Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente
DUROGESIC ® - FENTANYL (DCI)
ANTALGIQUE OPIOÏDE MAJEUR TRANSDERMIQUE
Source documentattion JANSSEN-CILAG

Le FENTANYL est un opioïde antalgique majeur, agoniste morphinique pur et son mode d'action , ses effets secondaires, précautions d'emploi sont ceux de la morphine

Voir également : ACTIQ, fentanyl par voie transmuqueuse [Lire] (Trt des accès algiques)

DUROGESIC ® 12, 25, 50, 75, 100 est un dispositif transdermique ( patch) diffusant du Fentanyl de manière continue sur 72 heures. (boites de 5 patchs)
Il existe donc 5 tailles de dispositif transdermique délivrant 12, 25, 50, 75, et 100 microgrammes de fentanyl par heure.

INDICATION
Douleurs chroniques stables, intenses résistantes aux autres antalgiques et d'origine cancéreuse ( douleur nociceptive).
DUROGESIC est réservé à l'adulte
Ce qui correspond au Palier III de l'OMS
NB : son délai d'action est de 12 à 24 heures . Son initiation nécessite souvent une coprescription d'un antalgique d'action rapide durant les premières ou premiers jours de traitement (morphinique rapide ACTISKEAN ° - SEVREDOL ° [Lire]), ACTIQ, fentanyl par voie transmuqueuse [Lire].)

DUROGESIC
---- Peut être utilisé en première intention (patient naïf de morphine) ou en remplacement de la morphine
---- NB : Six DIANTALVIC/J correspond à 60 mg/J de morphine (en échelle antalgique)
---- Peut être associé à un antalgique à activité immédiate en cas de douleur paroxystique (à la demande)
CONTRE-INDICATIONS
Allergie connue au fentanyl ou aux constituants siliconé du patch.
Insuffisance respiratoire décompensée
Allaitement
Comme pour la morphine, l'association avec un agoniste-antagoniste est contre-indiquée (buprenorphine= TEMGESIC*, nalbuphine=NUBAIN*, pentazocine= FORTAL* )
PRECAUTIONS D'EMPLOI
Personnes âgées, insuffisant respiratoire, hépatique ou rénal ou sujets de faible poids (<50 Kg)
En cas de constipation
En cas de fièvre élevée, une surveillance particulière doit être instaurée (risque de surdosage et d'EI)
En cas de bradyarythmie
Chez les sportifs
Hypertension intracranienne
EN PRATIQUE
En France, la prescription se fait sur ordonnances sécurisées (le carnet à souche n'est plus distribué) pour un maximum de 28 jours avec une délivrance de 2 fois 14 jours soit 2 fois une boite.
Chez les patients naïfs de morphinique, la dose initiale est de DUROGESIC 25 ou 12 pour les personnes âgées, insuffisant respiratoire, hépatique ou rénal ou sujets de faible poids (<50 Kg).

En cas de substitution à un morphinique ( par exemple MOSCONTIN, SKENAN ou morphine base) la dose initiale est fonction de la consommation des 24 heures précédentes
---- 60 - 90 mg de morphine = DUROGESIC 25
---- 90 -150 DUROGESIC 50
---- 151-210 DUROGESIC 75
---- > 211 DUROGESIC 100

Adaptation posologique et traitement d'entretien.

Les dispositifs transdermiques doivent être remplacés toutes les 72 heures. L'adaptation posologique doit être individualisée jusqu'à obtention d'une analgésie efficace. Lorsque l'analgésie est insuffisante, la posologie peut être augmentée 3 jours après l'application du patch.
L'augmentation des doses doit se faire en fonction des interdoses cumulées sur 24 heures en respectant l'équivalence de 30 mg de morphine orale correspondant à 12 µg/h de DUROGESIC et des paliers d'augmentation de 50 % au maximum toutes les 72 heures.
Afin d'adapter les doses au mieux, il est possible d'utiliser plusieurs dispositifs transdermiques de différents dosages : par exemple un dispositif transdermique dosé à 25 µg/h plus un dispositif transdermique dosé à 12 µg/h.

S'il est nécessaire d'augmenter la posologie chez un patient préalablement stable sous traitement par DUROGESIC, le patch le plus faiblement dosé devra être utilisé, en tenant compte, à titre indicatif, de l'équivalence suivante : 30 mg de morphine correspondent à DUROGESIC 12 µg/h. Pour des doses journalières de morphine supérieures à 500 mg, correspondant à des doses de DUROGESIC supérieures à 200 µg/h, la conversion est difficile. L'attitude thérapeutique doit être évaluée au cas par cas, en tenant compte des éventuelles alternatives thérapeutiques. En effet, des doses de morphine aussi importantes doivent conduire à réévaluer l'efficacité de la morphine chez ces patients. Compte tenu de la pharmacocinétique de DUROGESIC, il est recommandé de poursuivre les antalgiques antérieurement utilisés pendant les 12 premières heures suivant la pose du premier patch.

Tous les dispositifs transdermiques utilisés doivent être rapportés au pharmacien
EFFET SECONDAIRES
Ce sont ceux des morphiniques
L'effet toxique le plus grave( ++ surdosage) est la dépression respiratoire.
Pour plus de détails, se référer au Vidal ou à esculapepro.com
.
Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente