé, solution buvable, flacon) ; Seglor (5 mg, gélule) ; Seglor Lyoc (5 mg, lyophilisat oral) ; Tamik Gé (3 mg, gélule).

Dans les médicaments proposés dans les saignements par fragilité capillaire ou les ménorragies sans cause organique décelable :

Ø Dicynone (350 mg, comprimé) ; Dicynone (solution injectable à 350 mg/3 ml) ; Fragiprel ; Nigrantyl (comprimé enrobé) ; Dicynone (350 mg, comprimé) ; Dicynone (solution injectable, 3 350 mg/3 ml).

Dans les traitements du lymphooedème après traitement anticancéreux :

Ø Endotelon (150 mg, comprimé) ; Endotelon (50 mg, comprimé).

Dans le traitement symptomatique des douleurs au cours des poussées hémorroïdaires :

Ø Cirkan à la prednacinolone (suppositoire).

Dans les améliorations des symptômes en rapport avec l'insuffisance veineuse des membres inférieurs :

Ø Adenyl (60 mg, comprimé) ; Ampecyclal (300 mg, gélule) ; Campel (gélule) ; Cemaflavone (solution buvable) ; Cirkan (comprimé) ; Climaxol (solution buvable) ; Creme Rap (tube de 105 g) ; Cyclo 3 crème ; Cyclo 3 Fort (gélule) ; Cyclo 3 Fort (solution) ; Cyclorel (gélule) ; Daflon (375 mg, comprimé enrobé) ; Daflon (500 mg, comprimé enrobé) ; Diamoril (300 mg, gélule) ; Dicynone (500 mg, comprimé) ; Difrarel 100 (comprimé) ; Dihydroergotamine Sandoz (3 mg/ml, solution buvable) ; Dio (300 mg, comprimé) ; Diosmil Gé (150 mg, comprimé) ; Diosmil Gé (300 mg) ; Diosmine Merck (600 mg, comprimé) ; Diosmine RPG (300 mg, comprimé) ; Diosmine-Ratiopharm (300 mg, comprimé) ; Diovenor (300 mg, comprimé) ; Diovenor (600 mg, comprimé) ; Diovenor (600 mg, poudre pour suspension buvable, sachet dose) ; Doxium ; Endium (300 mg Gé, comprimé) ; Endium (300 mg Gé, poudre pour solution buvable, sachet) ; Endotelon (150 mg, comprimé) ; Endotelon (50 mg, comprimé) ; Esberiven Fort (comprimé) ; Esberiven fort (solution buvable) ; Escinogel Gel ; Etioven (30 mg) ; Flavan (60 mg comprimé) ; Flebosmil (600 mg, comprimé) ; Flebosmil Gé (300 mg comprimé) ; Flebosmil Gé (300 mg poudre pour suspension buvable, sachet) ; Ginkor Fort (gélule) ; Ginkor Fort (poudre pour solution buvable) ; Hamamélis composé Boiron (granules) ; Hirucrème (crème) ; Histo-fluine P (solution buvable) ; Ikaran Gé (3 mg/ml, solution buvable) ; Ikaran LP (5 mg comprimé) ; Intercyton gélule ; Madécassol (10 mg, comprimé) ; Mediveine (comprimé) ; Opo-Veinogène ; Phlébogel (gel pour application) ; Relvene 1 000 (poudre pour solution buvable) ; Relvene (gel) ; Reparil (gel) ; Rheoflux (3 500 mg, poudre pour solution buvable, sachet) ; Rheoflux (3 500 mg/ml, solution buvable à diluer, ampoule) ; Troxerutine Merck (3,5 g, poudre en sachet) ; Vascocitrol (solution buvable) ; Veinamitol (3 500 mg (poudre orale) ; Veinamitol (3 500 mg/7 ml, solution buvable) ; Veineva (600 mg, comprimé) ; Veinobiase (comprimé) ; Veinostase (solution buvable) ; Veinotonyl 75 (gélule) ; Veliten (comprimé) ; Venirene (600 mg, comprimé, boîte de 30) ; Vivène (comprimé) ; Hirucrème (crème).

