Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente
ENBREL® (Etanercept)
Source :
Résumé: ENBREL est un inhibiteur compétitifs des TNF par leur " capture " avant qu'ils atteignent les cellules cibles naturelles. Il diminue ainsi l'activité inflammatoire sur les organes cibles.

Fiche complète avec DRUGSOFT.COM et MEDIQUICK 5.0 : [Lire]

MAJ 11/2003
Consensus sur l'utilisation des anti-TNF dans l'arthrite rhumatoïde et autres maladies inflammatoires
Furst D. et coll. : "Updated consensus statement on biological agents for the treatment of rheumatoid arthritis and other immune mediated inflammatory diseases (may 2003)". Ann Rheum Dis 2003; 62(11,Suppl. II):ii2-ii9. © Copyright 2003 http://www.jim.fr - Dr Dominique-Jean Bouilliez

Les anti-TNF. sont recommandés pour le traitement de l'arthrite rhumatoïde (AR) cliniquement active, après qu'un autre DMARD (le plus souvent le méthotrexate) ait été utilisé. Ils peuvent être proposés en plus du traitement existant, ou, quand c'est nécessaire, remplacer ce DMARD. Cependant, bien que les preuves de l'efficacité des anti-TNF chez les patients n'ayant jamais bénéficié d'un traitement par méthotrexate soient à présent nettement rassemblées, leur usage en tant que premier DMARD doit encore, à l'heure actuelle, être limité, en attendant les résultats des études de sécurité à long terme et des études pharmacoéconomiques. Quoi qu'il en soit, les anti-TNF peuvent être le DMARD de première intention quand les autres présentent des contre-indications.
L'AR n'est par ailleurs pas la seule indication reconnue des anti-TNF. Ainsi, l'étanercept a reçu l'approbation pour l'arthrite juvénile et l'arthrite psoriasique tandis que l'infliximab a reçu l'autorisation européenne de mise sur le marché dans la spondylarthrite ankylosante et a été introduite dans les recommandations les plus récentes du groupe ASAS (ASsessment in Ankylosing Arthritis). L'infliximab a également été autorisé dans le traitement de la maladie de Crohn avec fistulisation, tandis que plusieurs anti-TNF ont montré une certaine efficacité dans le psoriasis.

Enfin, plusieurs études, qui ne relèvent plus à présent de l'anecdote, ont montré l'intérêt de ces molécules dans la maladie de Still de l'adulte, dans les lésions cutanéomuqueuses de la maladie de Behçet et l'uvéite de Behçet, la granulomatose de Wegener, l'artérite de Takayasu, le syndrome de Sjögren, la polymyosite, la polychondritre, l'artérite à cellules géantes, la sarcoïdose, la polymyosite et le syndrome SAPHO.

Ce qui ne veut pas nécessairement dire qu'ils obtiendront l'autorisation de mise sur le marché dans ces indications. Des études plus poussées, notamment de sécurité à long terme et de type pharmacoéconomqiues devront encore être programmées pour ce faire. Mais l'existence de ces études est indicatrice de l'intérêt des cliniciens envers ces molécules dont l'usage clinique a été établi dans le même document de consensus.

Enbrel is a genetically engineered copy of a cell "receptor." ENBREL acts by binding, or capturing "excess" TNF. TNF is one of the dominant cytokines or proteins that play an important role in the cascade of reactions that cause the inflammatory process of RA. ENBREL competitively inhibits the binding of TNF molecules to TNF receptor (TNFR) sites. By preventing TNF from binding to TNFR sites, ENBREL renders the cytokine inactive, resulting in reduced inflammatory activity.

When injected, Enbrel soaks up the excess TNF in patients blood before the substance can make its way to joints to do damage.

Recommended for Approval For Rheumatoid Arthritis
Gaithersburg, Maryland, September 16, 1998 - ENBREL® (etanercept) was unanimously recommended for approval for the treatment of active rheumatoid arthritis (RA) by the U.S. Food and Drug Administration (FDA)
Arthritis Advisory Committee today. If licensed by the FDA, the Immunex Corporation (Nasdaq: IMNX) drug will be the first entirely new approach to treating RA approved in the last 15 years. The FDA Advisory Committee recommended that ENBREL be approved for use alone in patients who have failed other so-called Disease Modifying Anti-Rheumatic Drugs (DMARDs). In addition, the committee recommended that ENBREL be approved for use in combination with methotrexate.
ENBREL has been studied in 1,039 RA patients. Clinical results presented today by Immunex demonstrated greater reduction in joint pain and swelling in patients receiving ENBREL, compared with patients receiving placebo.
Measurements of health-related quality of life, including functionality, mental health and vitality also improved with ENBREL treatment. Many patients reported responses to ENBREL within weeks after initiation of therapy.
The most common side effect observed was mild injection-site reactions that generally did not interrupt treatment.


"The data show that ENBREL provides relief of symptoms for many RA patients, many of whom have not been treated successfully with other drugs or cannot tolerate the side effects associated with some current medications," said Larry W. Moreland, MD, Division of Immunology and Rheumatology, University of Alabama at Birmingham.
More than 100 patients have been treated with ENBREL for at least 15 months, and more than 80 percent of them experienced relief of their symptoms, which was sustained. Clinical studies showed that patients have responded to ENBREL even after other therapies failed and that ENBREL can be given in combination with methotrexate, without increasing side effects.

Pour en savoir plus : http://www.enbrelinfo.com/

MAJ 11/2000
Voir Polyarthrite Rhumatoïde : traitement de fond (MAJ 11/2000)

Atteintes hématologiques et atteintes démyélinisantes sous ENBREL (etanercept)
En France, l'étanercept est utilisé uniquement dans le cadre d'Autorisations Temporaires d'Utilisation - ATU - nominatives, délivrées par l' AFSSAPS
. Dans un communiqué de presse daté du 10 novembre 2000 , l' AFSSAPS décrit des atteintes hématologiques et démyélinisantes graves, survenues sous etanercept et recommande au corps médical de bien évaluer le rapport bénéfice-risque avant l'instauration de ce traitement chez des patients présentant des antécédents d'atteinte hématologique ou démyélinisante. (Source : Communiqué de presse de l'AFSSAPS du 10 novembre 2000)

MAJ 09/2003
Enbrel est désormais disponible en pharmacie mais doit être prescrit sur une ordonnance Médicament d’exception (Cerfa N°60-3976) «en conformité avec la Fiche d’Information Thérapeutique » comme le précisent les laboratoires Wyeth.
Les rhumatologues, les pédiatres et les spécialistes en médecine interne hospitaliers pourront seuls rédiger l’ordonnance initiale, dont le renouvellement pourra être effectué par un médecin libéral.

Remboursé à 65%, Enbrel est recommandé dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde active de l’adulte «en cas de réponse inadéquate aux traitements de fond, y compris le méthotrexate », mais également en cas de polyarthrite rhumatoïde sévère, active et évolutive de l’adulte «non précédemment traité par le méthotrexate ».

Enbrel est recommandé dans le traitement de l’arthrite chronique juvénile polyarticulaire active de l’enfant de 4 à 17 ans en cas de réponse inadéquate ou d’intolérance avérée au méthotrexate.
Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente