Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente
LES INHIBITEURS DE L'ENZYME DE CONVERSION - IEC



Ils baissent la concentration plasmatique de l'angiotensine II et de l'aldostérone et augmente celle de la bradykinyne.

INDICATIONS.
---- HTA
---- Insuffisance cardiaque.
---- Post IDM
---- Néphropathie diabétique
---- Insuffisance rénale debutante pour certaines molécules ( cf infra )
NB NB : Echec des IEC
HTA et Insuffisance cardiaque chez les patients de race noire

CONTRE-INDICATIONS
---- Grossesse et allaitement.
---- Hyperkaliémie - Association avec un diurétique épargneur de potassium.
---- Trt par Lithium
---- Sténose de l'artère rénale.
---- Oedème angioneurotique héréditaire.

EFFETS INDESIRABLES
---- Toux +++
---- Aggravation ou apparition de phénomènes allergiques ( rhinite, conjonctivite, asthme (?), réaction aux piqures de moustique.
---- Prurit +++ entre 1er et 4ème mois en général mais peut apparaitre aprés des années de trt.
---- Rashs cutanés polymorphes +++ ( lésions urticariennes, maculeuses, maculo-papuleuses ) de topographie au dessus de la ceinture.
---- Lésions lichénoïdes et pemphigus tardivement.
---- Neutropénie, agranulocytose.
---- Hypoglyémie sur DNID

PRECAUTION
---- Vérifier créatininémie et kaliémie.
---- Absence de déshydratation, d'insufiance cardiaque décompensée

AINS : Attention aux associations médicamenteuses dangereuses (Bulletin de Pharmacovigilance de Toulouse [Lire])
Les AINS antagonisent les effets des IEC (ou des diurétiques) chez l¹hypertendu ou l¹insuffisant cardiaque (BIP, 2004, 10, 5). L¹OMS a rappelé que l¹association AINS + diurétiques multiplie par 2 le risque d¹hospitalisation pour insuffisance cardiaque (par rapport aux diurétiques seuls).
Les IEC, AINS ou diurétiques sont responsables de plus de 50 % des insuffisances rénales d¹origine médicamenteuse en Australie. Dans cette liste, on doit aussi inclure les coxibs et les sartans. Les facteurs favorisants de cet effet indésirable correspondent à l¹âge, la présence de diarrhée ou déshydratation.

MAJ 01/2001
- IEC et atherosclerose (Journal of the American College of Cardiology 2001 ; 37 : 1-8, O'Keefe)

Cette mise au point rappelle les effets cardioprotecteurs des IEC même en l'absence d'HTA ou de dysfonction ventriculaire gauche qui sont les 2 indications habituelles de cette therapeutique.
Les IEC améliorent la fonction endothéliale et diminuent l'hypertrophie ventriculaire gauche et artérielle de manière plus efficace que les autres antihypertenseurs. Ils ameliorent la circulation collatérale et le pronostic en cas de revascularisation coronaire par angioplastie ou pontage.

L'insulino-résistance, présente en cas de diabete de type 2 et souvent en cas d'HTA ou de coronaropathie, rend plus sensible les vaisseaux aux effets tropiques de l'angiotensine II et de l'aldosterone. Ceci peut en partie expliquer l'amélioration du pronostic note sous IEC en cas d'atherosclérose ou de diabète.
Deux larges essais randomisés ont également montré une diminution de l'incidence de l'apparition du diabète de type 2. Ces donnees suggèrent que la plupart des patients à risque pourraient bénéficier des IEC sauf contre-indication ou pression artérielle systolique < 100 mmHg en particulier en cas d'insulino-resistance.

MAJ : NEPHROPROTECTION (Jim Online-04/2002)
Jafar TH et coll. : "Angiotensin-converting enzyme inhibitors and progression of nondiabetic renal disease. A meta-analysis of patient-level data." Ann Int Med 2001 ; 135 : 73-87.
Les traitements antihypertenseurs qui incluent des IEC sont indéniablement plus efficaces que les autres pour ralentir la progression progression des néphropathies non diabétiques
L’effet bénéfique de ces médicaments passe des mécanismes d’action qui s’ajoutent à la baisse des chiffres tensionnels. De ce fait, ils semblent trouver une indication privilégiée dans le traitement de l’HTA compliquée d’insuffisance rénale chronique et de protéinurie, même en l’absence de diabète. Le bénéfice pourrait concerner aussi les formes sans protéinurie, mais les données de cette méta-analyse sont insuffisantes pour conclure sur ce point.
Par contre chez les diabétiques les Sartans semblent plus efficaces pour ralentir la progression progression des néphropathies [Lire]

Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente
L>