Rhumatologie

Dans cette spécialité, 184 médicaments ont été étudiés par les experts. Parmi eux, 57 fournissent, selon eux, un service médical rendu " important ", 37 un service médical rendu " modéré " et 65 un service médical rendu " faible ". Pour 35 spécialités, le calcul de ce service n'a pu être fait.

Dans le traitement local d'appoint des douleurs d'origine musculaire et tendino-ligamentaire :

Ø Algesal Baume (crème, tube 40 g) ; Algesal Suractivé (crème, tube 40 g) ; Antiphlogistine nos 1, 3, 3 (pâte pour application locale) ; Baume Aroma (crème) ; Disalgyl (crème) ; Dolal (solution pour application cutanée , 30 g ou 50 g de solution en flacon) ; Inongan (crème, tube de 55 g) ; Reflex Spray 10 % (solution pour application locale, flacon pressurisé de 40 ml) ; Neuriplège (crème).

Dans le traitement d'appoint des dorsalgies essentielles :

Ø Myoviton (30 mg) ; Atepadene (gélule) ; Uteplex (solution buvable, ampoules).

Dans le traitement d'appoint des contractures musculaires douloureuses (en pathologie rachidienne aiguë) :

Ø Miorel (solution injectable IM à 4 mg/3 ml, Gé ampoules de 3 ml) ; Thiocolchicoside Byla (4 mg/3 ml, solution injectable IM) ; Thiocolchicoside Novalis (4 mg/3 ml, solution injectable IM) ; Coltramyl (solution injectable IM, ampoules de 3 ml).

Dans le traitement local d'appoint des tendinites et des entorses bénignes :

Ø Cortisal (crème) ; Dextrarine Phenylbutazone (pommade) ; Srilane (crème à 5 %).

Dans le traitement d'appoint des oedèmes post-traumatiques ou postopératoires :

Ø Alphachymotrypsine Choay (comprimé) ; Alphachymotrypsine Choay (pommade, tube 30 g) ; Alphacutanée (poudre et solvant pour émulsion pour application cutanée) ; Alphintern (comprimé pelliculé) ; Extranase 900 nK (comprimé enrobé gastrorésistant) ; Ribatran (comprimé enrobé).

Dans le traitement d'appoint des douleurs arthrosiques :

Ø Jonctum (300 mg, gélule) ; Specyton (cartilage parathyroïde, suppositoire).

Dans les médicaments utilisés comme modificateur de terrain, en particulier au cours d'affections rhumatismales inflammatoires :

Ø Dissolvurol (solution buvable à 0,35 %, flacon) ; Granions de sélénium (solution buvable, ampoule) .

Dans le traitement curatif des ostéoporoses vertébrales avec tassement :

Ø Architex (comprimé effervescent) ; Rumafluor (33,5 mg, comprimé gastrorésistant) ; Fluocalcic (100 mg) ; Ostéofluor (35 mg, comprimé gastrorésistant).

Psychiatrie

Dans cette spécialité, 183 médicaments ont été étudiés. Parmi eux 115 ont été jugés comme correspondant à un service médical rendu " important ", 15 un service médical rendu " modéré " et 13 un service médical rendu " faible ". Enfin, pour 39 médicament aucun service médical rendu n'a pu être attribué.

Dans les médicaments utilisés dans l'anxiété et ses manifestations somatiques :

Ø Covatine (comprimé).

Dans les manifestations somatiques de l'anxiété telles que dystonies neurovégétatives, notamment à expression cardiovasculaire :

Ø Stresam (gélule) .

Dans les médicaments utilisés comme modificateurs du terrain, en particulier au cours d'états de dystonie neurovégétatives :

Ø Granions de magnésium (3,83 mg/3 ml, solution buvable, ampoule) ou au cours de manifestations psychiques ou psychosomatiques mineures de l'enfant de plus de 6 ans et de l'adulte : Lithium Oligosol (solution buvable, ampoule) ; Magnésium Oligosol (solution buvable, ampoule).

Au chapitre du traitement de l'insomnie occasionnelle de l'enfant :

Ø Nopron enfant (15 mg/5 ml sirop, flacon) et de l'insomnie : Butobarbital Dipharma (300 mg suppositoire).

Dans les médicaments utilisés dans le traitement d'urgence des états d'agitation :

Ø Calcibronat (0,134 g/ml, solution injectable IV, ampoule) et dans ceux utilisés dans les troubles légers du sommeil, irritabilité, nervosité : Calcibronat (comprimé effervescent 3 g) ; Calcibronat (sirop 13,3 %, flacon) ; Galirène (solution buvable, ampoule).

Dans différentes présentations réunissant différents produits de phytothérapie associés ou non à du phénobarbital :

Ø Antinerveux Lesourd (solution buvable) ; Biocarde (solution buvable, flacon) ; Crataegol (solution buvable, flacon de 90 ml) ; Euphytose (comprimé enrobé) ; Euphytose (solution buvable, flacon) ; Passiflorine (solution buvable, flacon) ; Spasmine (comprimé et suppositoire enfant) ; Sympathyl (comprimé pelliculé) ; Sympavagol (comprimé enrobé et solution buvable) ; Tranquital (comprimé) ; Vagostabyl (comprimé enrobé) ; Anxoral (comprimé pelliculé) ; Cardiocalm (comprimé enrobé) ; Natisedine (comprimé pelliculé) ; Sedatonyl (solution buvable) ; Spasmidenal Jolly (comprimé et suppositoire adulte) ; Sympaneurol (comprimé et solution buvable) ; Vericardine (comprimé enrobé) ; Anxoral (comprimé pelliculé) ; Cardiocalm (comprimé enrobé) ; Natisedine (comprimé pelliculé) ; Sedatonyl (solution buvable) ; Spasmidenal Jolly (comprimé enrobé et suppositoire adulte) ; Spasmosedine (comprimé pelliculé) ; Vericardine (comprimé enrobé) ; Neurocalcium (comprimé enrobé).

Métabolisme, nutrition

Dans ce domaine, 119 médicaments ont été étudiés. Parmi eux, 85 correspondent à un service médical rendu " important ", 6 à un service " modéré ", 1 à un service " faible " (Médiator, " adjuvant du régime dans le diabète avec surcharge pondérale ") . D'autre part, 37 médicaments ne correspondent à aucun service médical rendu.

Dans le traitement d'urgence de la tétanie hypocalcémique :

Ø Gluconate de calcium Lavoisier (solution injectable IV à 10 %, ampoule).

Dans les carences magnésiennes avérées isolées ou associées :

Ø Efimag (poudre pour solution buvable) ; Ionimag (1 g, comprimé effervescent) ; MAG 3 (100 mg comprimé) ; MAG 3 (133 mg/1O ml, solution buvable, ampoule autocassable) ; MAG 3 (184 mg, poudre pour solution buvable) ; Magne-B6 (poudre pour solution buvable, ampoule et comprimé enrobé) ; Magnésium Monal (3,3 % solution buvable) ; Magnogène (1,5 % solution buvable) ; Mégamag (gélule 45 mg) ; Oromag (130 mg comprimé à sucer) ; Pidolate de magnésium RPG (1,5 g/10 ml, solution buvable ampoule) ; Pidolate de magnésium RPG (1 g/10 ml, solution injectable , ampoule) ; Pidolate de magnésium RPG (3,35 g, poudre pour solution buvable, sachet) ; Pidolate de magnésium-Ratiopharm (1,5 g ampoule, solution buvable, ampoule autocassable) ; Pidolate de magnésium-Ratiopharm, poudre pour solution buvable à 1,5 g/10 ml, sachet) ; Solumag (solution buvable) ; Spasmag (comprimé pour solution buvable, solution buvable, ampoule autocassable) ; Top-Mag (poudre pour solution buvable, sachet) ; Uvimag B6 (solution buvable, ampoule).

Dans le traitement des manifestations fonctionnelles des crises d'anxiété avec hyperventilation (tétanie constitutionnelle également dite spasmophilie) et dans le traitement des états dits de spasmophilie :

Ø Solumag (solution buvable) ; Spasmag (solution buvable, ampoule autocassable).

Dans différentes indications d'ordre métabolique :

Ø Phosphoneuros (solution buvable) ; Oligosol (Zinc-nickel-Cobalt solution buvable, ampoule de 3 ml) ; Fenugrene (173,5 mg/5 ml, solution buvable).

.
Accueil
Recherche
Nouveautés
Email webmaster
Sommaire général
Page précédente